Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée
Econostrum.info


         Partager Partager

L'Onu appelle à des réformes politiques et économiques dans les Territoires palestiniens


Rédigé par Eric Apim, le Jeudi 20 Janvier 2022 - Lu 902 fois


Tor Wennesland, envoyé de l'ONU au Moyen-Orient s'inquiète de la situation économique en Palestine (photo: Onu/Manuel Elias)
Tor Wennesland, envoyé de l'ONU au Moyen-Orient s'inquiète de la situation économique en Palestine (photo: Onu/Manuel Elias)
PALESTINE / ISRAËL. Intervenant en visioconférence depuis Jérusalem, mercredi 19 janvier 2022, face au Conseil de sécurité des Nations unies, Tor Wennesland s'est alarmé de la situation budgétaire de l'Autorité palestinienne. L'envoyé de l'Onu au Moyen-Orient l'a qualifiée de "désastreuse" et souligné qu'elle "menaçait sa stabilité".

Tor Wennesland a critiqué les "approches fragmentaires et les demi-mesures" qui ne font que prolonger le conflit entre Israël et les Territoires palestiniens. "Il faut affronter les défis à court terme et les crises urgentes. En même temps, nous devons veiller à ce que les solutions mises en place fassent avancer notre objectif ultime : la fin de l'occupation et la réalisation d'une solution à deux États sur la base des résolutions de l'ONU, du droit international et des accords antérieurs", a-t--il insisté.

"Les mesures unilatérales et les facteurs de conflit doivent cesser. Des réformes politiques et économiques doivent être mises en œuvre pour garantir la capacité continue de l'Autorité palestinienne à fonctionner efficacement, tout en renforçant la confiance et le soutien des donateurs", commente Tor Wennesland. Il enjoint à lier à un cadre politique "les efforts des parties et de la communauté internationale pour stabiliser et améliorer les conditions sur le terrain."

Amélioration de la circulation des biens et des personnes à Gaza

Fin décembre 2021, Mahmoud Abbas, président palestinien, et Benny Gantz, ministre israélien de la Défense, ont réalisé plusieurs avancées dont la mise à jour de l'enregistrement de quelque 9 500 Palestiniens en Cisjordanie et dans la bande de Gaza. Israël a également prévu de verser 100 millions de shekels (28 M€) à titre d'avance sur les recettes fiscales qu'il perçoit au nom de l'Autorité palestinienne.

Benny Gantz a également indiqué qu'il accorderait des permis d'entrée supplémentaires pour des responsables et des hommes d'affaires. En outre, en janvier 2022, 10 000 permis pour les marchands et les commerçants ont été validés sur environ 12 000 documents approuvés. Ceci représente le nombre le plus élevé depuis des années selon Tor Wennesland. Il se félicite de toutes les mesures permettant d'accroître la circulation des biens et des personnes à l'intérieur et à l'extérieur de la bande de Gaza tout en encourageant à Israël et l'Autorité palestinienne à améliorer encore l'accès au commerce.

L'émissaire de l'Onu demande cependant aux deux parties de "poursuivre et élargir cet engagement pour englober les problèmes politiques sous-jacents" et de travailler, dans une approche coordonnée, pour "surmonter les obstacles politiques, économiques et institutionnels bloquant la voie vers un processus de paix significatif". Il intègre dans ce souhait, la nécessité pour "toutes les factions palestiniennes à parvenir à un consensus politique pour ramener Gaza et la Cisjordanie occupée sous une seule autorité palestinienne légitime et démocratique."




   Nos partenaires






À propos d'Econostrum.info


Econostrum.info est un média indépendant qui traite au quotidien l'actualité économique des pays riverains de la Méditerranée. Coopération économique, actualité des entreprises par secteur (Industrie, Services, Transport, Environnement, Société/Institutions), dossiers thématiques, actualité des aéroports, compagnies aériennes et maritimes (nouvelles destinations)... sont traités et analysés par une équipe de journalistes présents dans le bassin méditerranéen.


S'abonner à Econostrum.info