Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée


L'Espagne n'ouvrira ses frontières avec la France et le Portugal que le 1er juillet 2020



            Partager Partager

Reyes Maroto attendra le 1er juillet 2020 pour relancer le tourisme international (photo : Ministère espagnol du tourisme)
Reyes Maroto attendra le 1er juillet 2020 pour relancer le tourisme international (photo : Ministère espagnol du tourisme)
ESPAGNE / FRANCE / PORTUGAL. Jeudi 4 juin 2020 au matin, Reyes Maroto, ministre espagnole du Tourisme, avait annoncé une réouverture des frontières terrestres de son pays au 22 juin 2020. Soit au lendemain de la fin de l'état d'urgence sanitaire en Espagne, tout juste prolongé, mercredi 3 juin 2020, par le Parlement espagnol avec 177 voix pour, 155 contre et 18 abstentions.

Quelques heures plus tard, une porte-parole du même ministère revenait sur cette annonce indiquant une nouvelle date : le 1er juillet 2020.

Le 22 juin 2020 signifiera seulement le retour de la mobilité au sein du territoire espagnol dont les habitants sont confinés depuis le 14 mars 2020 et non pas de la mobilité internationale. Le gouvernement portugais s'est étonné de cette cacophonie par la voix de Lusa Augusto Santos Silva. Selon le ministre portugais des Affaires étrangères, "c'est le Portugal qui décide bien évidemment de la réouverture de la frontière portugaise, et le Portugal veut le faire de manière coordonnée (...) Malheureusement, les déclarations des ministres du gouvernement espagnol se succèdent et ne s'inscrivent pas dans le cadre d'une étroite collaboration."

Des exceptions sont néanmoins prévues, notamment pour les îles ibériques. Ainsi, quelque 6 000 touristes allemands pourront se rendre aux Baléares dès la mi-juin 2020 en vertu d'un accord entre le gouvernement régional et le tour-opérateur TUI. De fait, chaque communauté autonome pourra choisir d'accueillir des touristes ou pas avant la date du 1er juillet 2020 selon sa situation sanitaire vis-à-vis de la France ou du Portugal.
 

Sauver la saison touristique

Second pays le plus visité au monde avec 82 millions de touristes (90 millions pour la France, première) en 2018, l'Espagne avait fermé unilatéralement ses frontières avec la France et le Portugal dès le 17 mars 2020. Depuis le 15 mai 2020, les liaisons aériennes et maritimes se trouvaient réduites au strict nécessaire et réservées aux résidents espagnols. La quarantaine de quatorze jours imposée depuis le 15 mai 2020 à tout entrant devrait être supprimée également au 1er juillet 2020.

Le pays essaie de sauver sa saison touristique et, pour mieux séduire les futurs arrivants, son ministère de la Consommation a décidé d'intenter une action en justice contre quinze compagnies aériennes* qui n'avaient pas signaler correctement le droit au remboursement en ne déclarant pas cette option et douze** proposant des informations peu claires ou difficiles à obtenir. Un millier de réclamations auraient été adressées pour non-remboursement de vols annulés à la Direction générale espagnole de la consommation dont 800 à Majorque. 40% sont liées au coronavirus. Le gouvernement espagnol explique que "l'omission trompeuse d'informations clefs de la part des compagnies aériennes en offrant des bons échangeables suppose une pratique commerciale déloyale". Il va demandé au tribunal que soient déclarés "nuls tous les contrats des voyageurs qui ont accepté un bon d'achat au lieu d'un remboursement s'il a été acquis avec un consentement faussé".

Avec 240 660 cas confirmés et 27 133 morts au 5 juin 2020 selon le CSSE du l'université John Hopkins, l'Espagne a été l'un des pays les plus touchés au monde par la Covid-19.


* Aegean, Air Europa, Avianca, Canarfly, Eurowings, Iberia, KLM, Latam, Level, Lufthansa, SAS, Smart Wings, Transavia, Turkish Airlines et Volotea
** Aer Lingus, Air France, Binter, British Airways, easyJet, El Al, Jet 2, Norwegian, Plus Ultra, Swiss, Tuifly et Vueling

Vendredi 5 Juin 2020

Lu 1773 fois




Dans la même rubrique :
< >

Lundi 6 Juillet 2020 - 12:18 Les grèves reprennent dans le sud tunisien


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

A lire avant de commenter !
Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Econostrum.info.
Pour assurer des échanges de qualité, un maître-mot : le respect. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.
Il n'est pas permis de choisir comme nom d'utilisateur le nom d'une autre personne physique ou morale (entreprise, institution, etc.).
Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, reproduisant des échanges privés, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos…).
Econostrum.info se réserve le droit d'éliminer tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, répété plusieurs fois, promotionnel ou grossier, contenant des invectives et des propos agressifs visant des personnes, notamment les autres commentateurs.
Une trop mauvaise qualité d’écriture (multiplication des fautes de frappe, absence totale de ponctuation, langage SMS, etc.) peut entraîner la non-publication des messages.
Les décisions des modérateurs ne peuvent être contestées. L’auteur de la contribution est responsable de son contenu. La fiabilité de l’utilisateur, son identité et sa moralité ne peuvent être garantis par Econostrum.info. Econostrum.info ne pourra en aucun cas en être tenu responsable.
Si vous désirez signaler un contenu illicite ou abusif, merci de le faire à l'adresse suivante : redaction@econostrum.info.


Droits d'auteur et/ou Droits sur les Dessins et Modèles
Le présent site constitue une œuvre dont Econostrum.info est l'auteur au sens des articles L. 111.1 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. La conception et le développement dudit site ont été assurés par la société Econostrum.info. Les photographies, textes, slogans, dessins, images, vidéos, séquences animées sonores ou non ainsi que toutes œuvres intégrées dans le site sont la propriété d'Econostrum.info. Les reproductions, sur un support papier ou informatique, du dit site et des œuvres qui y sont reproduits sont interdites sauf autorisation expresse d'Econostrum.info.


Publireportage


MED’INNOVANT AFRICA pour imaginer la ville méditerranéenne de demain


Publireportage
Publireportage Euroméditerranée








Suivez-nous
Facebook
Twitter
Rss
YouTube


Actus par zones

Algérie Bosnie-Herzégovine Égypte Espagne France Grèce Israël Italie Jordanie Liban Libye Maroc Portugal Syrie Tunisie Turquie Europe MENA








À propos d'Econostrum.info


Econostrum.info est un média indépendant qui traite au quotidien l'actualité économique des pays riverains de la Méditerranée. Coopération économique, actualité des entreprises par secteur (Industrie, Services, Transport, Environnement, Finances), dossiers thématiques, actualité des aéroports, compagnies aériennes et maritimes (nouvelles destinations)... sont traités et analysés par une équipe de journalistes présents dans le bassin méditerranéen.