Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée

            partager partager

L'Institut méditerranéen de la ville et des territoires va s'implanter à Marseille




Le futur Institut méditerranéen de la ville et des territoires verra le jour à l'automne 2021 (photo : NP2F)
Le futur Institut méditerranéen de la ville et des territoires verra le jour à l'automne 2021 (photo : NP2F)
BOUCHES-DU-RHÔNE. La construction du futur Institut méditerranéen de la ville et des territoires (IMVT) a été confiée, par un jury mis en place par le ministère français de la Culture, au consortium composé des agences NP2F architectes (mandataire), Marion Bernard Architecte (Marseille), Point Suprême Architect (Athènes) et l'architecte Jacques Lucan (Paris). Les autres participants à ce concours, tous méditerranéens, étaient l’agence Aires Mateus (Lisbonne), Marc Barani (Nice-Paris) et l’agence W Architectures (Toulouse-Paris).

L'IMVT accueillera en un même lieu trois établissements d'enseignement supérieur : l'École nationale supérieure d'architecture de Marseille-Luminy (ENSAM), l'antenne marseillaise de l'École nationale supérieure du paysage de Versailles et l'Institut d'urbanisme et d'aménagement régional (IUAR - département de la Faculté de droit et de sciences politiques d'Aix-Marseille-Université). Les deux premières écoles se trouvent actuellement basées à Marseille (1 070 étudiants en architecture à Luminy et 87 en paysage boulevard d'Athènes, près de la Gare Saint-Charles), la troisième (186 étudiants) à Aix-en-Provence, près de la Faculté de droit.

Tout ces étudiants seront donc rassemblées en un seul lieu dans un nouveau bâtiment de 9500 m² bioclimatique qui s'installera face à la Porte d'Aix dans le centre-ville de Marseille. Les travaux démarreront au premier semestre 2019 pour une livraison à l'automne 2021, lors de la rentrée universitaire.

L'Institut méditerranéen de la ville et des territoires va nécessiter un investissement de 45,7 M€ (dont 27,5 M€ de travaux et 2,61 M€ pour l'acquisition du foncier) porté par le plan Etat-Région. L'Etat participera à hauteur de 52,8% à cette enveloppe, la Ville de Marseille et la Région Provence-Alpes-Côte d'Azur pour 12,4% chacune, la métropole Aix-Marseille-Provence à 12,1%, le Conseil départemental des Bouches-du-Rhône à 4% et l'ENSAM pour 6,3%.


Paul Boinet


Lundi 8 Janvier 2018



Lu 2287 fois


Les articles qui devraient vous intéresser
< >
Droits d'auteur et/ou Droits sur les Dessins et Modèles
Le présent site constitue une œuvre dont Econostrum.info est l'auteur au sens des articles L. 111.1 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. La conception et le développement dudit site ont été assurés par la société Econostrum.info. Les photographies, textes, slogans, dessins, images, vidéos, séquences animées sonores ou non ainsi que toutes œuvres intégrées dans le site sont la propriété d'Econostrum.info. Les reproductions, sur un support papier ou informatique, du dit site et des œuvres qui y sont reproduits sont interdites sauf autorisation expresse d'Econostrum.info.







RÉflexions

Réflexion

L'égalité dans le partage successoral, qu'est-ce qui gêne les musulmans ?


avis d'expert

Razika Adnani Philosophe et écrivaine. Associée au groupe d'analyse de JFC Conseil

 









Actus par zones

Algérie Bosnie-Herzégovine Égypte Espagne France Grèce Israël Italie Jordanie Liban Libye Maroc Portugal Syrie Tunisie Turquie Europe MENA