Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée

            partager partager

L'Avitem et le CMI s'associent sur le cycle Études urbaines et territoriales en Méditerranée




La ville de Tanger accueillera le premier séminaire (photo : F.Dubessy)
La ville de Tanger accueillera le premier séminaire (photo : F.Dubessy)
BOUCHES-DU-RHÔNE. Tout deux basés à Marseille, l'Agence des villes et territoires méditerranéens durables (AViTeM) et le Centre pour l'Intégration en Méditerranée (CMI) signent un accord de partenariat. Il initie une collaboration autour du cycle 2018 d'Études urbaines et territoriales en Méditerranée organisé par l'Avitem avec les agences de coopération française (Agence France Développement - AFD) et allemande (GIZ).

Réunissant agences de développement, États, autorités locales et société civile du pourtour méditerranéen*, le CMI est un lieu d'échange qui conduit des réflexions sur les politiques publiques et identifie des solutions aux défis de la région.

Groupement d'intérêt public (GIP) créé en février 2012 suite à la Conférence ministérielle de l'Union pour la Méditerranée de Strasbourg sur le développement urbain durable, l'Avitem associe l'État français (Commissariat général à l'Égalité des territoires, ministère de l'Europe et des Affaires étrangères, ministère de l'Éducation nationale, de l'Enseignement supérieur et de la Recherche), des collectivités territoriales (Conseil régional Provence-Alpes-Côte d'Azur, Métropole Nice-Côte d'Azur) et l'Établissement public d'aménagement Euroméditerranée.

Sa mission est de "conduire un dispositif d'échange d'expériences, d'expertises, de formation et de coopération afin de promouvoir des démarches intégrées et exemplaires de développement urbain et territorial entre les acteurs français et les pays de l'Union pour la Méditerranée". L'Avitem est dirigée par Bernard Valero.

Ce cycle lancée par l'Avitem en 2014 puis rejoint en 2017 par l'AFD et la GIZ, permet de former des cadres des administrations territoriales des pays du Sud de la Méditerranée pour améliorer la gouvernance des territoires urbains de cette région.

Séminaires à Tanger, Tunis et Alger

Le cycle 2018 regroupe une promotion de vingt-cinq auditeurs de différents pays méditerranéens autour de trois séminaires à Tanger-Tétouan (7 mai 2018), Tunis (juillet 2018) et Alger (fin octobre-début novembre 2018). Au menu de ces rencontres en immersion dans un territoire, figurent un travail collectif, des échanges d'expériences et de bonnes pratiques ainsi que des visites de terrain, des conférences et des ateliers.

"Désormais porté par quatre acteurs de référence et engagés sur la Méditerranée dans le cadre d’une démarche collective, ce cycle d’Études urbaines et territoriales est aujourd’hui un outil destiné à renforcer les conditions d’un espace méditerranéen plus résilient, en mesure d’apporter des réponses aux enjeux démographiques, environnementaux, économiques et sociaux qui se présentent dans cette région", précise un communiqué de l'Avitem publié mardi 24 avril 2018.


* Les membres du CMI : Autorité Palestinienne, Égypte, France, Grèce, Italie, Jordanie, Liban, Maroc, Tunisie, Service européen pour l'action extérieure (observateur), Région Provence-Alpes-Côte d’Azur, Ville de Marseille, Banque européenne d’investissement et Banque mondiale.




Mardi 24 Avril 2018



Lu 2531 fois


Les articles qui devraient vous intéresser
< >

Vendredi 13 Juillet 2018 - 15:20 La Grèce en liberté très surveillée


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

A lire avant de commenter !
Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Econostrum.info.
Pour assurer des échanges de qualité, un maître-mot : le respect. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.
Il n'est pas permis de choisir comme nom d'utilisateur le nom d'une autre personne physique ou morale (entreprise, institution, etc.).
Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, reproduisant des échanges privés, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos…).
Econostrum.info se réserve le droit d'éliminer tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, répété plusieurs fois, promotionnel ou grossier, contenant des invectives et des propos agressifs visant des personnes, notamment les autres commentateurs.
Une trop mauvaise qualité d’écriture (multiplication des fautes de frappe, absence totale de ponctuation, langage SMS, etc.) peut entraîner la non-publication des messages.
Les décisions des modérateurs ne peuvent être contestées. L’auteur de la contribution est responsable de son contenu. La fiabilité de l’utilisateur, son identité et sa moralité ne peuvent être garantis par Econostrum.info. Econostrum.info ne pourra en aucun cas en être tenu responsable.
Si vous désirez signaler un contenu illicite ou abusif, merci de le faire à l'adresse suivante : redaction@econostrum.info.

Droits d'auteur et/ou Droits sur les Dessins et Modèles
Le présent site constitue une œuvre dont Econostrum.info est l'auteur au sens des articles L. 111.1 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. La conception et le développement dudit site ont été assurés par la société Econostrum.info. Les photographies, textes, slogans, dessins, images, vidéos, séquences animées sonores ou non ainsi que toutes œuvres intégrées dans le site sont la propriété d'Econostrum.info. Les reproductions, sur un support papier ou informatique, du dit site et des œuvres qui y sont reproduits sont interdites sauf autorisation expresse d'Econostrum.info.














Actus par zones

Algérie Bosnie-Herzégovine Égypte Espagne France Grèce Israël Italie Jordanie Liban Libye Maroc Portugal Syrie Tunisie Turquie Europe MENA