Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée
         Partager Partager

L'Italie demande deux ans de plus à l'Europe pour sauver la banque Monte dei Paschi di Siena


Rédigé par Arthur Maffren, le Jeudi 2 Décembre 2021 - Lu 1440 fois

La plus vieille banque au monde redresse ses comptes en 2021, mais a besoin de temps et de 2,5 milliards d'euros d'argent frais pour rentrer dans les normes imposées par Bruxelles.
English version


Peut-être un surcis pour la plus ancienne banque au monde. Photo DR
Peut-être un surcis pour la plus ancienne banque au monde. Photo DR
ITALIE. L’État italien a théoriquement jusqu'à la fin de mois de décembre pour se désengager de la banque Monte dei Paschi di Siena (MPS) dont il détient 64% du capital. Mais devant son incapacité à trouver un repreneur, il vient de demander à l'UE de prolonger de deux ans la date butoir, selon l'agence Reuters.

En 2017, le gouvernement italien a sauvé la banque au bord du gouffre en injectant 5,4 milliards d'euros d'argent frais. Il avait reçu à l'époque la bénédiction de l'UE, mais sous condition. Or il ne sera pas en mesure de respecter les termes de l'accord car UniCrédit n'a finalement pas accepté de racheter MPS.

L'Italie plaide pour un sursis car MPS semble retrouver des couleurs. Elle a dégagé 186 M€ de produit net bancaire au troisième trimestre 2021, soit 388 M€ sur les neufs premiers mois de l'année, contre une perte de 1,53 milliard d’euros sur la même période en 2020. Elle pourrait donc intéresser des investisseurs si l'Europe laisse le temps à la banque de se refaire une santé. Les bons chiffres du dernier trimestre et la possibilité d'une issue positive ont d'ailleurs fait progresser mercredi 1er décembre l'action MPS de 16% à la bourse de Milan.

L'Italie demande à l'UE de laisser MPS poursuivre son plan de redressement jusqu'à son terme en 2025. Ce dernier passe par des réductions d'effectifs (2 670 postes), un apport en capital important (2,5 milliards d'euros), et la cession de créances douteuses. Au total, la banque a besoin de 3,5 milliards d'euros pour refaire surface.




Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

A lire avant de commenter !

Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Econostrum.info.
Pour assurer des échanges de qualité, un maître-mot : le respect. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.
Il n'est pas permis de choisir comme nom d'utilisateur le nom d'une autre personne physique ou morale (entreprise, institution, etc.).
Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, reproduisant des échanges privés, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos…).
Econostrum.info se réserve le droit d'éliminer tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, répété plusieurs fois, promotionnel ou grossier, contenant des invectives et des propos agressifs visant des personnes, notamment les autres commentateurs.
Une trop mauvaise qualité d’écriture (multiplication des fautes de frappe, absence totale de ponctuation, langage SMS, etc.) peut entraîner la non-publication des messages.
Les décisions des modérateurs ne peuvent être contestées. L’auteur de la contribution est responsable de son contenu. La fiabilité de l’utilisateur, son identité et sa moralité ne peuvent être garantis par Econostrum.info. Econostrum.info ne pourra en aucun cas en être tenu responsable.
Si vous désirez signaler un contenu illicite ou abusif, merci de le faire à l'adresse suivante : redaction@econostrum.info.









Suivez-nous
Facebook
Twitter
Rss
Newsletter



Enquêtes




Actus par pays

Voir en plein écran








Le Guide de l'économie

Facebook

   Nos partenaires






À propos d'Econostrum.info


Econostrum.info est un média indépendant qui traite au quotidien l'actualité économique des pays riverains de la Méditerranée. Coopération économique, actualité des entreprises par secteur (Industrie, Services, Transport, Environnement, Société/Institutions), dossiers thématiques, actualité des aéroports, compagnies aériennes et maritimes (nouvelles destinations)... sont traités et analysés par une équipe de journalistes présents dans le bassin méditerranéen.


S'abonner à Econostrum.info