Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée
Econostrum.info


         Partager Partager

L'Égypte et la France s'accordent sur le rachat des "Mistral russes"


Rédigé par , le Mercredi 23 Septembre 2015 - Lu 4810 fois


Le Mistral est à la fois un porte-hélicoptères, un hôpital et un bâtiment pouvant transporter des troupes et les projeter grâce à des engins de débarquement amphibie (maquette Défense nationale)
Le Mistral est à la fois un porte-hélicoptères, un hôpital et un bâtiment pouvant transporter des troupes et les projeter grâce à des engins de débarquement amphibie (maquette Défense nationale)
FRANCE / EGYPTE. Après de dures négociations butant notamment sur le prix, la France confirme officiellement, mercredi 23 septembre 2015, le rachat de deux Mistral par l'Égypte.  «Le Président de la République s'est entretenu avec le Président Sissi. Ils se sont accordés sur le principe et les modalités de l'acquisition par l'Égypte des deux bâtiments de projection et de commandement de classe Mistral» précise un bref communiqué publié le même jour par l'Élysée.

Il s'agit des navires commandés par la Russie et que Paris avait refusé de livrer, début août 2015, pour protester contre l'implication de ce pays dans la situation en Ukraine. 

Le montant de la transaction n'a pas été dévoilé, mais Stéphane Le Foll, porte-parole du gouvernement, a affirmé, à la sortie du conseil des ministres, qu'"il n'y avait aucune perte financière " par rapport au contrat initial. Les deux navires sont évaluées à 1,2 mrd€ et la Russie a été indemnisée du contrat rompu à hauteur de 949,7 M€.




   Nos partenaires





À propos d'Econostrum.info


Econostrum.info est un média indépendant qui traite au quotidien l'actualité économique des pays riverains de la Méditerranée. Coopération économique, actualité des entreprises par secteur (Industrie, Services, Transport, Environnement, Société/Institutions), dossiers thématiques, actualité des aéroports, compagnies aériennes et maritimes (nouvelles destinations)... sont traités et analysés par une équipe de journalistes présents dans le bassin méditerranéen.


S'abonner à Econostrum.info