Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée


L'OMS s'inquiète de l'accélération brutale du nombre de cas de Covid-19 en Afrique



            Partager Partager

L'OMS met en garde les pays africains contre la recrudescence des cas sur le continent (photo : OMS)
L'OMS met en garde les pays africains contre la recrudescence des cas sur le continent (photo : OMS)
AFRIQUE. Selon l'Organisation mondiale de la Santé (OMS), le nombre de cas de Covid-19 reste faible sur le continent africain mais la pandémie s'accélère brutalement. L'institution des Nations Unies parle de plus de 200 000 cas confirmés avec 5 600 décès. "Il a fallu quatre-vingt-dix huit jours pour atteindre 100 000 cas, et seulement dix-neuf jours pour passer à 200 000 cas", indique l'OMS dans un communiqué paru jeudi 11 juin 2020.

"Dix sur cinquante-quatre pays sont les principaux moteurs de l'augmentation du nombre de cas, représentant près de 80% de l'ensemble des cas", souligne-t-elle. Elle précise que plus de 70% des décès se concentrent dans cinq pays seulement : l'Algérie, l'Égypte, le Nigéria, le Soudan et l'Afrique du Sud. Ce dernier pays recense 25% du nombre total de cas enregistrés sur le continent.

La transmission se concentre principalement dans les capitales, mais les cas continuent à se propager dans les provinces.

"Pour l'instant, l'Afrique ne représente encore qu'une petite fraction des cas dans le monde", commente Matshidiso Moeti, directrice régionale de l'OMS pour l'Afrique. "Mais le rythme de la propagation s'accélère. L'action rapide et précoce des pays africains a contribué à maintenir les chiffres à un niveau bas, mais une vigilance constante est nécessaire pour empêcher que la Covid-19 ne submerge les structures de santé", prévient-elle.

L'OMS conseille donc à ces pays de bien contrôler l'assouplissement actuelle des restrictions et d'associer ce processus à la mise en place de capacités et de mécanismes de test à grande échelle. Et à leurs autorités sanitaires de continuer à assurer la continuité des services de soins de santé essentiels tout en reprenant l'ensemble des services de santé de routine.

Pour Matshidiso Moeti, "les consignes de rester chez soi et la fermeture des marchés et des entreprises ont pesé lourdement, particulièrement sur les communautés les plus vulnérables et les plus marginalisées. De ce fait, la nécessité de trouver un équilibre entre sauver des vies et protéger les moyens de subsistance est une considération essentielle dans cette réponse, en particulier en Afrique."

Vendredi 12 Juin 2020

Lu 1819 fois




Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

A lire avant de commenter !
Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Econostrum.info.
Pour assurer des échanges de qualité, un maître-mot : le respect. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.
Il n'est pas permis de choisir comme nom d'utilisateur le nom d'une autre personne physique ou morale (entreprise, institution, etc.).
Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, reproduisant des échanges privés, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos…).
Econostrum.info se réserve le droit d'éliminer tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, répété plusieurs fois, promotionnel ou grossier, contenant des invectives et des propos agressifs visant des personnes, notamment les autres commentateurs.
Une trop mauvaise qualité d’écriture (multiplication des fautes de frappe, absence totale de ponctuation, langage SMS, etc.) peut entraîner la non-publication des messages.
Les décisions des modérateurs ne peuvent être contestées. L’auteur de la contribution est responsable de son contenu. La fiabilité de l’utilisateur, son identité et sa moralité ne peuvent être garantis par Econostrum.info. Econostrum.info ne pourra en aucun cas en être tenu responsable.
Si vous désirez signaler un contenu illicite ou abusif, merci de le faire à l'adresse suivante : redaction@econostrum.info.


Droits d'auteur et/ou Droits sur les Dessins et Modèles
Le présent site constitue une œuvre dont Econostrum.info est l'auteur au sens des articles L. 111.1 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. La conception et le développement dudit site ont été assurés par la société Econostrum.info. Les photographies, textes, slogans, dessins, images, vidéos, séquences animées sonores ou non ainsi que toutes œuvres intégrées dans le site sont la propriété d'Econostrum.info. Les reproductions, sur un support papier ou informatique, du dit site et des œuvres qui y sont reproduits sont interdites sauf autorisation expresse d'Econostrum.info.




À propos d'Econostrum.info


Econostrum.info est un média indépendant qui traite au quotidien l'actualité économique des pays riverains de la Méditerranée. Coopération économique, actualité des entreprises par secteur (Industrie, Services, Transport, Environnement, Finances), dossiers thématiques, actualité des aéroports, compagnies aériennes et maritimes (nouvelles destinations)... sont traités et analysés par une équipe de journalistes présents dans le bassin méditerranéen.