Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée


L’Etat algérien va reprendre la majorité d’ArcelorMittal Annaba



            Partager Partager

L'  acquisition du complexe se réalisera au dinar symbolique (photo ArcelorMittal)
L' acquisition du complexe se réalisera au dinar symbolique (photo ArcelorMittal)
ALGÉRIE. Le Premier ministre algérien a annoncé le 17 septembre 2013 que l’Algérie reprendrait prochainement le contrôle, à hauteur de 51%, du complexe sidérurgique d’El Hadjar d’Annaba (600 km à l’Est d’Alger).

Le groupe ArcelorMittal, né en 2006 de la fusion du français Arcelor et de l’indien MittalSteel, détenait la majorité du complexe d’El Hadjar et des mines de l’Ouenza et de Boukhadra situées dans l’Est algérien grâce à l’acquisition en 2001 par Ispat, ancêtre de MittalSteel, de 70% des parts du complexe.

Abdelmalek Sellal a indiqué que cette acquisition se réalisera au dinar symbolique.
Le groupe public algérien Sider, détenteur jusqu’ici de 30% des parts, acquerra 21% des parts.

En 2012, onze années après sa cession à Ispat, le gérant mondial de l’acier arrivait difficilement à atteindre une production de 580 000 tonnes d’acier, loin de l’objectif arrêté en 2011 de 700 000 tonnes et loin de la production de 1 million de tonnes atteinte par le groupe public avant la privatisation de 2001.

Une fois l’acquisition réalisée, le groupe à direction publique algérienne devrait construire une nouvelle aciérie afin de porter la production annuelle du complexe à 2,2 millions de tonnes. La réalisation d’une usine de réduction directe alimentée au gaz, en lieu et place du coke importé jusqu’ici pour servir de source d’énergie, devrait permettre de réduire les charges du complexe en devises.

L’Algérie se fixe pour but d’atteindre l’autosuffisance en acier, l’importation de ce produit revenant à près de 10 mrds $ annuellement.

A. Belkessam, à ALGER
Mercredi 18 Septembre 2013

Lu 11561 fois




Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 20 Février 2020 - 11:56 Vallourec se refinance à hauteur de 800 M€

Jeudi 19 Décembre 2019 - 15:19 Delattre Levivier Maroc en procédure de sauvegarde


Droits d'auteur et/ou Droits sur les Dessins et Modèles
Le présent site constitue une œuvre dont Econostrum.info est l'auteur au sens des articles L. 111.1 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. La conception et le développement dudit site ont été assurés par la société Econostrum.info. Les photographies, textes, slogans, dessins, images, vidéos, séquences animées sonores ou non ainsi que toutes œuvres intégrées dans le site sont la propriété d'Econostrum.info. Les reproductions, sur un support papier ou informatique, du dit site et des œuvres qui y sont reproduits sont interdites sauf autorisation expresse d'Econostrum.info.





RÉFLEXION

Après la pandémie : vers des villes et territoires résilients en Méditerranée, ou le refus de l'aveuglement

L'Ambassadeur Bernard Valero, directeur général de l'Agence des villes et territoires méditerranéens durables (Avitem)
Grand angle

Covid-19 : L'Europe et l'après-crise économique déclenchée par la pandémie

Henry Marty-Gauquié, membre du groupe d'analyse JFC Conseil




Suivez-nous
Facebook
Twitter
Rss
YouTube


Actus par zones

Algérie Bosnie-Herzégovine Égypte Espagne France Grèce Israël Italie Jordanie Liban Libye Maroc Portugal Syrie Tunisie Turquie Europe MENA








À propos d'Econostrum.info


Econostrum.info est un média indépendant qui traite au quotidien l'actualité économique des pays riverains de la Méditerranée. Coopération économique, actualité des entreprises par secteur (Industrie, Services, Transport, Environnement, Finances), dossiers thématiques, actualité des aéroports, compagnies aériennes et maritimes (nouvelles destinations)... sont traités et analysés par une équipe de journalistes présents dans le bassin méditerranéen.