Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée
         Partager Partager

L'Italie renforce les mesures anti-Covid 19


Rédigé par Eric Apim le Lundi 19 Octobre 2020 | Lu 712 commentaire(s)


Giuseppe Conte se voit contraint de prendre de nouvelles mesures contre la Covid-19 (photo : Présidence du Conseil des ministres italien
Giuseppe Conte se voit contraint de prendre de nouvelles mesures contre la Covid-19 (photo : Présidence du Conseil des ministres italien
ITALIE. Giuseppe Conte a annoncé, dimanche 18 octobre 2020, de nouvelles restrictions dans le cadre de la lutte contre la propagation du coronavirus. Le Président du Conseil des ministres italien (Premier ministre) décrète la fermeture des restaurants au plus tard à minuit et leur demande de n'accueillir qu'un maximum de six personnes à table. Les bars, glaciers, pâtisseries, devront eux tirer le rideau dès 18h, sauf s'ils peuvent proposer un service à table à des clients assis.

Toutes les foires, manifestations et fêtes locales sont interdites ainsi que les rencontres de sport collectif amateur et dans les écoles. Les événements sportifs autorisés devront se contenter d'un taux de remplissage maximum de 15% et ne pas dépasser plus de 1 000 spectateurs en plein air et 200 spectateurs en salle.

Parallèlement, 75% des fonctionnaires italiens sont appelés à adopter le télétravail, également recommandé aux entreprises du secteur privé.

"Nous ne pouvons pas perdre de temps. Nous devons mettre en oeuvre des mesures pour éviter un nouveau confinement généralisé qui pourrait mettre gravement en péril l'économie", indique Giuseppe Conte.

Le port du masque à l'extérieur de son domicile est obligatoire depuis le 7 octobre 2020, sous peine d'une amende pouvant atteindre les 1 000€. L'état d'urgence sanitaire a été prolongé jusqu'au 31 janvier 2021.

Selon le CSSE de l'université Johns Hopkins, l'Italie a enregistré, depuis le début de la pandémie 414 241 cas confirmé et 36 543 décès. Depuis vendredi 16 octobre 2020, elle dépasse les 10 000 nouveaux cas quotidiens. Lombardie (région de Milan), Campanie (région de Naples), Latium (région de Rome) et Piémont (région de Turin) sont les plus touchées.

La nouvelle carte hebdomadaire, publiée jeudi 15 octobre 2020 par le Centre européen de prévention et de contrôle des maladies (ECDC), montrait pourtant l'Italie comme une belle exception dans la forte propagation de l'épidémie en Europe du Sud.