Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée

            partager partager

L’Internet arabophone, trop peu développé selon le cabinet Euromonitor




Le taux de pénétration d'Internet est faible en Afrique du Nord. A cause du faible nombre de pages en arabe ? (document Euromonitor)
Le taux de pénétration d'Internet est faible en Afrique du Nord. A cause du faible nombre de pages en arabe ? (document Euromonitor)
MONDE ARABE. Malgré les efforts de Google, Facebook ou Twitter, le contenu en arabe disponible sur Internet (3 % des pages) reste limité, estime le cabinet Euromonitor.
 
Selon l’agence britannique, l’explication réside d’abord dans le décalage entre le coût élevé du développement de contenus arabes et un marché somme toute balbutiant.
 
En dépit d’une progression du nombre d’internautes arabes de 167 % depuis 2006, on compte en effet moins de 30 % d’Égyptiens, de Marocains ou d’Algériens surfant sur le web, contre près de 75 % en France (62 % cependant au Liban).
 
Mais l’offre ne doit pas attendre la demande, considère le cabinet londonien, qui préconise, au contraire, une augmentation du nombre de pages Internet en arabe afin d’attirer vers le web de nouveaux utilisateurs, non anglophones, en particulier dans les campagnes (116 millions de ruraux au Moyen-Orient et en Afrique du Nord).

Un public d'autant plus proche d'Internet que l’essor des smartphones, moins onéreux qu'un ordinateur (1), abaisse le coût de l’accès à Internet. À condition toutefois de lui proposer un contenu dans une langue qu'il est capable de lire...

(1) 25 % des foyers arabes sont équipés d'un ordinateur connecté à Internet. Ce chiffre s'élève à 70 % en Europe.




Mercredi 26 Septembre 2012



Lu 1768 fois


Les articles qui devraient vous intéresser
< >
Droits d'auteur et/ou Droits sur les Dessins et Modèles
Le présent site constitue une œuvre dont Econostrum.info est l'auteur au sens des articles L. 111.1 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. La conception et le développement dudit site ont été assurés par la société Econostrum.info. Les photographies, textes, slogans, dessins, images, vidéos, séquences animées sonores ou non ainsi que toutes œuvres intégrées dans le site sont la propriété d'Econostrum.info. Les reproductions, sur un support papier ou informatique, du dit site et des œuvres qui y sont reproduits sont interdites sauf autorisation expresse d'Econostrum.info.







RÉflexions

Réflexion

L'égalité dans le partage successoral, qu'est-ce qui gêne les musulmans ?


avis d'expert

Razika Adnani Philosophe et écrivaine. Associée au groupe d'analyse de JFC Conseil

 









Actus par zones

Algérie Bosnie-Herzégovine Égypte Espagne France Grèce Israël Italie Jordanie Liban Libye Maroc Portugal Syrie Tunisie Turquie Europe MENA