Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée
Econostrum.info


         Partager Partager

L'Europe du sud veut plus d'énergies propres


Rédigé par Gérard Tur, le Mardi 12 Juin 2018 - Lu 1451 fois


La Commission européenne se rallie progressivement aux objectifs du Parlement en matière d'économies d'énergies et de mix énergétique. Photo GT.
La Commission européenne se rallie progressivement aux objectifs du Parlement en matière d'économies d'énergies et de mix énergétique. Photo GT.
EUROPE. Depuis près de deux ans, la Commission européenne et le Parlement s'opposent sur les objectifs à fixer en matière d'économies d'énergies et de mix énergétique, dans le cadre du « paquet énergie européen ». La Commission, et donc les États, plaident pour 27% d’énergies renouvelables et 30% d’économies d’énergie d'ici 2030, alors que le Parlement a voté en faveur d'un même taux de 35% d'économies d'énergies et de renouvelable dans le mix énergétique.

Fin mai, la Commission a fait un premier pas en proposant au Parlement un objectif de 30-31 % d’énergies renouvelables d’ici à 2030, et 32-33 % pour les renouvelables. Le Parlement l'a jugé insuffisant.

Lundi 11 juin, la réunion des ministres chargés des politiques énergétiques a permis de constater de nouvelles avancées. Quatre pays méditerranéens, l'Espagne, l'Italie, la France, le Portugal, appuyés par la Suède, la Lituanie, le Luxembourg et les Pays Bas, ont adopté la position du Parlement. Les nouveaux gouvernements italiens et espagnols ont en effet fait basculer la majorité du Conseil. Une évolution très fragile tant chacun regroupe un conglomérat de formations politiques hétérogènes. En Italie, le ministre de l’Énergie appartient au mouvement 5 étoiles dont les élus au Parlement européen ont voté pour des objectifs de 35%. Alors que le gouvernement conservateur espagnol s'opposait jusqu'à présent à un taux d’économies d'énergies supérieur à 30 %, la nouvelle ministre de l’Énergie et de l’Environnement a prit fait et cause pour les 35%.

Même si l'Allemagne et la Pologne continuent pour l'instant de bloquer un éventuel accord, la balance penchent en faveur des défenseurs de l'environnement. Les taux de 35% permettraient à l'Europe de dépasser ses objectifs de réduction de gaz à effet de serre fixés par l'accord de Paris et à la planète d'approcher la limitation de la hausse des températures à 2°.















Suivez-nous
Facebook
Twitter
Rss
Newsletter



Enquêtes




Actus par pays

Voir en plein écran








Le Guide de l'économie

Facebook

   Nos partenaires





À propos d'Econostrum.info


Econostrum.info est un média indépendant qui traite au quotidien l'actualité économique des pays riverains de la Méditerranée. Coopération économique, actualité des entreprises par secteur (Industrie, Services, Transport, Environnement, Société/Institutions), dossiers thématiques, actualité des aéroports, compagnies aériennes et maritimes (nouvelles destinations)... sont traités et analysés par une équipe de journalistes présents dans le bassin méditerranéen.


S'abonner à Econostrum.info