Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée


L'Egypte enregistre une bonne année touristique


Les touristes semblent être venus plus nombreux en 2010 qu'en 2009, d'après les résultats pour la première moitié de l'année. Mais les analystes du secteur craignent des difficultés pour 2011.


            Partager Partager

Les rivages de la Mer Rouge, ici à Hurghada, attirent de nombreux touristes russes (Photo DR).
Les rivages de la Mer Rouge, ici à Hurghada, attirent de nombreux touristes russes (Photo DR).

EGYPTE. Le nombre de touristes accueillis en Egypte a augmenté de 21% entre juin 2009 et juin 2010, d’après les chiffres communiqués par le ministère du Tourisme égyptien.
 

Entre janvier et juin 2010, plus de 6,9 millions de personnes ont visité le pays des Pharaons, contre 5,7 millions sur la même période l’année précédente. Au niveau annuel, quelques 12 millions de touristes se sont rendus en Egypte en 2009. Ce chiffre devrait atteindre 12,7 millions en 2010.
 

En terme de revenus, le secteur a enregistré une croissance de 24% entre juin 2009 et juin 2010, avec 2Mds€  issus du tourisme pour le premier trimestre 2010.
 

Ces bons résultats relèvent en partie de la relative reprise de l’économie mondiale, alors que l’industrie du tourisme, qui représente 11% du PIB égyptien et 13% des emplois du pays, a subi les retombées de la crise en 2009 (-2,3% sur le nombre d’arrivées).


Dépréciation de l'euro

Mais cette embellie pourrait ne pas durer : la mauvaise santé persistante des économies européennes risque de se répercuter sur l’Egypte, où 70% des touristes viennent d’Europe.
 

Quant à la baisse globale de l’euro face au dollar, difficile de savoir si elle sera favorable ou défavorable à l’Egypte. « D’un côté, un euro déprécié peut avoir un impact négatif sur le secteur touristique, mais d’un autre côté, en des temps de crise économique, les voyageurs potentiels sont à la recherche de destinations bon marché, comme l’Egypte », explique Mona Mansour, directrice de recherche à CI Capital, un fonds d’investissement basé au Caire. 

 

D’autre part, les échéances électorales qui se profilent en Egypte – législatives en novembre 2010, présidentielles en 2011 – pourraient dissuader certains touristes de choisir la destination.  


Attirer les touristes du Golfe

D’après Mona Mansour, le gouvernement égyptien devrait désormais cibler davantage, dans ses campagnes promotionnelles, les pays d’Asie et d’Amérique du Sud, dont les économies se portent mieux qu’en Europe, pour éviter un ralentissement de la croissance du secteur en 2011.
 

« Dès 2008, nous avons mené plusieurs campagnes de publicité en Europe, en Asie et à destination des Emirats Arabes Unis, qui portent aujourd’hui leurs fruits », estime pour sa part Omayma El Husseini, porte-parole du ministère du Tourisme.
 

Les autorités ont ainsi lancé pendant le Ramadan le festival « Fanawis », du nom des lanternes traditionnelles du mois sacré, pour inciter les visiteurs venus du Golfe à rester en Egypte pendant cette période. Leur pouvoir d’achat est globalement plus élevé que celui des touristes européens.
 

« Nous avons également accru notre soutien financier pour les vols charters venant d’Europe, et nous travaillons depuis un an et demi avec l’Organisation mondiale du tourisme pour revoir les classifications de tous les hôtels du pays », ajoute Omayma El Husseini.
 

Autant d’efforts, qui devraient, selon elle, permettre à l’Egypte de maintenir la croissance de son secteur touristique sur le long terme.

 

Lire aussi : En Egypte, le secteur du tourisme encaisse la crise mieux que prévu
 

L'Egypte en route vers de nouveaux records en matière de tourisme
 

L’Egypte continue à subventionner les charters


Nina Hubinet, au CAIRE

Mardi 28 Septembre 2010

Lu 4776 fois




Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 7 Juin 2019 - 12:04 Virtuo franchit les Pyrénées


Droits d'auteur et/ou Droits sur les Dessins et Modèles
Le présent site constitue une œuvre dont Econostrum.info est l'auteur au sens des articles L. 111.1 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. La conception et le développement dudit site ont été assurés par la société Econostrum.info. Les photographies, textes, slogans, dessins, images, vidéos, séquences animées sonores ou non ainsi que toutes œuvres intégrées dans le site sont la propriété d'Econostrum.info. Les reproductions, sur un support papier ou informatique, du dit site et des œuvres qui y sont reproduits sont interdites sauf autorisation expresse d'Econostrum.info.




Suivez-nous
Facebook
Twitter
Rss
YouTube

RÉFLEXION

Concentration industrielle en Europe : une nécessité autant qu'une opportunité pour la Défense

Frédéric Dubois, ingénieur, diplômé en relations internationales (en disponibilité de la fonction publique)
avis d'expert


Actus par zones

Algérie Bosnie-Herzégovine Égypte Espagne France Grèce Israël Italie Jordanie Liban Libye Maroc Portugal Syrie Tunisie Turquie Europe MENA




LE Guide euroméditerranéen des financements et de la coopération 2019
Guide euroméditerranéen des financements et de la coopération
 30,00 € 
  Prix Spécial | 19,00 €
FICHES FINANCEMENT - FICHES PAYS - ANNUAIRE











À propos d'Econostrum.info


Econostrum.info est un média indépendant qui traite au quotidien l'actualité économique des pays riverains de la Méditerranée. Coopération économique, actualité des entreprises par secteur (Industrie, Services, Transport, Environnement, Finances), dossiers thématiques, actualité des aéroports, compagnies aériennes et maritimes (nouvelles destinations)... sont traités et analysés par une équipe de journalistes présents dans le bassin méditerranéen.