Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée


L'Onu reconduit pour un an sa mission de maintien de la paix au Sahara occidental



            Partager Partager

La Minurso poursuit une mission de maintien de la paix au Sahara occidental (photo : Minurso)
La Minurso poursuit une mission de maintien de la paix au Sahara occidental (photo : Minurso)
MAROC. Le Conseil de sécurité des Nations unies a reconduit d'un an, vendredi 30 octobre 2020 au soir, le mandat de la Minurso.
Siégeant à Laayoune, la force armée assurant le maintien de la paix au Sahara occidental depuis avril 1991 va donc pouvoir poursuivre sa mission jusqu'au  31 octobre 2021.

La résolution 2548 présentée par les Etats-Unis a été ratifiée par les quinze membres du Conseil (par écrit à cause de la pandémie), avec treize voix pour et deux abstentions, celles de la Russie et de l'Afrique du Sud. Ce texte félicite le Maroc pour ses efforts "sérieux et crédibles" et valide l'initiative d'autonomie proposée par le Royaume depuis avril 2007. La résolution, tout en reconnaissant une nouvelle fois l'Algérie comme partie principale à ce différend régional aux côté du Maroc, de la Mauritanie et du Polisario, insiste sur la nécessité de "parvenir à une solution politique réaliste, pragmatique et durable" sur cette question.

"La concrétisation d’une solution politique à ce différend de longue date et le renforcement de la coopération entre les Etats membres de l’Union du Maghreb Arabe contribueraient à la stabilité et à la sécurité, induisant à son tour la création d’emplois, de croissance et d’opportunités pour l’ensemble des peuples de la région du Sahel”, commente le Conseil de sécurité.

Un conflit de 45 ans

Ce conflit oppose depuis quarante-cinq ans le Maroc et le Sahara occidental (ancienne colonie espagnole jusqu'en 1976). Rabat considère ce territoire de 266 000 km² et de 603 000 habitants (chiffre 2017) comme une de ses provinces, le Front Polisario et sa République arabe sahraouie démocratique (RASD) autoproclamée réclame un référendum d'autodétermination, et l'Onu le classe sur sa liste des "territoires non autonomes" depuis 1963. La Mauritanie a renoncé à toute revendication depuis 1979. Le Maroc contrôle 80% du Sahara occidental et le Front Polisario les 20% restants.

Cette prolongation de mandat intervient alors que la Minurso n'a plus de chef officiel. Horst Köhler, envoyé personnel du secrétaire général de l'Onu pour le Sahara, a en effet démissionné en mai 2019, officiellement pour des raisons de santé. Son prédécesseur, Christophe Ross, avait également jeté l'éponge après huit ans à ce poste.

La Minurso compte 440 personnes administratives (dont 230 civils) et 245 militaires. Elle dispose d'un budget de 60,45 M$ (51,9 M€).

Lundi 2 Novembre 2020

Lu 1418 fois




Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

A lire avant de commenter !
Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Econostrum.info.
Pour assurer des échanges de qualité, un maître-mot : le respect. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.
Il n'est pas permis de choisir comme nom d'utilisateur le nom d'une autre personne physique ou morale (entreprise, institution, etc.).
Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, reproduisant des échanges privés, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos…).
Econostrum.info se réserve le droit d'éliminer tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, répété plusieurs fois, promotionnel ou grossier, contenant des invectives et des propos agressifs visant des personnes, notamment les autres commentateurs.
Une trop mauvaise qualité d’écriture (multiplication des fautes de frappe, absence totale de ponctuation, langage SMS, etc.) peut entraîner la non-publication des messages.
Les décisions des modérateurs ne peuvent être contestées. L’auteur de la contribution est responsable de son contenu. La fiabilité de l’utilisateur, son identité et sa moralité ne peuvent être garantis par Econostrum.info. Econostrum.info ne pourra en aucun cas en être tenu responsable.
Si vous désirez signaler un contenu illicite ou abusif, merci de le faire à l'adresse suivante : redaction@econostrum.info.


Droits d'auteur et/ou Droits sur les Dessins et Modèles
Le présent site constitue une œuvre dont Econostrum.info est l'auteur au sens des articles L. 111.1 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. La conception et le développement dudit site ont été assurés par la société Econostrum.info. Les photographies, textes, slogans, dessins, images, vidéos, séquences animées sonores ou non ainsi que toutes œuvres intégrées dans le site sont la propriété d'Econostrum.info. Les reproductions, sur un support papier ou informatique, du dit site et des œuvres qui y sont reproduits sont interdites sauf autorisation expresse d'Econostrum.info.






RÉFLEXION

"L'unité et le rassemblement des Méditerranéens sont plus que jamais nécessaires"

Karim Amellal, ambassadeur, délégué interministériel à la Méditerranée au ministère français de l'Europe et des Affaires étrangères
avis d'expert

Actus par pays

Voir en plein écran




Suivez-nous
Facebook
Twitter
YouTube
Newsletter


Actus par zones

Algérie Bosnie-Herzégovine Égypte Espagne France Grèce Israël Italie Jordanie Liban Libye Maroc Portugal Syrie Tunisie Turquie Europe MENA





Guide de l'économie 2021
Le guide 2021 de l'économie en Méditerranée

Le guide 2021 de l'économie e...

 30,00 € 
  Prix Spécial | 20,00 €



À propos d'Econostrum.info


Econostrum.info est un média indépendant qui traite au quotidien l'actualité économique des pays riverains de la Méditerranée. Coopération économique, actualité des entreprises par secteur (Industrie, Services, Transport, Environnement, Finances), dossiers thématiques, actualité des aéroports, compagnies aériennes et maritimes (nouvelles destinations)... sont traités et analysés par une équipe de journalistes présents dans le bassin méditerranéen.