Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée



L’Algérie veut rationaliser sa consommation de carburants routiers



            Partager Partager

Chakib Khelil préconise la consommation de carburants moins polluants(Photo MEM)
Chakib Khelil préconise la consommation de carburants moins polluants(Photo MEM)
ALGERIE. Le ministre de l’Energie et des Mines, Chakib Khelil, a annoncé, mercredi 25 novembre 2009, la mise en place récente d’un comité pour la rationalisation de la consommation des carburants de véhicules. 

Il agira en vue d'une hausse du prix des carburants et d'une réglementation favorisant la consommation de GPL et de gaz naturel comprimé (GNC), moins polluants.

L'Algérie fait face à une augmentation de sa consommation de carburants routiers (25% d'essence et 75% de gasoil), de l'ordre de 13% par an en moyenne ces dernières années. Estimée à 11 millions de tonnes en 2008, elle devrait atteindre les 15 millions de tonnes en 2019.

La production locale tournant autour de 10 millions de tonnes par an, l’Algérie a importé 567 000 tonnes de produits pétroliers durant les neuf premiers mois de l’année 2009, pour une facture de 267 M$ (178 M€).

Elle devrait dépasser les 300 M$ (200 M€) à la fin 2009.

Lire aussi : 22 M€ pour tirer du bioéthanol des dattes

A. Belkessam, à ALGER

Lundi 30 Novembre 2009

Lu 1477 fois




Droits d'auteur et/ou Droits sur les Dessins et Modèles
Le présent site constitue une œuvre dont Econostrum.info est l'auteur au sens des articles L. 111.1 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. La conception et le développement dudit site ont été assurés par la société Econostrum.info. Les photographies, textes, slogans, dessins, images, vidéos, séquences animées sonores ou non ainsi que toutes œuvres intégrées dans le site sont la propriété d'Econostrum.info. Les reproductions, sur un support papier ou informatique, du dit site et des œuvres qui y sont reproduits sont interdites sauf autorisation expresse d'Econostrum.info.







RÉFLEXIONS

Arabie saoudite/Russie : Après le Pacte du Quincy, le Pacte de Moscou ?

Roland Lombardi, consultant indépendant, associé au groupe d'analyse de JFC Conseil
Grand angle


LE Guide euroméditerranéen des financements et de la coopération 2019
Guide euroméditerranéen des financements et de la coopération
 30,00 € 
  Prix Spécial | 19,00 €
FICHES FINANCEMENT - FICHES PAYS - ANNUAIRE


Actus par zones

Algérie Bosnie-Herzégovine Égypte Espagne France Grèce Israël Italie Jordanie Liban Libye Maroc Portugal Syrie Tunisie Turquie Europe MENA

Suivez-nous
Facebook
Twitter
Rss