Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée

            partager partager

L'Assemblée nationale délocalisée à Marseille ?




Plusieurs groupes de travail tentent d'ébaucher ce que sera la future Assemblée nationale (photo : Assemblée nationale)
Plusieurs groupes de travail tentent d'ébaucher ce que sera la future Assemblée nationale (photo : Assemblée nationale)
FRANCE. Il est Parisien et pourtant... Le député Adrien Taquet a proposé - dans une note sur le site de la Fondation Jean-Jaurès (Faut-il raser le Palais Bourbon ?) reprise par une tribune publiée lundi 14 novembre 2017 par le Huffington post - de "faire de Marseille la nouvelle capitale législative de notre pays."

Selon le député de La République En Marche (LREM) des Hauts-de-Seine, "le Palais Bourbon est une hérésie architecturale au regard des standards contemporains, du bien-être et de l'efficacité au travail. Le confort remonte au XIXe siècle, la connectivité au XXe." Il ne propose donc ni plus ni moins que d'abandonner le site historique parisien pour délocaliser ses confrères dans la cité phocéenne. 

En attendant que l'hypothétique (utopique ?) déménagement se fasse, Adrien Taquet suggère de "siéger une fois par mois loin de Paris. Symbolique diront certains, mais cela permettra de mettre une région à l'honneur tout en rapprochant les citoyens de leurs représentants." Mieux, il envisage pour le futur que "chaque député accèdera, via une interface, à un Parlement virtuel où chacun de ses collègues apparaîtra à l'écran, débattant mais à distance. On pourra s'échanger en direct des documents qui se réfèrent à la loi en discussion, communiquer via des chats..."

Ce texte est destiné à alimenter les débats dans le cadre de la consultation "pour une nouvelle assemblée nationale" lancée par son président François de Rugy. Du lundi 13 novembre 2017 au jeudi 16 novembre 2017, cinq groupes de travail organisent des auditions et tables rondes sur le statut du député, les conditions de travail et collaborateurs, la procédure législative et les droits de l'opposition, les moyens de contrôle et d'évaluation, l'ouverture et le rayonnement. L'objectif est dépoussiérer l'institution en la réformant sur la période 2017-2022.




Mardi 14 Novembre 2017



Lu 1425 fois


Les articles qui devraient vous intéresser
< >
Droits d'auteur et/ou Droits sur les Dessins et Modèles
Le présent site constitue une œuvre dont Econostrum.info est l'auteur au sens des articles L. 111.1 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. La conception et le développement dudit site ont été assurés par la société Econostrum.info. Les photographies, textes, slogans, dessins, images, vidéos, séquences animées sonores ou non ainsi que toutes œuvres intégrées dans le site sont la propriété d'Econostrum.info. Les reproductions, sur un support papier ou informatique, du dit site et des œuvres qui y sont reproduits sont interdites sauf autorisation expresse d'Econostrum.info.







RÉflexions

Réflexion

La corruption, l’autre grand fléau oublié du monde arabo-musulman…


avis d'expert

Roland Lombardi, consultant indépendant, associé au groupe d'analyse de JFC Conseil

 









Actus par zones

Algérie Bosnie-Herzégovine Égypte Espagne France Grèce Israël Italie Jordanie Liban Libye Maroc Portugal Syrie Tunisie Turquie Europe MENA