Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée


L'Algérienne Sonatrach et l'Espagnole Naturgy trouvent un accord sur le prix du gaz



            Partager Partager

Le gaz algérien est livré en Espagne via les installations de Medgaz (photo : DR)
Le gaz algérien est livré en Espagne via les installations de Medgaz (photo : DR)
ALGÉRIE / ESPAGNE. Un accord, signé à Alger mercredi 7 octobre 2020 entre Toufik Hakkar, pdg de Sonatrach, et Francisco Reynés pdg de Naturgy, et dévoilé le lendemain, met fin à un contentieux de quatre mois entre l'Algérie et l'Espagne sur les tarifs du gaz.

Le conflit portait sur le prix du gaz et Toufik Hakkar avait annoncé le 12 juin 2020 que si les négociations ne débouchaient pas sur un consensus "d'ici juillet, nous ne craignons pas le recours à l'arbitrage international." Naturgy envisageait également ce recours pour obtenir une baisse des prix de vente du gaz naturel.

L'accord consiste précisément en de nouveaux avenants concernant la révision à la baisse du prix de gaz algérien dans les contrats de vente liant les deux sociétés. Aucun détail n'a filtré.
Toutes deux actionnaires de Medgaz, le gazoduc de 210 km reliant les villes de Béni Saf (Algérie) à Alméria (Espagne), l'Algérienne Sonatrach (à 51% depuis mai 2020 et la reprise des parts de Cepsa) et l'Espagnole Naturgy (à 49%) entretiennent des relations commerciales depuis les années 70.

Sonatrach possède également 4% des parts de Naturgy.

Des relations de long terme

En Espagne, Naturgy fournit du gaz à 80,7% des 1,5 million de clients couverts par le tarif réglementé du gaz (TUR). Selon la presse espagnole, le prix final du gaz pour le consommateur domestique est le deuxième plus cher d'Europe en raison du coût élevé des taxes pour l'utilisation du réseau. Mais, le coût de la matière première a baissé de 25,3% en 2019, avec des répercussions sur le TUR d'environ 12,6%. L'entreprise veut également négocier des baisses de prix pour ses contrats d'approvisionnements avec la Russie, le Nigeria et les Etats-Unis.

"L’industrie pétrolière et gazière a été fortement impactée par la pandémie de la Covid-19. Sonatrach surmonte, en étroite collaboration avec ses clients, les effets de cette pandémie sur les activités commerciales. L'accord auquel sont parvenus Sonatrach et Naturgy traduit le caractère stratégique des relations de long terme et de confiance qui les lient et par lequel elles visent à consolider leurs positions sur le marché espagnol", souligne Toufik Hakkar. Son homologue espagnol Francisco Reynés évoque une "alliance stratégique essentielle pour l'approvisionnement en gaz compétitif et sûr du marché espagnol, et donc essentielle pour le développement économique et social des deux pays."

Comme l'indique le communiqué, les deux entreprises envisagent désormais "d'autres possibilité de coopération future" et entendent "étendre leurs relations commerciales".

Vendredi 9 Octobre 2020

Lu 1017 fois




Dans la même rubrique :
< >

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

A lire avant de commenter !
Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Econostrum.info.
Pour assurer des échanges de qualité, un maître-mot : le respect. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.
Il n'est pas permis de choisir comme nom d'utilisateur le nom d'une autre personne physique ou morale (entreprise, institution, etc.).
Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, reproduisant des échanges privés, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos…).
Econostrum.info se réserve le droit d'éliminer tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, répété plusieurs fois, promotionnel ou grossier, contenant des invectives et des propos agressifs visant des personnes, notamment les autres commentateurs.
Une trop mauvaise qualité d’écriture (multiplication des fautes de frappe, absence totale de ponctuation, langage SMS, etc.) peut entraîner la non-publication des messages.
Les décisions des modérateurs ne peuvent être contestées. L’auteur de la contribution est responsable de son contenu. La fiabilité de l’utilisateur, son identité et sa moralité ne peuvent être garantis par Econostrum.info. Econostrum.info ne pourra en aucun cas en être tenu responsable.
Si vous désirez signaler un contenu illicite ou abusif, merci de le faire à l'adresse suivante : redaction@econostrum.info.


Droits d'auteur et/ou Droits sur les Dessins et Modèles
Le présent site constitue une œuvre dont Econostrum.info est l'auteur au sens des articles L. 111.1 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. La conception et le développement dudit site ont été assurés par la société Econostrum.info. Les photographies, textes, slogans, dessins, images, vidéos, séquences animées sonores ou non ainsi que toutes œuvres intégrées dans le site sont la propriété d'Econostrum.info. Les reproductions, sur un support papier ou informatique, du dit site et des œuvres qui y sont reproduits sont interdites sauf autorisation expresse d'Econostrum.info.


RÉFLEXION

Le droit au blasphème, le Coran et la jurisprudence exégétique

Sami Bibi, universitaire et chercheur auprès du réseau international Politique Economique et Pauvreté (PEP) de l'Université Laval (Québec-Canada)
Grand angle

Actus par pays

Voir en plein écran




Suivez-nous
Facebook
Twitter
YouTube
Newsletter


Actus par zones

Algérie Bosnie-Herzégovine Égypte Espagne France Grèce Israël Italie Jordanie Liban Libye Maroc Portugal Syrie Tunisie Turquie Europe MENA








À propos d'Econostrum.info


Econostrum.info est un média indépendant qui traite au quotidien l'actualité économique des pays riverains de la Méditerranée. Coopération économique, actualité des entreprises par secteur (Industrie, Services, Transport, Environnement, Finances), dossiers thématiques, actualité des aéroports, compagnies aériennes et maritimes (nouvelles destinations)... sont traités et analysés par une équipe de journalistes présents dans le bassin méditerranéen.