Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée


L'Europe refuse de reconnaître Monaco comme une marque



            Partager Partager

Monaco ne peut protéger la marque Monaco dans l'Union européenne (photo F.Dubessy)
Monaco ne peut protéger la marque Monaco dans l'Union européenne (photo F.Dubessy)
MONACO. Dans un arrêt publié jeudi 15 janvier 2015, le Tribunal de l'Union européenne précise que « la Principauté de Monaco ne peut pas bénéficier de la protection de la marque Monaco dans l'Union pour certains produits et services. »

La cour basée à Luxembourg fonde sa décision sur le fait que le « terme "monaco" pouvait servir, dans le commerce, comme indication de provenance ou de destination géographique, ou de lieu de prestation de services, si bien que la marque présente, pour les produits et services concernés, un caractère descriptif. En outre, comme une marque descriptive est nécessairement dépourvue de caractère distinctif, le Tribunal conclut au défaut de caractère distinctif de la marque monaco.»

Le tribunal de l'Union européenne statuait après l'obtention en 2010 par le gouvernement de la Principauté de Monaco (État tiers de l'UE) d'un enregistrement de la marque Monaco auprès de l'Organisation mondiale de la propriété intellectuelle (OMPI) pour le territoire de l'Union européenne. L'application concernait les supports d'enregistrement magnétiques, les produits en papier et carton, le transport et l'organisation de voyages, le divertissement et les activités sportives et les hébergements temporaires.

Cet enregistrement a été transmis à l'Office de l'harmonisation dans le marché intérieur (OHMI), en charge de l'enregistrement des marques dans l'Union européenne, qui, en 2013, a refusé la protection de la marque dans l'Union pour certains des produits et services demandés. 

Une société anonyme monégasque, Les marques de l'État de Monaco (MEM), s'est depuis substituée comme titulaire de la marque Monaco (mais aussi Monte-Carlo) au gouvernement de la Principauté. Elle a contesté la décision de l'OHMI et porté l'affaire devant le Tribunal de l'Union européenne pour en demander l'annulation. La MEM, qui donne des licences officielles sous le nom de Monaco Brands, vient donc d'être déboutée.

Lire l'arrêt du Tribunal de l'Union européenne sur la marque Monaco


Mardi 20 Janvier 2015

Lu 975 fois




Dans la même rubrique :
< >

Droits d'auteur et/ou Droits sur les Dessins et Modèles
Le présent site constitue une œuvre dont Econostrum.info est l'auteur au sens des articles L. 111.1 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. La conception et le développement dudit site ont été assurés par la société Econostrum.info. Les photographies, textes, slogans, dessins, images, vidéos, séquences animées sonores ou non ainsi que toutes œuvres intégrées dans le site sont la propriété d'Econostrum.info. Les reproductions, sur un support papier ou informatique, du dit site et des œuvres qui y sont reproduits sont interdites sauf autorisation expresse d'Econostrum.info.



Suivez-nous
Facebook
Twitter
Rss
YouTube


Actus par zones

Algérie Bosnie-Herzégovine Égypte Espagne France Grèce Israël Italie Jordanie Liban Libye Maroc Portugal Syrie Tunisie Turquie Europe MENA



RÉFLEXION

Israël, Iran et Russie : que veut vraiment Donald Trump ?

Roland Lombardi, consultant indépendant, associé au groupe d’analyse de JFC Conseil
avis d'expert


LE Guide euroméditerranéen des financements et de la coopération 2019
Guide euroméditerranéen des financements et de la coopération
 30,00 € 
  Prix Spécial | 19,00 €
FICHES FINANCEMENT - FICHES PAYS - ANNUAIRE











À propos d'Econostrum.info


Econostrum.info est un média indépendant qui traite au quotidien l'actualité économique des pays riverains de la Méditerranée. Coopération économique, actualité des entreprises par secteur (Industrie, Services, Transport, Environnement, Finances), dossiers thématiques, actualité des aéroports, compagnies aériennes et maritimes (nouvelles destinations)... sont traités et analysés par une équipe de journalistes présents dans le bassin méditerranéen.