Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée


L'Algérie va créer une instance nationale en charge de la gestion du foncier industriel



            Partager Partager

Le ministre algérien de l'industrie veut attirer les investisseurs (photo : Ministère algérien de l'Industrie et des Mines)
Le ministre algérien de l'industrie veut attirer les investisseurs (photo : Ministère algérien de l'Industrie et des Mines)
ALGÉRIE. Après avoir reçu une délégation du Fonds monétaire international (FMI) à Alger, Ferhat Ait Ali Braham a annoncé, dimanche 23 février 2020, que l'Algérie allait mettre en place une "politique de répartition des assiettes foncières reposant sur l'identification de projet d'investissements porteurs et créateurs de valeur ajoutée."

Elle s'appuiera sur la création d'une instance nationale de gestion du foncier industriel. Le ministre algérien de l'Industrie et des Mines souhaite que les assiettes foncières, du domaine public ou privé de l'Etat, soient déterminées par "le choix du projet d'investissement comme instrument d'identification du foncier et non pas sur le principe du foncier comme instrument d'investissement."

Lors du Conseil des ministres du dimanche 23 février 2020, il a pointé la multiplicité des structures en charge de la gestion du foncier industriel et l'existence d'un système juridique contradictoire. Outre la création de cette instance nationale, il a plaidé pour la récupération des assiettes non exploitées et la mise en place d'un programme urgent de réhabilitation et l'aménagement de nouveaux espaces pour le foncier industriel. Toujours selon le compte-rendu du Conseil des ministres, Ferhat Ait Ali Braham propose un plan de révision de l'organisation des zones industrielles à travers la création de micro-zones industrielles dédiées à la micro-entreprise et à la start-up, la mise à leur disposition des usines de l'Etat non exploitées et leur association à l'aménagement et à la gestion des zones industrielles (électricité, eau et pollution).

Une politique industrielle à revoir

Au cours de la même réunion, Abdelmadjid Tebboune, président de la République, a insisté sur l'impératif d'assainir le foncier industriel existant avant de réfléchir à la création de nouvelles zones industrielles. Tout en précisant que le plus important est l'industrialisation qui crée la richesse et l'emploi, il a ordonné l'interdiction de l'octroi du foncier industriel à des "aventuriers" pour ne pas reproduire les erreurs du passé et son refus du recours à la sous-traitance avec l'étranger (sauf en cas de matériel développé non disponible en Algérie). Pour le président, l'objectif est la mise au point d'une technologie algérienne par de jeunes compétences algériennes.

Nommé début janvier 2020, le nouveau ministre s'est engagé à élaborer une nouvelle vision industrielle basée sur la révision du cadre règlementaire du secteur."Nous cherchons les projets qui génèrent le foncier. C'est donc toute une politique industrielle qui est à revoir", précise Ferhat Ait Ali Braham.

La veille, Abdelkader Gouri, président de la Chambre algérienne d'industrie et de commerce, dévoilait que des négociations étaient engagées avec le Japon pour attirer en Algérie leurs constructeurs automobiles. La fin prévue de la règle 51/49 - qui obligeait un investisseur étranger à rester minoritaire dans une co-entreprise fondée avec un local, ouvre d'autres perspectives. "Le Japon est l'un des plus grands constructeurs automobiles dans le monde. Et le grand succès que connaissent les marques Mitsubishi, Toyota et Nissan nous pousse à penser sérieusement à les attirer dans le marché", commente Abdelkader Gouri.

Lundi 24 Février 2020

Lu 1098 fois




Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

A lire avant de commenter !
Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Econostrum.info.
Pour assurer des échanges de qualité, un maître-mot : le respect. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.
Il n'est pas permis de choisir comme nom d'utilisateur le nom d'une autre personne physique ou morale (entreprise, institution, etc.).
Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, reproduisant des échanges privés, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos…).
Econostrum.info se réserve le droit d'éliminer tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, répété plusieurs fois, promotionnel ou grossier, contenant des invectives et des propos agressifs visant des personnes, notamment les autres commentateurs.
Une trop mauvaise qualité d’écriture (multiplication des fautes de frappe, absence totale de ponctuation, langage SMS, etc.) peut entraîner la non-publication des messages.
Les décisions des modérateurs ne peuvent être contestées. L’auteur de la contribution est responsable de son contenu. La fiabilité de l’utilisateur, son identité et sa moralité ne peuvent être garantis par Econostrum.info. Econostrum.info ne pourra en aucun cas en être tenu responsable.
Si vous désirez signaler un contenu illicite ou abusif, merci de le faire à l'adresse suivante : redaction@econostrum.info.


Droits d'auteur et/ou Droits sur les Dessins et Modèles
Le présent site constitue une œuvre dont Econostrum.info est l'auteur au sens des articles L. 111.1 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. La conception et le développement dudit site ont été assurés par la société Econostrum.info. Les photographies, textes, slogans, dessins, images, vidéos, séquences animées sonores ou non ainsi que toutes œuvres intégrées dans le site sont la propriété d'Econostrum.info. Les reproductions, sur un support papier ou informatique, du dit site et des œuvres qui y sont reproduits sont interdites sauf autorisation expresse d'Econostrum.info.







Suivez-nous
Facebook
Twitter
Rss
YouTube



Actus par zones

Algérie Bosnie-Herzégovine Égypte Espagne France Grèce Israël Italie Jordanie Liban Libye Maroc Portugal Syrie Tunisie Turquie Europe MENA








À propos d'Econostrum.info


Econostrum.info est un média indépendant qui traite au quotidien l'actualité économique des pays riverains de la Méditerranée. Coopération économique, actualité des entreprises par secteur (Industrie, Services, Transport, Environnement, Finances), dossiers thématiques, actualité des aéroports, compagnies aériennes et maritimes (nouvelles destinations)... sont traités et analysés par une équipe de journalistes présents dans le bassin méditerranéen.