Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée
         Partager Partager

L'Ancienne république yougoslave de Macédoine rebaptisée avant fin juin 2018


Rédigé par le Mardi 29 Mai 2018 | Lu 2502 commentaire(s)


Skopje va enfin pouvoir donner un nom consensuel à son pays.
Skopje va enfin pouvoir donner un nom consensuel à son pays.
ARYM / GRÈCE. Le conflit date de l'indépendance yougoslave en 1991 et oppose les dirigeants d'un pays qui ne peut s'appeler qu'Ancienne république yougoslave de Macédoine (Arym) à ceux de Grèce qui refusent que le nom Macédoine, déjà une de ses provinces, en plus frontalière, soit porté par ses voisins.

Les discussions entre les deux belligérants Athènes et Skopje vont cependant bon train, et après une rencontre à Bruxelles de leurs ministres des Affaires étrangères, les deux parties semblent très proches d'un accord. Le Macédonien Nikola Dimitrov estimant même que les négociations se trouvent "au stade final" et qu'elles "vont se poursuivre entre des experts sur des questions juridiques et techniques". Le ministre macédonien veut croire qu'une solution sera trouvée d'ici le 28 juin 2018, date d'un sommet européen.

"Nous sommes encouragés par les progrès effectués concernant les négociations sur la question du nom", commentait d'ailleurs Federica Mogherini, représentante de la diplomatie européenne.

Déjà en janvier 2018 et en signe de bonne volonté, l'Arym avait accepté de débaptiser son aéroport - nommé Alexandre le Grand en pied de nez à Athènes - en, tout simplement, Aéroport international de Skopje. Tout comme une autoroute devenue Autoroute de l'amitié, au lieu de Autoroute Alexandre de Macédoine.

Au-delà de la pure sémantique, cette querelle de nom bloque l'adhésion de l'Arym à l'Union européenne ainsi qu'à l'Otan en raison du veto grec.

Haute-Macédoine, Macédoine du Nord, Nouvelle-Macédoine, le futur nom de l'Arym devrait figurer parmi ces trois propositions, selon une source grecque.