Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée



L’ENEL et l’ENI unissent leurs énergies pour réduire le C02


Les deux énergéticiens italiens, Enel et Eni, s’unissent pour mettre en place une filière de stockage du CO2. La technique employée - le confinement souterrain du dioxyde de carbone - est un pari industriel.


            Partager Partager

L’ENEL et l’ENI unissent leurs énergies pour réduire le C02
ITALIE. Les deux énergéticiens transalpins, l’électricien Enel (Ente Nazionale per l'Energia Elettrica) et le pétrolier Eni (Ente Nazionale Idrocarburi), s’unissent pour réduire les émissions de gaz carbonique (CO2). Les deux sociétés ont signé le 21 octobre, au ministère de l’environnement à Rome, un accord stratégique pour mettre en œuvre le premier projet italien de confinement du CO2.

Cette coopération va mettre en œuvre une technique originale de capture des gaz à effet de serre déjà expérimentée en Allemagne dans les mines de charbon désaffectées.

Enel va construire une unité de stockage et de liquéfaction du gaz carbonique près de sa centrale à charbon de Brindisi, dans le sud de la botte. Une fois extrait du CO2, le dioxyde de carbone, gaz responsable de l’effet de serre, sera ensuite acheminé par gazoduc vers le nord de l’Italie pour être enfoui dans l’ancien gisement gazier d’Eni à Cortemagiorre, dans la région de Piacenza.

Cette installation qui aura capacité de stockage de 8.000 tonnes de CO2 par an devrait entrer en service à la fin 2010.

Défi
En nouant ce partenariat, les deux énergéticiens cherchent une réponse au défi environnemental qui les taraude : réduire leurs émissions de gaz à effet de serre. Un enjeu crucial de l’autre côté des Alpes où le nucléaire n’a pas droit de cité et où la part des énergies renouvelables dans le paquet énergétique reste marginale…

Enel et Eni n’ont d’ailleurs pas attendu cet accord pour engager des expérimentations. Enel a lancé la construction d’un équipement pilote de liquéfaction du gaz carbonique à Brindisi. Opérationnel à partir de l’automne 2009, ce dispositif permettra "d’éviter le rejet de 2,5 tonnes de CO2 par heure dans l’atmosphère", précise Enel. De son côté, Eni travaille à la mise au point d’un système de purification du dioxyde carbone par combustion à Gioia del Colle, dans les Pouilles.

Si ces expérimentations s’avéraient concluantes, Enel pourrait construire une première unité à grande échelle à Brindisi, avant de passer à un stade industriel sur la centrale de Porto Tolle, dans la zone du delta du Pô. Cette centrale au fioul jugée parmi les plus polluantes d’Italie est destinée à être remplacée à terme par une centrale à charbon flambant neuve d’une capacité de 1,98 mégawatts pour un investissement de 1,6 milliard d’euros.

20.000 lieux sous les mers
Les deux énergéticiens lorgnent également sur les fonds marins. Au cours des derniers mois, ils ont ainsi passé au crible les anciens gisements gaziers sous marins situés à proximité de leurs unités de production. La première bénéficiaire pourrait être la centrale à charbon de Brindisi. Les rejets polluants de cette unité, la plus grosse émettrice de CO2 du pays, pourraient être stockés dans les vieux filons méthaniers du sud de l’Adriatique et de la mer Ionienne.

Au delà de la prouesse technique, l’exploitation de ces filons sous marins présente un avantage non négligeable par rapport aux anciennes galeries minières : les projets de stockage de CO2 n’y suscitent pas d’opposition des riverains…

william allaire

Jeudi 23 Octobre 2008

Lu 2664 fois




Dans la même rubrique :
< >

Lundi 29 Octobre 2018 - 14:17 Fermeture du port de Bastia

Vendredi 26 Octobre 2018 - 09:07 Séisme marin en Méditerranée occidentale


Droits d'auteur et/ou Droits sur les Dessins et Modèles
Le présent site constitue une œuvre dont Econostrum.info est l'auteur au sens des articles L. 111.1 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. La conception et le développement dudit site ont été assurés par la société Econostrum.info. Les photographies, textes, slogans, dessins, images, vidéos, séquences animées sonores ou non ainsi que toutes œuvres intégrées dans le site sont la propriété d'Econostrum.info. Les reproductions, sur un support papier ou informatique, du dit site et des œuvres qui y sont reproduits sont interdites sauf autorisation expresse d'Econostrum.info.







RÉFLEXIONS

Les territoires ont un rôle à jouer dans la lutte contre le changement climatique : Région SUD et opportunités de coopération sur le plan EU-Med

Constantin Tsakas, délégué général de l'Institut de la Méditerranée, secrétaire général du Femise
Grand angle


LE Guide euroméditerranéen des financements et de la coopération 2019
Guide euroméditerranéen des financements et de la coopération
 30,00 € 
  Prix Spécial | 19,00 €
FICHES FINANCEMENT - FICHES PAYS - ANNUAIRE


Actus par zones

Algérie Bosnie-Herzégovine Égypte Espagne France Grèce Israël Italie Jordanie Liban Libye Maroc Portugal Syrie Tunisie Turquie Europe MENA

Suivez-nous
Facebook
Twitter
Rss