Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée
Econostrum.info


         Partager Partager

L'Espagne visée par une série d'attentats


Rédigé par Arthur Maffren, le Vendredi 18 Août 2017 - Lu 4635 fois

Avec pour l'instant 15 morts et une centaine de blessés, le bilan est très lourd. Mais l'attaque de Daech aurait pu faire beaucoup plus de victimes.


L'allée centrale des Ramblas constitue l'un des lieux les plus animés de Barcelone. Photo GT.
L'allée centrale des Ramblas constitue l'un des lieux les plus animés de Barcelone. Photo GT.
ESPAGNE. Daech a mené une action concertée et d'envergure sur les terres catalanes. Mercredi 16 août juste avant minuit, à Alcanar, une ville située au sud de Barcelone, il semble qu'un groupe terroriste préparant des bombes artisanales ait fait sauter accidentellement une des 130 bonbonnes de gaz qu'il manipulait, déclenchant une déflagration qui a fait deux morts et sept blessés.
 
À Barcelone, une camionnette a réussi à semer la mort le 17 août aux alentours de 17 heures, sur le trottoir central des Ramblas. Elle a fait quinze morts et une centaine de blessés d'une trentaine de nationalités différentes. Qu'un véhicule ait pu accéder à ce trottoir et y écraser la foule sur plus de 500 mètres apparaît surréaliste. Au moment où nous écrivons ces lignes, le conducteur reste en fuite. Selon la police espagnole, les bonbonnes de gaz d'Alcanar étaient sans doute destinées à l'attentat de Barcelone. Sans la maladresse des terroristes et l'explosion accidentelle qui a suivi, le bilan de Barcelone aurait donc pu être beaucoup plus lourd.
 
Le 18 août vers 2 heures du matin, c'est cette fois une voiture qui a tenté de semer la mort au sud de Barcelone, sur le « passéo » du bord de mer de Cambrils. Les terroristes sont heureusement tombés très vite sur une patrouille de police qui a abattu les cinq tueurs, équipés de ceintures d'explosifs factices. Le bilan provisoire fait état de six blessés dont un dans un état critique.

La plupart des pays méditerranéens victimes du terrorisme

La Méditerranée compte très peu de pays en vert. Carte Minesteree des affaires étrangères.
La Méditerranée compte très peu de pays en vert. Carte Minesteree des affaires étrangères.
Epargnée depuis les attentats de Madrid (191 morts) en 2004, l'Espagne se trouve donc maintenant elle aussi touchée par le terrorisme islamique, tout comme en Méditerranée la France, la Tunisie, l'Égypte, l'Algérie, la Turquie... Sans oublier bien sûr la Libye et la Syrie, carrément en guerre.
 
La Méditerranée vit plus que jamais sous la menace du terrorisme. Sur le site du ministère français des Affaires étrangères, les seuls pays méditerranéens entièrement placés en « vigilance normale » sont, pour l'instant, l'Espagne, le Portugal, l'Italie, la Grèce, Malte, Chypre et les pays des Balkans. Tout ou partie du Maroc (extrême sud), de l'Algérie, de la Tunisie (extrême sud), de la Libye, de l'Égypte, d'Israël, du Liban, de la Syrie, et de la Turquie (sud-est) sont déconseillées.















Suivez-nous
Facebook
Twitter
Rss
Newsletter



Enquêtes




Actus par pays

Voir en plein écran








Le Guide de l'économie

Facebook

   Nos partenaires





À propos d'Econostrum.info


Econostrum.info est un média indépendant qui traite au quotidien l'actualité économique des pays riverains de la Méditerranée. Coopération économique, actualité des entreprises par secteur (Industrie, Services, Transport, Environnement, Société/Institutions), dossiers thématiques, actualité des aéroports, compagnies aériennes et maritimes (nouvelles destinations)... sont traités et analysés par une équipe de journalistes présents dans le bassin méditerranéen.


S'abonner à Econostrum.info