Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée
         Partager Partager

L'OMT et la Berd s'associent pour relancer le tourisme dans dix pays méditerranéens


Rédigé le Lundi 29 Juin 2020 à 09:10 | Lu 506 commentaire(s)


La Croatie va bénéficier de ce partenariat entre l'OMT et la Berd comme neuf autres pays méditerranéens (photo : F.Dubessy)
La Croatie va bénéficier de ce partenariat entre l'OMT et la Berd comme neuf autres pays méditerranéens (photo : F.Dubessy)
MEDITERRANEE. L'Organisation mondiale du tourisme (OMT) et la Banque européenne pour la reconstruction et le développement (Berd) s'engagent ensemble pour favoriser la relance du tourisme dans les trente-huit économies où investit la Berd.
Cette intervention va notamment bénéficier à dix pays méditerranéens : Albanie, Croatie, Égypte, Grèce, Jordanie, Liban, Monténégro, Maroc, Tunisie et Turquie.

Ces actions de soutien immédiates comprennent des protocoles de sécurité et d'hygiène pour les touristes comme les employés du secteur, des plans d'incitation et la commercialisation de mesures pour relancer la demande, le renforcement des capacités des responsables du tourisme et la formation des entreprises du secteur touristique pour l'adoption de nouveaux protocoles. 
Elles s'appuient sur le Programme d'assistance technique pour la relance du tourisme de l'OMT qui intègre trois piliers : reprise économique, marketing et promotion, renforcement institutionnel et renforcement de la résilience.

Selon un communiqué commun des deux partenaires, "toutes les destinations mondiales ont introduit des restrictions sur les voyages en réponse à Covid-19 un acte sans précédent. Alors que certaines destinations commencent à assouplir les restrictions, la crise est loin d’être terminée et ce confinement a entraîné une chute massive des arrivées de touristes internationaux".

La Berd a d'ores et déjà acté d'engager toutes ses activités en 2020-2021 pour "aider ses régions à contrer l'impact économique de la pandémie de coronavirus, les investissements devant atteindre 21 mrds€".

Fin mars 2020, l'OMT prévoyait une baisse de 20 à 30% des arrivées de touristes internationaux en 2020 par rapport à 2019.