Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée



L'Espagne s'intéresse au « tourisme halal »


Le « tourisme halal », qui désigne l'offre touristique dédiée aux musulmans pratiquants, représente un volume d'affaires 103 mrds € dans le monde. Un marché dont l'Espagne veut prendre une plus grande part, à la faveur notamment de la richesse de son héritage culturel islamique en Andalousie. D'où l'organisation de la première conférence sur ce thème à Grenade, les 22 et 23 septembre 2014, sous l'égide l'Institut Halal de Cordoue.


            Partager Partager

L'Espagne veut dérouler le tapis rouge aux touristes musulmans (photo Francis Matéo)
L'Espagne veut dérouler le tapis rouge aux touristes musulmans (photo Francis Matéo)
ESPAGNE. L’Alhambra de Grenade, la grande mosquée de Cordoue, la Giralda de Séville... La liste des superbes monuments hérités de la culture islamique est longue. Une richesse culturelle concentrée essentiellement en Andalousie, qui accueille les 22 et 23 septembre 2014 une conférence internationale de « tourisme halal », organisée à Grenade par le cabinet londonien Creative Minds Media.

Une première en Espagne, où l'Institut Halal de Cordoue milite pour développer l’un des segments touristiques les plus prometteurs. D'abord parce que l'Espagne, et en participer l'Andalousie, est une destination privilégiée pour les touristes musulmans, en raison évidemment de son histoire. Mais c'est aussi l'activité économique liée à ce type de tourisme qui justifie le développement d'une « offre touristique halal », autrement dit : une offre touristique dédiée aux musulmans pratiquants, notamment à la clientèle du moyen Orient. Car ces touristes dépensent deux fois plus que la moyenne en Espagne, selon les chiffres de Turespaña. Les touristes d'Arabie Saoudite consacrent par exemple un budget de 2 287 € par personne à leur séjour touristique, contre 2 116 pour ceux des Émirats Arabes Unis, ou encore 1 703 € pour le touriste égyptien. À comparer avec l'enveloppe moyenne par personne de 956 € de dépenses pour l'ensemble des vacanciers en Espagne.

Un marché de 103 mrds €

À l’Alhambra de Grenade (photo Francis Matéo)
À l’Alhambra de Grenade (photo Francis Matéo)
L'étude « The Muslim Travel Index 2014 », présentée à Grenade à l'occasion de cette conférence internationale de tourisme halal, révèle un autre chiffre significatif : les dépenses globales des touristes musulmans représentent un volume d'affaires de 103 mrds € dans le monde. Un gros marché où l'Espagne veut prendre davantage de place. Si le pays se situe au troisième rang mondial en nombre de touristes internationaux, il n'occupe que la sixième place au classement des touristes musulmans (derrière notamment la France, l'Italie et la Grande-Bretagne). D'où l'importance pour l’industrie touristique espagnole de progresser dans l'accueil des touristes musulmans pratiquants, qui représentent environ 10% des vacanciers en Andalousie, et un chiffre d'affaires annuel estimé à 387 M€.

En ce sens, l'Institut Halal de Cordoue a un rôle important en tant qu'organisme de certification reconnu. Même si le nombre d'établissements « certifiés halal » reste pour l’instant très limité dans le secteur du tourisme en Espagne, avec seulement deux restaurants et un hôtel en Andalousie. Les formations proposées par l’institut de Cordoue attisent cependant de plus en plus la curiosité des hôteliers. À juste titre : l'étude présentée à Grenade montre aussi que les touristes du Moyen-Orient sont ceux qui dépensent le plus en matière d'hébergement en Espagne, à savoir 129 € en moyenne par personne et par nuitée, devant les Chinois et les Russes (respectivement 115 € et 91 €). « Il s'agit de prendre conscience que les efforts vis-à-vis des touristes musulmans peuvent aller au-delà de la nourriture », explique Muhammad Escudero, directeur de Certification de l'Institut halal de Cordoue : « Ce sont souvent des petits détails à prendre en compte, très importants pour cette clientèle, comme la signalisation de la direction de La Mecque, l’aménagement d’espaces de prière, une information en arabe, ou l’absence d’alcool et de porc... »

« Un gage de qualité »

Le premier « hôtel halal » espagnol (photo Alanda Hotel Marbella)
Le premier « hôtel halal » espagnol (photo Alanda Hotel Marbella)
Depuis cet été, l'Alanda Hotel Marbella est le premier hôtel certifié « halal » en Espagne. Un établissement quatre étoiles acheté par le groupe saoudien Fawaz Al Hokair voici un an, et qui a fait de cette certification un argument marketing, comme en témoigne le directeur des ventes, Ignacio Gimenez. « Nous ne servons pas d'alcool ni de porc, ce qui séduit évidemment les musulmans du monde entier attachés à leur religion ; mais au-delà, cette caution halal plaît aussi à une très large clientèle qui retient l'aspect salutaire de la démarche, puisque la certification implique notamment la traçabilité des produits, et garantit par conséquent leur qualité. »

L'absence d’alcool n’est pas non plus un inconvénient. C'est même parfois un atout pour une clientèle familiale, musulmane ou pas, en quête d'un séjour reposant tout en profitant du service et des installations d'un établissement quatre étoiles, dont le spa ou le restaurant de plage. En somme, la certification « halal » est un gage supplémentaire d'attention dans cet hôtel qui affiche ce mois-ci (septembre) 86% de taux d’occupation. Preuve que l'engagement ne nuit pas à l'activité.

« Nous annonçons évidemment notre politique halal au moment de prendre les réservations, et nous n'avons jamais eu de désistement ni même la moindre critique ; les clients peuvent être surpris, mais c'est toujours positif » explique Ignacio Gimenez. Ces réactions permettent aujourd’hui au groupe d’envisager un développement hôtelier international avec ce même positionnement "halal".


Lundi 22 Septembre 2014

Lu 6315 fois




Droits d'auteur et/ou Droits sur les Dessins et Modèles
Le présent site constitue une œuvre dont Econostrum.info est l'auteur au sens des articles L. 111.1 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. La conception et le développement dudit site ont été assurés par la société Econostrum.info. Les photographies, textes, slogans, dessins, images, vidéos, séquences animées sonores ou non ainsi que toutes œuvres intégrées dans le site sont la propriété d'Econostrum.info. Les reproductions, sur un support papier ou informatique, du dit site et des œuvres qui y sont reproduits sont interdites sauf autorisation expresse d'Econostrum.info.







RÉFLEXIONS

Les territoires ont un rôle à jouer dans la lutte contre le changement climatique : Région SUD et opportunités de coopération sur le plan EU-Med

Constantin Tsakas, délégué général de l'Institut de la Méditerranée, secrétaire général du Femise
Grand angle


LE Guide euroméditerranéen des financements et de la coopération 2019
Guide euroméditerranéen des financements et de la coopération
 30,00 € 
  Prix Spécial | 19,00 €
FICHES FINANCEMENT - FICHES PAYS - ANNUAIRE


Actus par zones

Algérie Bosnie-Herzégovine Égypte Espagne France Grèce Israël Italie Jordanie Liban Libye Maroc Portugal Syrie Tunisie Turquie Europe MENA

Suivez-nous
Facebook
Twitter
Rss