Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée
         Partager Partager

L’Erenav se lance dans la construction navale


Rédigé par A. Belkessam, à ALGER, le Lundi 6 Février 2012 - Lu 6034 fois


Nouvelle activité pour l'Erenav (photo Erenav)
Nouvelle activité pour l'Erenav (photo Erenav)
ALGÉRIE. L'entreprise nationale de réparation navale (Erenav) va se lancer dans la construction de navires a annoncé lundi 6 février 2012 son PDG.

L’Erenav, seule entreprise publique en Algérie dans ce domaine, commencera après la mise en place d'un plan de développement 2012-2017 qui est doté d'une enveloppe de 24 milliards de dinars (240 M€)

Le plan porte sur le lancement de la construction de navires sur trois sites à Alger, Jijel (est) et Arzew  (ouest).

L’Erenav commencera par faire appel à un partenaire étranger pour l’apport technique car elle n’est pas spécialisée dans le domaine de la construction navale. Ses seules réalisations se limitent à la construction de deux plates-formes flottantes dites "pontons plats", servant d'écarteurs pour l'accostage de navires de gros tonnage, selon son PDG Ali Sali.

L'objectif de l'Erenav est de construire, à moyen terme, des pilotines de 12 à 15 mètres, des canots d'amarrage de 8 à 12 mètres, des remorqueurs de 16 à 19 mètres et des barges de 25 à 30 mètres pour les besoins des ports algériens. Des pontons de 25 à 40 mètres et des dragues de 15 à 30 mètres seront construits pour les compagnies de travaux maritimes et de dragage. Des vedettes rapides de 15 à 20 mètres seront fabriquées pour la Marine nationale, les Gardes côtes et les Douanes.

Le plan de modernisation de l'Erenav prévoit aussi la création de nouveaux chantiers de réparation navale notamment à Annaba, Arzew (ouest) et Djen Djen (est) et la modernisation de cette activité sur les trois sites existants d'Alger, de Bejaia (est) et d'Oran (ouest).

Ce programme de six ans prévoit également le lancement de la réparation navale pour les navires de pêche dans 14 ports de pêche.

L'Erenav devrait se doter de nouveaux moyens de mise à sec comme les docks flottants ou les roulevs ainsi que d’équipements de manutentions.

Le développement des activités de réparation et de construction navale permettra la création de plus de 1 700 emplois directs et près de 7 000 emplois indirects, selon Ali Sali cité par l'agence APS.

L'entreprise ambitionne de porter sa part de marché dans la réparation navale de 12% à 28% et d'atteindre une part de marché de 10% dans la construction navale.

Hormis des constructeurs privés de bateaux de pêche ou le chantier naval des militaires près d’Oran,  l’Erenav sera la première entreprise en Algérie à se lancer dans la construction navale.















Suivez-nous
Facebook
Twitter
Rss
Newsletter



Enquêtes




Actus par pays

Voir en plein écran








Le Guide de l'économie

Facebook

   Nos partenaires






À propos d'Econostrum.info


Econostrum.info est un média indépendant qui traite au quotidien l'actualité économique des pays riverains de la Méditerranée. Coopération économique, actualité des entreprises par secteur (Industrie, Services, Transport, Environnement, Société/Institutions), dossiers thématiques, actualité des aéroports, compagnies aériennes et maritimes (nouvelles destinations)... sont traités et analysés par une équipe de journalistes présents dans le bassin méditerranéen.


S'abonner à Econostrum.info