Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée

L'Algérie veut muscler sa politique d'efficacité énergétique


La question des énergies renouvelables constitue une priorité nationale en Algérie. L'APRUE tente de monter l'efficacité énergétique au même niveau. L'Agence évalue en effet le potentiel d’économie d’énergie dans le résidentiel à 36 % de la consommation totale du secteur. English version


            Partager Partager

L'Algérie veut muscler sa politique d'efficacité énergétique

  >>> En savoir plus

 

Le bâtiment absorbe 42% de l'énergie consommée en Algérie (hors hydrocrbures). Photo AB.
Le bâtiment absorbe 42% de l'énergie consommée en Algérie (hors hydrocrbures). Photo AB.
En Algérie, le bâtiment fait partie des gros consommateurs d'énergie. Hors hydrocarbures, il absorbe 42% du total de la consommation totale d'énergie finale, dont 35% pour le résidentiel et 7 % pour le tertiaire. Le transport se classe second (35%) et l'industrie occupe la troisième place de ce podium avec 16%. Le bâtiment fait donc partie des cibles prioritaires de l'action de l’État algérien en matière d'efficacité énergétique (EE).  

Productrice d'hydrocarbures, l'Algérie subventionne à hauteur de 70% le prix de l'énergie. La mise en place de mesures d'EE rencontre donc des freins, même si l’État est maintenant très sensibilisé aux problématiques liées au réchauffement climatique.
 
Le 8 mars 2020, le Président algérien a souligné l’urgence d’accélérer la transition énergétique. Mohamed Arkab, ministre de l’énergie, a annoncé « la réadaptation du cadre réglementaire, la réhabilitation des réseaux de transport et de distribution de l’électricité, la mise en place d’un incubateur pour le tissu industriel national et d’une stratégie pour l’exportation de l’excédent énergétique pour la production de l’électricité à partir de ressources renouvelables, outre l’implication d’investisseurs nationaux dans les projets des énergies renouvelables ». Le gouvernement algérien entend « mettre un terme au gaspillage ». Le Président a donné des « instructions pour l’utilisation immédiate de l’énergie solaire dans l’éclairage public à travers toutes les communes de la République, ordonnant la conversion au carburant GPL des voitures du secteur public, et d’encourager l’acquisition des voitures électriques ».

Isolation et réhabilitation

Le pays s'est fixé comme cap la réduction d'ici 2030 de 15% de la consommation énergétique résidentielle et tertiaire. L'Algérie concentre ses efforts sur les nouveaux logements et le secteur tertiaire en développant le double vitrage et l'isolation thermique. Parallèlement, les ménages pourront s'équiper de 10 millions d'ampoules à faible consommation (Led) subventionnées à hauteur de 50%.  

Le premier programme d’efficacité énergétique a été mis en place au niveau législatif en 2006 puis révisé en 2011 et 2015. L'Algérie s'est dotée d'une loi sur la maîtrise de l'énergie et d'une réglementation thermique dans les bâtiments (RTB), révisée en 2016. Si la loi ne concerne pas le vieux bâti, la RTB est applicable à tous types de constructions. Elle compare les résultats obtenus à un bâtiment de référence et détermine ainsi si projet est conforme ou non conforme à la RTB. Elle devrait s'étendre en 2020 à l'individuel et à l'ancien. La loi sur la maîtrise de l'énergie bénéficiera d'une révision en 2021.
 
L'APRUE met en œuvre le programme national de l'efficacité énergétique (PNEE) destiné aux secteurs de la construction et du bâtiment. Le PNEE cible quatre objectifs : l'isolation thermique des logements, la réhabilitation thermique, l'installation de chauffe-eaux solaires individuels et la diffusion de lampes LED pour les ménages et l’éclairage public. L'Algérie ambitionne de mettre en place une étiquette énergétique comparable à celle apposée sur les appareils ménagers.

Vendredi 20 Mars 2020


Lu 1914 fois











Suivez-nous
Facebook
Twitter
Rss
YouTube



Actus par zones

Algérie Bosnie-Herzégovine Égypte Espagne France Grèce Israël Italie Jordanie Liban Libye Maroc Portugal Syrie Tunisie Turquie Europe MENA














À propos d'Econostrum.info


Econostrum.info est un média indépendant qui traite au quotidien l'actualité économique des pays riverains de la Méditerranée. Coopération économique, actualité des entreprises par secteur (Industrie, Services, Transport, Environnement, Finances), dossiers thématiques, actualité des aéroports, compagnies aériennes et maritimes (nouvelles destinations)... sont traités et analysés par une équipe de journalistes présents dans le bassin méditerranéen.