Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée


L'Italie se met en « pause »


Le pays entier est confiné. Le gouvernement débloque des fonds pour soutenir une économie déjà très fortement endettée.


            Partager Partager

L'Italie à l'arrêt à cause du Coronavirus.
L'Italie à l'arrêt à cause du Coronavirus.
ITALIE. Le gouvernement italien a ordonné hier soir (11 mars) la fermeture de tous les commerces à l'exception des magasins alimentaires, des banques, des pharmacies, des livreurs à domicile, des vendeurs de journaux et des postes. Cette nouvelle mesure de confinement suit de deux jours les restrictions sur les libertés de circulation et de rassemblement.
 
L'Italie est sur le mode pause au minimum jusqu'au 25 mars, même si les transports en commun et les industries continuent de fonctionner...au ralenti. Il est en effet demandé aux entreprises de recourir au télétravail ou de mettre leurs salariés en congés. Les italiens doivent pouvoir justifier les sorties de leurs domiciles par des motifs professionnels ou de santé. Sans qui ils s'exposent à des poursuites pénales.

La sévérité des restrictions est à la mesure de la crise. En manque de lits après des années d’austérité, le secteur de la santé italien n'arrive pas à faire face à l'afflux de malades : 12 000 cas, plus de 800 morts.

Le pays va creuser un peu plus sa dette

Parallèlement aux mesures prises par le gouvernement italien, beaucoup de pays ont fermé leurs frontières aux ressortissants de la péninsule. Une à une, les compagnies aériennes et ferroviaires annoncent la suspension de leurs liaisons avec l'Italie.

Mettre à l'arrêt un pays coûte cher. Pour atténuer les effets de la crise économique qui s'annonce, le gouvernement italien débloque en urgence 12,5 mrds € (allègements fiscaux, dépenses dans le système de santé...) et suspend le remboursement des prêts hypothécaires.

Une seconde enveloppe de 12,5 mrds € pourrait suivre en fonction des besoins. Déjà endettée à hauteur de 134% de son PIB, l'Italie va donc franchir une nouvelle marche. Elle a déjà annoncé à Bruxelles que son déficit budgétaire avoisinerait 2,7% de son BIP en 2020. Il semble pratiquement certain que le pays connaîtra une récession en 2020.

Gérard Tur
Jeudi 12 Mars 2020

Lu 1161 fois




Droits d'auteur et/ou Droits sur les Dessins et Modèles
Le présent site constitue une œuvre dont Econostrum.info est l'auteur au sens des articles L. 111.1 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. La conception et le développement dudit site ont été assurés par la société Econostrum.info. Les photographies, textes, slogans, dessins, images, vidéos, séquences animées sonores ou non ainsi que toutes œuvres intégrées dans le site sont la propriété d'Econostrum.info. Les reproductions, sur un support papier ou informatique, du dit site et des œuvres qui y sont reproduits sont interdites sauf autorisation expresse d'Econostrum.info.



Actus par pays

Voir en plein écran




Suivez-nous
Facebook
Twitter
YouTube
Newsletter


Actus par zones

Algérie Bosnie-Herzégovine Égypte Espagne France Grèce Israël Italie Jordanie Liban Libye Maroc Portugal Syrie Tunisie Turquie Europe MENA








À propos d'Econostrum.info


Econostrum.info est un média indépendant qui traite au quotidien l'actualité économique des pays riverains de la Méditerranée. Coopération économique, actualité des entreprises par secteur (Industrie, Services, Transport, Environnement, Finances), dossiers thématiques, actualité des aéroports, compagnies aériennes et maritimes (nouvelles destinations)... sont traités et analysés par une équipe de journalistes présents dans le bassin méditerranéen.