Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée


L’Egypte consacre 940 M€ à la réduction des gaz à effet de serre



            Partager Partager

EGYPTE. L’Egypte s’engage dans un programme de développement durable d’un montant total de 940 M€. Cette somme concerne 52 projets écologiques validés par le Conseil égyptien pour un environnement propre, dont 61% dans l’industrie. Selon le ministre de l’Environnement Maged George, l’ensemble de ces projets permettra une réduction des émanations de gaz à effet de serre de 8,1 millions de tonnes équivalent carbone.

Brigitte Challiol
Vendredi 3 Avril 2009

Lu 5256 fois




Droits d'auteur et/ou Droits sur les Dessins et Modèles
Le présent site constitue une œuvre dont Econostrum.info est l'auteur au sens des articles L. 111.1 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. La conception et le développement dudit site ont été assurés par la société Econostrum.info. Les photographies, textes, slogans, dessins, images, vidéos, séquences animées sonores ou non ainsi que toutes œuvres intégrées dans le site sont la propriété d'Econostrum.info. Les reproductions, sur un support papier ou informatique, du dit site et des œuvres qui y sont reproduits sont interdites sauf autorisation expresse d'Econostrum.info.


Publireportage


Med'Innnovant, un concours accélérateur de start-up


Publireportage
Publireportage Euroméditerranée




Actus par pays

Voir en plein écran




Suivez-nous
Facebook
Twitter
YouTube
Newsletter


Actus par zones

Algérie Bosnie-Herzégovine Égypte Espagne France Grèce Israël Italie Jordanie Liban Libye Maroc Portugal Syrie Tunisie Turquie Europe MENA








À propos d'Econostrum.info


Econostrum.info est un média indépendant qui traite au quotidien l'actualité économique des pays riverains de la Méditerranée. Coopération économique, actualité des entreprises par secteur (Industrie, Services, Transport, Environnement, Finances), dossiers thématiques, actualité des aéroports, compagnies aériennes et maritimes (nouvelles destinations)... sont traités et analysés par une équipe de journalistes présents dans le bassin méditerranéen.