Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée



L'Onu condamne Israël pour sa répression lors des heurts meurtriers de Gaza



            Partager Partager

L'Assemblée générale de l'Onu refuse la réaction disproportionné d'Israël face aux manifestants palestiniens (photo : Onu)
L'Assemblée générale de l'Onu refuse la réaction disproportionné d'Israël face aux manifestants palestiniens (photo : Onu)
ISRAËL. L'Assemblée générale de l'Onu a adopté, mercredi 14 juin 2018 au soir, un projet de résolution condamnant l'État d'Israël suite à sa répression meurtrière contre les manifestants palestiniens de la bande de Gaza. Elle déplore un usage "excessif, disproportionné et indiscriminé de la force contre les civils palestiniens" ainsi que "les tirs de roquettes de la bande de Gaza contre des zones civiles israéliennes".

Depuis fin mars 2018, les tirs israéliens à balles réelles ont causé 129 morts parmi les civils palestiniens massés à la clôture frontalière (aucun parmi les Israéliens). Les émeutes avait été provoquées par le transfert de l'ambassade américaine de Tel Aviv à Jérusalem, actant de fait une reconnaissance de la ville trois fois sainte comme capitale de l'État israélien.

La résolution a été adoptée par 120 voix sur 193 (8 votes contre et 45 abstentions) avec notamment l'appui des pays arabes mais aussi de douze pays européens dont la France, l'Espagne et la Russie. Israël, bien entendu, et les États-Unis ont voté contre, la représentante américaine, Nikki Haley indiquant "le sport politique favori de certains est d'attaquer Israël. C'est pour cela que nous sommes ici aujourd'hui." Les deux pays ont d'ailleurs proposé un amendement condamnant les islamistes du Hamas pour leurs tirs de roquettes sur Israël et "incitation à la violence" le long de la frontière. Il n'a obtenu 62 votes pour et 58 contre (42 abstention) et n'a donc pas recueilli les deux-tiers des voix nécessaires à son adoption.

"Israël est une démocratie qui se défend; le Hamas est une organisation terroriste qui attaque les Israéliens et les Palestiniens (....) Vous êtes les munitions des armes du Hamas, les ogives des missiles du Hamas", commente Danny Ben Yosef Danon, représentant d'Israël.

Le projet de résolution adopté avait déjà été proposé au Conseil de sécurité mais s'était justement heurté au veto américain. L'Algérie et la Turquie, au nom de la Ligue arabe et de l'Organisation de la coopération islamique, l'ont donc porté devant l'Assemblée générale. Cette résolution n'est cependant pas contraignante comme elle l'aurait été en cas de vote positif par le Conseil de sécurité.

La résolution demande au Secrétaire général des Nations Unies de lui présenter "des recommandations relatives à un mécanisme de protection international en faveur des civils palestiniens". Et exige d'Israël, qualifiée de "puissance occupante", qu'elle "s'abstienne d'un recours excessif, disproportionné et indiscriminé à la force contre les civils palestiniens dans le territoire palestinien occupé, y compris Jérusalem-Est, et tout particulièrement dans la bande de Gaza".


Jeudi 14 Juin 2018

Lu 1113 fois




Droits d'auteur et/ou Droits sur les Dessins et Modèles
Le présent site constitue une œuvre dont Econostrum.info est l'auteur au sens des articles L. 111.1 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. La conception et le développement dudit site ont été assurés par la société Econostrum.info. Les photographies, textes, slogans, dessins, images, vidéos, séquences animées sonores ou non ainsi que toutes œuvres intégrées dans le site sont la propriété d'Econostrum.info. Les reproductions, sur un support papier ou informatique, du dit site et des œuvres qui y sont reproduits sont interdites sauf autorisation expresse d'Econostrum.info.







RÉFLEXION

Les territoires ont un rôle à jouer dans la lutte contre le changement climatique : Région SUD et opportunités de coopération sur le plan EU-Med

Constantin Tsakas, délégué général de l'Institut de la Méditerranée, secrétaire général du Femise
Grand angle

Israël : Existe-t-il une alternative politique à Benyamin Netanyahou ?

Roland Lombardi, consultant indépendant, associé au groupe d'analyse de JFC Conseil
Grand angle


LE Guide euroméditerranéen des financements et de la coopération 2019
Guide euroméditerranéen des financements et de la coopération
 30,00 € 
  Prix Spécial | 19,00 €
FICHES FINANCEMENT - FICHES PAYS - ANNUAIRE


Actus par zones

Algérie Bosnie-Herzégovine Égypte Espagne France Grèce Israël Italie Jordanie Liban Libye Maroc Portugal Syrie Tunisie Turquie Europe MENA

Suivez-nous
Facebook
Twitter
Rss