Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée
Econostrum.info


         Partager Partager

L'Autorité palestinienne demande à ses ressortissants de ne pas voyager à partir des aéroports israéliens.


Rédigé par , le Mercredi 24 Août 2022 - Lu 917 fois


Les Palestiens vont pouvoir prendre l'avion à partir de l'aéroport de Ramon, au Sud d'Israël (Israël Airports Authority)
Les Palestiens vont pouvoir prendre l'avion à partir de l'aéroport de Ramon, au Sud d'Israël (Israël Airports Authority)
ISRAËL. Dans un communiqué, l'Autorité palestinienne a demandé aux Palestiniens de ne pas voyager à partir de l'aéroport de Ramon, ceci venant à contre-courant de sa revendication de disposer de sa propre plate-forme. "Le devoir national nous oblige à ne pas pas passer par l'aéroport de Ramon et nous leurs conseillons de ne pas s'y rendre", affirmait Moussa Rahal, porte-parole du ministère palestinien des transports.

"Si les forces occupantes veulent assouplir la situation des Palestiniens, qu'elle ouvre l'aéroport de Jérusalem", indiquait à son tour Mohammad Shtayyeh. Le Premier ministre palestinien fait référence à l'ancienne plate-forme de Kalandia, située dans le Nord de la Cisjordanie entre Jérusalem et Ramallah. Inauguré en 1920 par les militaires britanniques qui disposait d'un mandat sur la Palestine, puis ouvert aux vols réguliers en 1936, cet aéroport international a été géré d'avril 1949 à juin 1967 par la Jordanie. Après la Guerre des Six-Jours, il a été placé sous contrôle israélien et servait à délester l'aéroport de Tel Aviv. Kalandia est désaffecté depuis 2001 et la seconde Intifada.

L'Autorité palestinienne réagissait alors que lundi 22 août 2022, pour la première fois, un groupe d'une quarantaine de passagers palestiniens en provenance de Cisjordanie a pu se rendre à Lanarca (Chypre) depuis un aéroport israélien (Eilat-Ramon) à bord d'un vol régulier de la compagnie Arkia Israeli Airlines.

Un aéroport opérationnel depuis 2019

Le gouvernement israélien a décidé, au début du même mois et sous pression de Washington, de lever en partie les restrictions qui empêchent les Palestiniens d'utiliser les aéroports israéliens, et notamment celui de Ben Gourion près de Tel Aviv, sans permission spéciale. Ces derniers doivent donc se rendre dans celui d'Amman en Jordanie. Les Israéliens ont décrété qu'ils autoriseraient donc les vols spéciaux au départ d'EIlat-Ramon en direction de quelques destinations, dont la Turquie.

La mesure devait entrée en vigueur dès lundi 22 août 2022, mais elle a été repoussée la veille sans explication. L'autorité portuaire israélienne a d'ailleurs précisé que le vol du 22 août 2022 ne faisait pas partie de ce programme, mais bénéficiait d'un arrangement à part. Les passagers ont été transportés en car du poste de contrôle de Meitar (Sud de la Cisjordanie) directement à l'aéroport.

Inauguré en janvier 2019 dans le désert du Neguev après six ans de travaux (395 M€ d'investissement) pour remplacer deux plate-formes existantes ('Hozman Eilat Airport et Ovda), l'aéroport de Ramon se situe à une vingtaine de kilomètres de la station touristique d'Eilat sur la Mer Rouge, au Sud d'Israël. Il dispose d'une capacité de deux millions de passagers, extensible à 4,2 millions d'ici 2030.

Depuis 2013 et le début du chantier, son ouverture a été violemment critiquée par la Commission jordanienne de la réglementation de l'aviation civile qui lui reprochait de "violer les normes internationales en matière de respect de la souveraineté de l'espace aérien et du territoire d'autres pays". Son porte-parole, Haitham Misto, justifiait cette accusation par la distance très courte (moins de 10 km) de cette nouvelle infrastructure par rapport à l'aéroport King Hussein International (Aqaba). Ceci représenterait, "une menace pour l'espace aérien du royaume"  selon lui et pourrait "affecter les décollages et les atterrissages ainsi que les mesures de sécurité".

L'aéroport porte le nom d'Ilan Ramon, premier astronaute israélien, tué dans l'explosion de la navette Columbia en 2003 et de son fils, Assaf, pilote de chasse décédé en 2009 à bord de son F16 lors d'un entraînement militaire.




   Nos partenaires





À propos d'Econostrum.info


Econostrum.info est un média indépendant qui traite au quotidien l'actualité économique des pays riverains de la Méditerranée. Coopération économique, actualité des entreprises par secteur (Industrie, Services, Transport, Environnement, Société/Institutions), dossiers thématiques, actualité des aéroports, compagnies aériennes et maritimes (nouvelles destinations)... sont traités et analysés par une équipe de journalistes présents dans le bassin méditerranéen.


S'abonner à Econostrum.info