Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée



L'Onu reconduit à l'identique la mission des casques bleus au Liban



            Partager Partager

La Finul voit son mandat prolongé mais pas étendu (photo : Onu)
La Finul voit son mandat prolongé mais pas étendu (photo : Onu)
LIBAN. Israël et les États-Unis souhaitaient une modification du mandat des casques bleus de la FINUL au Liban, notamment en leur arrogeant le droit de lutter activement contre le trafic d'armes alimentant le Hezbollah dans le sud du Liban. Mais, mercredi 30 août 2017, leur mission (résolution 2373) a été reconduite à l'unanimité et à l'identique jusqu'au 31 août 2018 par le Conseil de sécurité des Nations Unies.

Les soldats de la paix se contenteront donc d'inspections des armes en assistance avec le Liban et ne pourront pas prendre d'initiative seuls sur ce chapitre. Les Européens (principalement France et Italie) étaient contre les demandes américaines et israéliennes pour ne pas compromettre, par des interventions plus directes, les "délicats équilibres" de la région comme qualifié par Anne Gueguen, représentante adjointe de la France à l'Onu.

Les 15 000 soldats continueront donc leur mission comme depuis 1978 et l'établissement de la Force intérimaire des Nations Unies au Liban (Finul) pour "confirmer le retrait des troupes israéliennes du sud du Liban, rétablir la paix et la sécurité internationales et aider le gouvernement libanais à rétablir son autorité effective dans la région". Depuis l'été 2006 et le conflit armé israélo-libanais, la Finul doit également contrôler la cessation des hostilités, accompagner et appuyer les forces armées libanaises au fur et à mesure de leur déploiement dans tout le sud du pays.

"Le Secrétaire général souligne la nécessité pour les parties de tirer partie du calme actuel, de se concentrer sur l'objectif d'un cessez-le-feu permanent et d'agir de manière proactive pour régler toutes les questions en suspens dans la mise en œuvre de la résolution 1701 et d'autres résolutions pertinentes du Conseil de sécurité ", soulignait, dans un communiqué jeudi 31 août 2017 au soir Stéphane Dujarric, porte-parole d'Antonio Guterres, secrétaire général des Nations Unies.

Les États-Unis ne fournissent pas d'hommes. 127 pays permettent d'alimenter le contingent de cette force intérimaire. La Finul dispose, grâce à un fonds d'affectation spécial, d'un budget annuel de 488,69 M$ dont 326,6 M$ pour les militaires et le personnel de police et 13,54 M$ pour le personnel civil.


Vendredi 1 Septembre 2017

Lu 1587 fois




Droits d'auteur et/ou Droits sur les Dessins et Modèles
Le présent site constitue une œuvre dont Econostrum.info est l'auteur au sens des articles L. 111.1 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. La conception et le développement dudit site ont été assurés par la société Econostrum.info. Les photographies, textes, slogans, dessins, images, vidéos, séquences animées sonores ou non ainsi que toutes œuvres intégrées dans le site sont la propriété d'Econostrum.info. Les reproductions, sur un support papier ou informatique, du dit site et des œuvres qui y sont reproduits sont interdites sauf autorisation expresse d'Econostrum.info.







RÉFLEXIONS

Les territoires ont un rôle à jouer dans la lutte contre le changement climatique : Région SUD et opportunités de coopération sur le plan EU-Med

Constantin Tsakas, délégué général de l'Institut de la Méditerranée, secrétaire général du Femise
Grand angle


LE Guide euroméditerranéen des financements et de la coopération 2019
Guide euroméditerranéen des financements et de la coopération
 30,00 € 
  Prix Spécial | 19,00 €
FICHES FINANCEMENT - FICHES PAYS - ANNUAIRE


Actus par zones

Algérie Bosnie-Herzégovine Égypte Espagne France Grèce Israël Italie Jordanie Liban Libye Maroc Portugal Syrie Tunisie Turquie Europe MENA

Suivez-nous
Facebook
Twitter
Rss