Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée



L'Italie proche d'une crise financière


Les marchés ne veulent plus de la dette italienne, ce qui oblige le pays à emprunter à des taux très élevés. Le spectre d'une crise financière fait plonger la bourse de Milan et chuter ses homologues européennes.


            Partager Partager

La prossibilité de création d'une monnaire italienne inquiète les marchés. Photo CC-D. Skalec
La prossibilité de création d'une monnaire italienne inquiète les marchés. Photo CC-D. Skalec
ITALIE. Confrontée à une dette qui dépasse 132% de son PIB, l'Italie ne peut emprunter sur les marchés à un taux soutenable que grâce à sa présence dans la zone euro. Mais la crise politique qui secoue le pays fait craindre le retour de la Lire.
 
Le taux d'emprunt (obligations d’État) à deux ans atteignait hier soir (29 mai) 2,7 % , celui à 10 ans 3%, alors que les banques se refinançaient à un taux négatif début mai. Il s'agit de la hausse la plus importante depuis la création de l'euro. Les taux en augmentation signifient des crédits plus chers, donc moins d'investissements des entreprises, un ralentissement de la consommation et au final une réduction de la croissance et plus de chômage.

Le plus mauvais élève de la classe européenne après la Grèce

Or l'Italie est déjà un des plus mauvais élèves de la classe européenne avec un PIB en progression de 1,5% en 2017. La dette publique italienne, détenue par la Banque centrale européenne, les banques italiennes et des investisseurs étrangers se monte à 2 300 milliards d'euros. Le taux de chômage est de 11%.

Les marchés craignent l'arrivée au pouvoir des populistes anti-européen. Ils se détournent de l'Italie, une désaffection qui risque de coûter très chers aux italiens, puis en cascade aux autres pays de la zone euro. La monnaie unique est au plus bas depuis dix mois face au dollar. Le taux à 10 ans du Portugal a nettement grimpé ces derniers jours, pour frôler les 2,3%, alors que les taux espagnols et français progressent légèrement.

Les bourses européennes dévissent. Milan affichait mardi 29 mai -2,65%, Paris -1,29%, Madrid -2,49%. La valorisation des banques recule de 3 à 7% en fonction des pays.

Gérard Tur

Mercredi 30 Mai 2018

Lu 2044 fois




Droits d'auteur et/ou Droits sur les Dessins et Modèles
Le présent site constitue une œuvre dont Econostrum.info est l'auteur au sens des articles L. 111.1 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. La conception et le développement dudit site ont été assurés par la société Econostrum.info. Les photographies, textes, slogans, dessins, images, vidéos, séquences animées sonores ou non ainsi que toutes œuvres intégrées dans le site sont la propriété d'Econostrum.info. Les reproductions, sur un support papier ou informatique, du dit site et des œuvres qui y sont reproduits sont interdites sauf autorisation expresse d'Econostrum.info.







RÉFLEXIONS

Les territoires ont un rôle à jouer dans la lutte contre le changement climatique : Région SUD et opportunités de coopération sur le plan EU-Med

Constantin Tsakas, délégué général de l'Institut de la Méditerranée, secrétaire général du Femise
Grand angle

Israël : Existe-t-il une alternative politique à Benyamin Netanyahou ?

Roland Lombardi, consultant indépendant, associé au groupe d'analyse de JFC Conseil
Grand angle


LE Guide euroméditerranéen des financements et de la coopération 2019
Guide euroméditerranéen des financements et de la coopération
 30,00 € 
  Prix Spécial | 19,00 €
FICHES FINANCEMENT - FICHES PAYS - ANNUAIRE


Actus par zones

Algérie Bosnie-Herzégovine Égypte Espagne France Grèce Israël Italie Jordanie Liban Libye Maroc Portugal Syrie Tunisie Turquie Europe MENA

Suivez-nous
Facebook
Twitter
Rss