Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée
Econostrum.info






L’Égypte s'enfonce dans la dictature


Le général Président Abdel Fattah al-Sissi a fait voter par référendum une révision constitutionnelle renforçant ses pouvoirs et lui permettant de rester à la tête du pays jusqu'en 2030.


            Partager Partager

Le général al-Sissi renforce sa poigne de fer sur l'Egypte. Photo Kremlin.ru
Le général al-Sissi renforce sa poigne de fer sur l'Egypte. Photo Kremlin.ru
EGYPTE. Le général Président Abdel Fattah al-Sissi a fait voter par référendum une révision constitutionnelle renforçant ses pouvoirs et lui permettant de rester à la tête du pays jusqu'en 2030. Le mandat de Président est porté de quatre à six ans, avec la possibilité de se présenter trois fois. Plus de 55% des égyptiens ont boudé la consultation, mais les votants ont approuvé à 88,83% la proposition de leur président.

Selon des observateurs présents sur place, le pouvoir a pourtant tout fait pour « convaincre » les égyptiens d'aller voter, allant jusqu'à offrir des colis alimentaires et des moyens de transport gratuits aux votants. Des fonctionnaires et des commerçants auraient été obligés de se rendre aux isoloirs. Le taux d'approbation à la soviétique ne doit rien au hasard. L'opposition a été muselée par la police et les médias n'ont relayé que la « bonne parole » du gouvernement. Pour Michael Page, directeur adjoint de l’ONG Human Rights Watch pour l’Afrique du Nord et le Moyen-Orient, « le référendum s’est déroulé dans un environnement tellement injuste et non libre que ses résultats ne peuvent prétendre à une quelconque légitimité ».
 
Sauf maladie, révolution ou coup d’État, il semble plus que probable que le général Président Abdel Fattah al-Sissi gagne les prochaines élections et donc reste au pouvoir jusqu'en 2030. Lors des dernières élections, tous ses opposants sérieux se sont démis après un séjour en prison ou une disparition mystérieuse. Abdel Fattah al-Sissi dispose désormais du pouvoir politique, et judiciaire. Il présidera le Conseil suprême de la magistrature, nommera les présidents des principales juridictions, dont la Haute cour constitutionnelle. Il n'aura plus de comptes à rendre devant un sénat dont il désignera une partie des membres. L'armée devient « protectrice » du pays et pourra juger des civils.

Bénédiction des occidentaux

Ce basculement vers la dictature se fait avec la bénédiction des États occidentaux, qui voient d'un bon œil une Égypte stable politiquement et libérale d'un point de vue économique. L’Égypte s'est lancée dans une politique de grands travaux qui s'appuie sur un recours massif à l'endettement. En 2019/2020, le volume de ses emprunts augmentera de 26%, celui de ces émissions de bons du trésor de 24%, et les obligations de trésor de 93% selon le projet de loi de finance. Parallèlement, le pays va booster ses recettes fiscales par une augmentation de la TVA, et la réduction drastique des aides fiscales sur les produits de première nécessité. Une politique déjà largement engagée depuis plusieurs années, conformément aux demandes du Fonds Monétaire International.
 
L’Égypte affiche une dette publique égale à 97 % de son produit intérieur brut (PIB). Selon le FMI, le taux de croissance enregistrera une croissance de 5,5% en 2018/2019 (+5,3% en 2017/2018), avec une inflation de 14,5% (20,9% en 2018) et un taux de chômage de 9,6% (10,9% en 2018).

Gérard Tur

Mercredi 24 Avril 2019

Lu 1056 fois




Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

A lire avant de commenter !
Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Econostrum.info.
Pour assurer des échanges de qualité, un maître-mot : le respect. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.
Il n'est pas permis de choisir comme nom d'utilisateur le nom d'une autre personne physique ou morale (entreprise, institution, etc.).
Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, reproduisant des échanges privés, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos…).
Econostrum.info se réserve le droit d'éliminer tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, répété plusieurs fois, promotionnel ou grossier, contenant des invectives et des propos agressifs visant des personnes, notamment les autres commentateurs.
Une trop mauvaise qualité d’écriture (multiplication des fautes de frappe, absence totale de ponctuation, langage SMS, etc.) peut entraîner la non-publication des messages.
Les décisions des modérateurs ne peuvent être contestées. L’auteur de la contribution est responsable de son contenu. La fiabilité de l’utilisateur, son identité et sa moralité ne peuvent être garantis par Econostrum.info. Econostrum.info ne pourra en aucun cas en être tenu responsable.
Si vous désirez signaler un contenu illicite ou abusif, merci de le faire à l'adresse suivante : redaction@econostrum.info.


Droits d'auteur et/ou Droits sur les Dessins et Modèles
Le présent site constitue une œuvre dont Econostrum.info est l'auteur au sens des articles L. 111.1 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. La conception et le développement dudit site ont été assurés par la société Econostrum.info. Les photographies, textes, slogans, dessins, images, vidéos, séquences animées sonores ou non ainsi que toutes œuvres intégrées dans le site sont la propriété d'Econostrum.info. Les reproductions, sur un support papier ou informatique, du dit site et des œuvres qui y sont reproduits sont interdites sauf autorisation expresse d'Econostrum.info.




Suivez-nous
Facebook
Twitter
Rss
YouTube



Actus par zones

Algérie Bosnie-Herzégovine Égypte Espagne France Grèce Israël Italie Jordanie Liban Libye Maroc Portugal Syrie Tunisie Turquie Europe MENA




LE Guide euroméditerranéen des financements et de la coopération 2019
Guide euroméditerranéen des financements et de la coopération
 30,00 € 
  Prix Spécial | 10,00 €
FICHES FINANCEMENT - FICHES PAYS - ANNUAIRE











À propos d'Econostrum.info


Econostrum.info est un média indépendant qui traite au quotidien l'actualité économique des pays riverains de la Méditerranée. Coopération économique, actualité des entreprises par secteur (Industrie, Services, Transport, Environnement, Finances), dossiers thématiques, actualité des aéroports, compagnies aériennes et maritimes (nouvelles destinations)... sont traités et analysés par une équipe de journalistes présents dans le bassin méditerranéen.