Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée
Econostrum.info


         Partager Partager

L’Égypte demande un nouveau soutien du FMI pour étayer son programme économique global


Rédigé par , le Jeudi 24 Mars 2022 - Lu 1099 fois


Le blé est importé à 80% d'Ukraine et de Russie (photo: DR)
Le blé est importé à 80% d'Ukraine et de Russie (photo: DR)
ÉGYPTE. Face au développement de la guerre en Ukraine et ses conséquences, les autorités égyptiennes ont demandé le soutien financier du Fonds monétaire international (FMI). Dans un communiqué, publié mercredi 23 mars 2022, Céline Allard, cheffe de mission pour l'Égypte de l'institution de Bretton-Woods, précise "un ensemble de mesures de politique macroéconomique et structurelle permettrait d'atténuer l'impact de ce choc sur l'économie égyptienne, de protéger les personnes vulnérables et de préserver la résilience de l'Égypte et ses perspectives de croissance à moyen terme".

Ce pays est très dépendant des importations de céréales et l'Ukraine et la Russie qui représentent environ 80% de son blé alors que l'Égypte en est le premier importateur mondial. Son programme de pain subventionné nourrit 70 millions de personnes.
Le taux d'inflation a atteint les 10% sur un an en février 2022, principalement en raison de la hausse des prix des aliments de 20%. Les deux États en conflit comptent également parmi les plus gros pourvoyeurs en touristes, sa principale source de devises.

Dans une précédente communication, le 15 mars 2022, le FMI avait indiqué que "la hausse des prix des denrées alimentaires et de l'énergie et le resserrement des conditions financières mondiales risquaient d'avoir d'importantes répercussions" dans la région Mena (Moyen-Orient Afrique du Nord). Le texte citait d'ailleurs comme exemple l'Égypte.

Un programme économique de 130 mrds de livres égyptiennes

L'aide du FMI apporterait un financement supplémentaire pour appuyer la mise en œuvre d'un programme économique global de 130 milliards de livres égyptiennes (6,4 mrds€) annoncé lundi 12 mars 2022. Sans doute comme gage de bonne volonté avant les négociations. Le Caire a déjà mis en place récemment une extension de la protection sociale et assuré la flexibilité du taux de change. Lundi 21 mars 2022, le gouvernement a ainsi laisser la livre se déprécier de 14% alors que son cours n'avait pas bougé depuis novembre 2020. La devise locale s'est même légèrement raffermie en atteignant 18,32 livres pour un dollar, mercredi 23 mars 2022.

"Des mesures bienvenues", souligne Céline Allard pour qui "le maintien de la flexibilité continue du taux de change sera essentiel pour absorber les chocs extérieurs et préserver les amortisseurs financiers en cette période d'incertitude. Des politiques budgétaires et monétaires prudentes seront également nécessaires pour préserver la stabilité macroéconomique".

Outre les problèmes d'approvisionnement en céréales, l'Égypte doit aussi faire face, comme les autres pays émergents, à une fuite des investisseurs étrangers depuis le début du conflit.

20 mrds€ déjà empruntés par l’Égypte au FMI

Dans son communiqué, le FMI assure que ses services "travaillent en étroite collaboration avec les autorités pour préparer les discussions sur le programme en vue de soutenir nos objectifs communs de stabilité économique et de croissance à moyen terme durable, riche en emplois et inclusive pour l'Égypte". Le pays a déjà obtenu des financements du FMI par trois fois. En novembre 2016, il a reçu 12 mrds$ sur trois ans, au titre du Mécanisme élargi de crédit (MEDC), en échange de mesures d'austérité drastiques (dévaluation de sa monnaie et révision du système des subventions sur les denrées essentielles). En mai 2020, grâce à l'Instrument de financement rapide (IFR), l'Égypte a perçu 2,8 mrds$ pour faire face aux conséquences de la Covid-19, puis en juin 2020, un complément de 5,2 mrds$ après un Accord de confirmation (SBA pour Stand-by arrangement). Ces 8 mrds$ ont fait de ce pays le plus gros emprunteur, à cette époque, après l'Argentine.

Le Caire peut de nouveau prétendre à l'un de ses trois programmes.




Lire aussi :
< >

Mardi 5 Juillet 2022 - 16:10 Nouveau record d'inflation en Turquie

Lundi 4 Juillet 2022 - 14:20 L'Iremmo crée une antenne à Marseille €


   Nos partenaires






À propos d'Econostrum.info


Econostrum.info est un média indépendant qui traite au quotidien l'actualité économique des pays riverains de la Méditerranée. Coopération économique, actualité des entreprises par secteur (Industrie, Services, Transport, Environnement, Société/Institutions), dossiers thématiques, actualité des aéroports, compagnies aériennes et maritimes (nouvelles destinations)... sont traités et analysés par une équipe de journalistes présents dans le bassin méditerranéen.


S'abonner à Econostrum.info