Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée



L’Etat algérien se dit prêt à racheter Orascom Telecom Algérie



            Partager Partager

L’Etat algérien se dit prêt à racheter Orascom Telecom Algérie
ALGERIE. Le ministre algérien de la Poste et des Technologies de l’information et de la Télécommunication, Hamid Bessalah, a affirmé le 3 janvier 2010 que le gouvernement algérien était prêt à racheter Orascom Telecom Algérie (OTA) qui exploite la marque de téléphonie mobile Djezzy.

Accusant les actionnaires d’OTA de ne pas avoir respecté la législation algérienne en entrant dans des négociations visant à céder leur entreprise à une société sud-africaine, le ministre a déclaré :
« L’Algérie a l’intention d’appliquer le droit de préemption sur la totalité du capital de l’entreprise. »

En vertu de la réglementation algérienne, OTA était tenu de demander une autorisation à l’Agence de régulation de la poste et des télécommunications (ARPT ) pour pouvoir entrer dans des négociations avec un partenaire privé.

Hamid Bessalah a demandé en conséquence aux dirigeants d’OTA de se rapprocher de « l’Etat algérien pour parler des règles de cession » et de « régler ses problèmes de fiscalité, de paiements de redevances, tout ce qui appartient au domaine nationale et d’impôts. »

Lire aussi:
Le gouvernement algérien refuse toute vente d’Orascom Telecom à un groupe étranger

Amal Belkessam, à ALGER

Mercredi 5 Mai 2010

Lu 2769 fois




Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 24 Octobre 2018 - 17:12 Orange Cyberdefense s'implante à Casablanca €



1.Posté par filo le 11/05/2010 10:08
C'est déjà gentil de qualifier cette cacophonie qui règne au pays, de stratégie. Non, hélas, et 1000 fois hélas, il n y a pas le moindre micro bout de stratégie en Algérie, sinon ça se saurait. Je ne me fatigue plus à analyser quoi que ce soit. Le système est pourri de bas en haut, et le seul remède, c'est le changement radical et sans regarder derrière, parce qu'il n'y a quasiment rien à récupérer, mais tout à reconstruire ! Ou appliquer peut-être l'inverse du principe de la thermodynamique : "« Rien ne se perd, rien ne se crée, tout se transforme » (Lavoisier). C'est le principe de conservation d'énergie, sauf que l'énergie actuelle est négative, inutile et mortelle, alors autant ne pas la conserver et la laisser dissiper et s'échapper ! Le jour ou vous entendrez parler de schéma directeur de développement économique de l'Algérie, à ce moment là, on pourrait en effet parler de stratégie, et pas avant, parce que pour le moment il n'y en a pas, tout simplement ! Et ceux qui parlent de stratégie en Algérie, ou même en la critiquant, ce sont ceux là qui veulent que l'Algérie continue d'être conduite sans stratégie et à l'aveuglette, selon les caprices du Roi Boutef et au bonheur de l'occident qui ne peut espérer un meilleur allier que le médiocre Boutef et ses acolytes pour maintenir l'Algérie dans le sous-développement actuel ! Et pourquoi changer de gouvernement ? il ne trouvera jamais de plus médiocre , et il n'a même pas besoin de stratégie !

Tout est une histoire de commission. avec la multitude d'étoiles sur les épaulettes , tout le monde veut sa quote-part de beurre à mettre sur les épinards. Donc chacun veut sa chasse gardée et sa rente viagère. Le monde est à l'heure de l'an de grâce 2010, et nous on nous a fait un 180° pour rejoindre allègrement le 7ème ......siècle (pas ciel, ça c'est pour ceux qui sont pressés). Orascom a eu l'audace de ne pas donner son bonus à qui de droit. Bah ! On ferme la vanne pour que les autres comprennent.


Droits d'auteur et/ou Droits sur les Dessins et Modèles
Le présent site constitue une œuvre dont Econostrum.info est l'auteur au sens des articles L. 111.1 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. La conception et le développement dudit site ont été assurés par la société Econostrum.info. Les photographies, textes, slogans, dessins, images, vidéos, séquences animées sonores ou non ainsi que toutes œuvres intégrées dans le site sont la propriété d'Econostrum.info. Les reproductions, sur un support papier ou informatique, du dit site et des œuvres qui y sont reproduits sont interdites sauf autorisation expresse d'Econostrum.info.





RÉFLEXION

Europe : contradictions internes et politique de voisinage en Méditerranée

Henry Marty-Gauquié, directeur honoraire de la BEI, membre du groupe de réflexion et d'analyse JFC Conseil.
Grand angle


LE Guide euroméditerranéen des financements et de la coopération 2019
Guide euroméditerranéen des financements et de la coopération
 30,00 € 
  Prix Spécial | 19,00 €
FICHES FINANCEMENT - FICHES PAYS - ANNUAIRE


Actus par zones

Algérie Bosnie-Herzégovine Égypte Espagne France Grèce Israël Italie Jordanie Liban Libye Maroc Portugal Syrie Tunisie Turquie Europe MENA

Suivez-nous
Facebook
Twitter
Rss