Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée
         Partager Partager

L'Algérie n'ouvrira pas ses frontières tant que la Covid-19 ne sera pas jugulée


Rédigé par , le Lundi 29 Juin 2020 - Lu 1958 fois


L'Algérie connaît une recrudescence des cas de Covid-19 (photo : F.Dubessy)
L'Algérie connaît une recrudescence des cas de Covid-19 (photo : F.Dubessy)
ALGÉRIE. Confronté à une augmentation des cas de Covid-19, Adbelmadjid Tebboune refuse de lâcher du lest face à la pandémie. Dimanche 28 juin 2020, lors d'un conseil des ministres et selon l'agence de presse officielle TSA, le président algérien a ordonné le "maintien de la fermeture des frontières terrestres, maritimes et aériennes, jusqu'à ce que Dieu nous libère de ce fléau."

Il n'est plus possible d'entrer en Algérie depuis le 19 mars 2020.

Alors que le gouvernement a autorisé, depuis trois semaines, les premières mesures de déconfinement, le nombre de contaminations progresse - avec un chiffre record dimanche de 305 nouveaux cas et cinq décès en 24h -, principalement à l'Est (région de Sétif) et au Sud-Est du pays. Adbelmadjid Tebboune dénonce "les comportements de certains citoyens qui veut faire accroire aux autres que la Covid-19 n'est qu'un mythe à visées politiques." Il entend durcir les sanctions contre ceux qui ne respectent pas les mesures de distanciation sociale et notamment le port du masque sanitaire obligatoire depuis le 24 mai 2020.

L'Institut Pasteur d'Algérie réalise 2 500 tests par jour et va ouvrir deux nouveaux sites à Annaba et Sétif pour porter à vingt-neuf ces laboratoires de dépistage dans le pays

A ce jour, selon le CSSE du Johns Hopkins University, l'Algérie, la plus touchée du Maghreb, a connu 13 273 cas de coronavirus qui ont entraîné 897 décès. Les premiers cas ont été enregistrés le 25 février 2020.

L'Algérie figure pourtant (comme le Maroc et la Tunisie) sur la liste proposée par l'UE - encore en discussion - des quatorze pays dont les ressortissants pourront venir au 1er juillet 2020 dans l'Union européenne, sous réserve de réciprocité. La Tunisie voisine a décidé d'exclure l'Algérie (tout comme la Libye) de son classement des pays établit par le Comité scientifique de lutte contre le coronavirus. "Il existe une cohésion et une interdépendance étroites entre le peuple tunisien et algérien et la classification appliquée au reste des pays ne peut être adoptée pour organiser l’opération de retour des Tunisiens résidant en Algérie ou des Algériens souhaitant se rendre en Tunisie”, souligne Habib Ghedira, membre de ce comité. Les processus d'ouverture des frontières entre la Tunisie et l'Algérie passera donc par un accord spécifique entre les deux pays. Tunis a rouvert ses frontières maritimes et aériennes le 27 juin 2020 alors que le Maroc vient de prolonger l'état d'urgence jusqu'au 10 juillet 2020.

Lire aussi : La solidarité en première ligne dans les pays du Maghreb















Suivez-nous
Facebook
Twitter
Rss
Newsletter



Enquêtes




Actus par pays

Voir en plein écran








Le Guide de l'économie

Facebook

   Nos partenaires






À propos d'Econostrum.info


Econostrum.info est un média indépendant qui traite au quotidien l'actualité économique des pays riverains de la Méditerranée. Coopération économique, actualité des entreprises par secteur (Industrie, Services, Transport, Environnement, Société/Institutions), dossiers thématiques, actualité des aéroports, compagnies aériennes et maritimes (nouvelles destinations)... sont traités et analysés par une équipe de journalistes présents dans le bassin méditerranéen.


S'abonner à Econostrum.info