Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée


L'Espagnol Cellnex Telecom lève 4 mrds€ pour accélérer son développement en Europe



            Partager Partager

Tobias Martinez, Pdg de Cellnex, et Franco Bernabè, son président, vont se concentrer sur le développement de huit pays européens (photo : Cellnex)
Tobias Martinez, Pdg de Cellnex, et Franco Bernabè, son président, vont se concentrer sur le développement de huit pays européens (photo : Cellnex)
ESPAGNE. Le groupe espagnol Cellnex Telecom (ex-Abertis Telecom) annonce, mercredi 22 juillet 2020, qu'il va procéder à une augmentation de capital de 4 mrds€ par émission de 101,4 millions de nouvelles actions avec droit préférentiel d'acquisition pour les actionnaires actuels.

Spécialisé dans les infrastructures pour réseaux mobiles, il entend avec cet argent frais accélérer son expansion en Europe. "Renforcer les ressources du groupe nous permettra de financer la croissance que nous visons et saisir de futures opportunités de marché", commente Tobias Martinez, directeur général du groupe.

Le groupe envisage de disposer de 61 000 pylônes dans huit pays européens d'ici à la fin 2027.

Entrée en bourse en mai 2015, Cellnex signe sa troisième augmentation de capital après deux réalisées en 2019 pour un montant total de 3,7 mrds€ (souscrit à près de 99% par les actionnaires de référence). Le Catalan, basé à Barcelone, s'est engagé à investir plus de 7 mrds€ et a réalisé un un chiffre d'affaires d'1 mrd€ en 2019 en hausse de 15% par rapport au précédent exercice. Les six premiers mois de l'année 2020 se traduisent par une progression de 48% de revenus à 723 M€ et de 64% de l'Ebitda (527 M€) par rapport au premier semestre 2019.

De nombreux accords stratégiques en 2019 et en 2020

Au premier semestre 2019, Cellnex a conclu plusieurs accords de partenariats stratégiques à long terme avec Iliad (France et Italie) et avec Salt (Suisse) pour l'acquisition de 10 700 sites dont 5 700 en France, 2 200 en Italie et 2 800 en Suisse et la réalisation d'un programme de construction (BTS) de 4 000 nouveaux sites jusqu'en 2027 (2 500 en France et 1 000 en Italie pour Iliad, et 500 pour Salt en Suisse).

En juin 2019, le groupe annonçait un autre partenariat avec Bouygues Telecom (BT) portant sur les droits d'exploitation et de commercialisation de 220 tours de télécommunication de grande hauteur au Royaume-Uni. En septembre, il s'implantait en Irlande à la faveur d'un accord avec Cignal (546 sites et 600 supplémentaires prévus jusqu'en 2026). En décembre, les 1 500 sites d'Orange Espagne tombaient dans son escarcelle.

En janvier 2020, le groupe a acquis le Portugais Omtel et ses 3 000 pylônes gérés. En février de la même année, il signait avec BT en France pour déployer et exploiter un réseau de fibres optiques destiné à l'accélération de la 5G. Et en avril, il paraphait la reprise des activités des 2 000 tours de télécommunications portugaises de NOS.

Jeudi 23 Juillet 2020

Lu 4857 fois




Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

A lire avant de commenter !
Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Econostrum.info.
Pour assurer des échanges de qualité, un maître-mot : le respect. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.
Il n'est pas permis de choisir comme nom d'utilisateur le nom d'une autre personne physique ou morale (entreprise, institution, etc.).
Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, reproduisant des échanges privés, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos…).
Econostrum.info se réserve le droit d'éliminer tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, répété plusieurs fois, promotionnel ou grossier, contenant des invectives et des propos agressifs visant des personnes, notamment les autres commentateurs.
Une trop mauvaise qualité d’écriture (multiplication des fautes de frappe, absence totale de ponctuation, langage SMS, etc.) peut entraîner la non-publication des messages.
Les décisions des modérateurs ne peuvent être contestées. L’auteur de la contribution est responsable de son contenu. La fiabilité de l’utilisateur, son identité et sa moralité ne peuvent être garantis par Econostrum.info. Econostrum.info ne pourra en aucun cas en être tenu responsable.
Si vous désirez signaler un contenu illicite ou abusif, merci de le faire à l'adresse suivante : redaction@econostrum.info.


Droits d'auteur et/ou Droits sur les Dessins et Modèles
Le présent site constitue une œuvre dont Econostrum.info est l'auteur au sens des articles L. 111.1 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. La conception et le développement dudit site ont été assurés par la société Econostrum.info. Les photographies, textes, slogans, dessins, images, vidéos, séquences animées sonores ou non ainsi que toutes œuvres intégrées dans le site sont la propriété d'Econostrum.info. Les reproductions, sur un support papier ou informatique, du dit site et des œuvres qui y sont reproduits sont interdites sauf autorisation expresse d'Econostrum.info.




À propos d'Econostrum.info


Econostrum.info est un média indépendant qui traite au quotidien l'actualité économique des pays riverains de la Méditerranée. Coopération économique, actualité des entreprises par secteur (Industrie, Services, Transport, Environnement, Finances), dossiers thématiques, actualité des aéroports, compagnies aériennes et maritimes (nouvelles destinations)... sont traités et analysés par une équipe de journalistes présents dans le bassin méditerranéen.