Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée
Econostrum.info






L'Egypte interdit provisoirement la vente des gilets jaunes



            Partager Partager

Les autorités égyptiennes craignent que les gilets jaunes soient récupérés par leurs opposants, notamment lors de manifestations sur la place Tahrir au Caire (photo : F.Dubessy)
Les autorités égyptiennes craignent que les gilets jaunes soient récupérés par leurs opposants, notamment lors de manifestations sur la place Tahrir au Caire (photo : F.Dubessy)
ÉGYPTE. A l'approche du 25 janvier, date de commémoration du début de la révolution de 2011, les autorités égyptiennes décident de restreindre la vente de vestes jaunes fluorescentes.

Elles craignent que l'image des contestataires français vêtus ainsi, depuis trois semaines sur les points de rassemblement et lors des manifestations, inspire les opposants au régime. Sur les réseaux sociaux égyptiens, le hashtag Al-Satarat Al-Safra (gilets jaunes) devient très partagé.

La vente est interdite en Égypte jusqu'à la fin du mois de janvier 2019, sans aval du commissariat de police, chez les revendeurs d'équipement de sécurité routière et industriel. Les livraisons chez les grossistes nécessitent une autorisation préalable de la police. Les importateurs ne peuvent plus fournir directement les détaillants mais uniquement les compagnies.

Le 25 janvier 2011 débutait au Caire les premiers soulèvements contre le régime d'Hosni Moubarak qui conduira, après dix-sept jours de rébellion et notamment l'occupation de la place Tahrir, au renversement du président égyptien contraint à la démission. L'armée reprendra les commandes en s'octroyant les pouvoirs législatif et exécutif pour réformer la constitution. Mohamed Morsi (Frères musulmans) deviendra le 30 juin 2012 le premier président élu démocratiquement en Égypte avant d'être renversé par un coup d'Etat de l'armée le 3 juillet 2013 qui verra l'élection d'Abdel Fattah al-Sissi.

Les gilets jaunes français se sont déjà exportés en Belgique, en Serbie, en Allemagne et en Bulgarie.


Mercredi 12 Décembre 2018

Lu 885 fois




Droits d'auteur et/ou Droits sur les Dessins et Modèles
Le présent site constitue une œuvre dont Econostrum.info est l'auteur au sens des articles L. 111.1 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. La conception et le développement dudit site ont été assurés par la société Econostrum.info. Les photographies, textes, slogans, dessins, images, vidéos, séquences animées sonores ou non ainsi que toutes œuvres intégrées dans le site sont la propriété d'Econostrum.info. Les reproductions, sur un support papier ou informatique, du dit site et des œuvres qui y sont reproduits sont interdites sauf autorisation expresse d'Econostrum.info.


Fil d'actu


Suivez-nous
Facebook
Twitter
Rss
YouTube



Actus par zones

Algérie Bosnie-Herzégovine Égypte Espagne France Grèce Israël Italie Jordanie Liban Libye Maroc Portugal Syrie Tunisie Turquie Europe MENA




LE Guide euroméditerranéen des financements et de la coopération 2019
Guide euroméditerranéen des financements et de la coopération
 30,00 € 
  Prix Spécial | 10,00 €
FICHES FINANCEMENT - FICHES PAYS - ANNUAIRE











À propos d'Econostrum.info


Econostrum.info est un média indépendant qui traite au quotidien l'actualité économique des pays riverains de la Méditerranée. Coopération économique, actualité des entreprises par secteur (Industrie, Services, Transport, Environnement, Finances), dossiers thématiques, actualité des aéroports, compagnies aériennes et maritimes (nouvelles destinations)... sont traités et analysés par une équipe de journalistes présents dans le bassin méditerranéen.