Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée
Econostrum.info


         Partager Partager

L'Algérie investit 7 mrds$ pour produire des engrais à partir du phosphate


Rédigé par , le Mercredi 23 Mars 2022 - Lu 1202 fois


ALGÉRIE / CHINE. Les groupes algériens Asmidal (filiale de Sonatrach) et Manadjim El Djazair (Manal) ont signé, mardi 22 mars 2022 à Alger, avec les entreprises chinoises Wuhuan Engineering et Tian'an Chemical (voir encadré ci-dessous), un pacte d'actionnaire pour la création d'une industrie de transformation des phosphates destinée à la production d'engrais dans les régions de l'Est de l'Algérie.

L'ambition est claire, comme l'explique Toufik Hakkar, Pdg du groupe Sonatrach, à l'agence APS (Algérie Presse Service) : "Ce projet permettra à l’Algérie d’être l’un des principaux pays dans le monde dans l’export d’engrais et de fertilisants. Actuellement, l’Algérie produit près de 3 millions de tonnes d’urée. Avec ce projet, l’Algérie produira plus de 6 millions de tonnes de produits phosphatés annuellement."

Une société par actions de droit algérien réunissant les quatre partenaires est créée et prend le nom de Algerian-Chinese Fertilizers Company (ACFC). Elle est détenue à 56% par les deux groupes algériens et à 44% par les entreprises chinoises. Ces dernières ont été sélectionnées après un appel à manifestation d'intérêt ouvert lancé par le gouvernement algérien en mai 2021. ACFC va effectuer les premières études économiques et techniques.

La majeure partie des engrais est destinée à l'export

Les quatre partenaires se regroupent dans l'Algerian-Chinese Fertilizers Company -ACFC- (photo: Asmidal)
Les quatre partenaires se regroupent dans l'Algerian-Chinese Fertilizers Company -ACFC- (photo: Asmidal)
Baptisé Projet phosphates intégré (PPI) ce vaste chantier va mobiliser 7 mrds$ (6,36 mrds€) dans les wilayas de l'Est du pays (Tébessa, Souk Ahras, Skikda et Annaba). Il concernera, plus précisément  le développement et l’exploitation de gisement de phosphates de Bled El Hadba, Djebel Onk (wilaya de Tébessa), la transformation chimique des phosphates à Oued Kébérit (wilaya de Souk Ahras), la fabrication des engrais à Hadjar Soud (wilaya de Skikda), ainsi que les installations portuaires dédiées au niveau de port de Annaba.

"Ce projet utilise les dernières technologies pour une production importante de composants écologiques à moindre coût en valorisant l’ensemble des rejets au profit d’autres secteurs tels que les travaux publics, la construction et les énergies renouvelables", précise Mohamed Tahar Heouaine, Pdg du groupe Asmidal.

Le PPI sera accompagné par des projets d'infrastructures connexes dont le montant des investissements est estimé entre 5 et 6 mrds$ (4,55 à 5,45 mrds€).

Il est le premier du genre en Algérie dans le domaine de l'exploitation minière et la production d'engrais. Et devrait permettre la création de 12 000 emplois durant la phase de construction et à terme, en phase d'exploitation, quelque 6 000 emplois directs et 24 000 emplois indirects.

La majeure partie des engrais sera destinée à l'export et seulement une petite partie ira vers le marché local.

Wuhuan Engineering est une société d'ingénierie internationale. Créée en 1958, elle a développé plus de 2 000 projets d'ingénierie et plus de 100 projets clefs en main en Chine et à l'étranger. Selon un communiqué d'Asmidal, Wuhuan Engineering a "acquis une riche expérience en matière de conception technique, d'approvisionnement, de construction et de mise en service, ainsi que d'exploitation et de maintenance d'usines d'engrais, tels que les engrais phosphatés et les engrais azotés etc..." Le texte indique que l'entreprise chinoise "a une valeur de référence mondiale dans le domaine de l'industrie chimique du phosphate, du charbon et du gaz naturel et est déjà considérée comme l'entreprise chinoise la plus expérimentée et la plus compétente dans ce domaine".

Tian'an CHemical est une entreprise de production d'engrais azotés et phosphatés réputée en Chine dans la gestion de la production d'engrais. Elle dispose d'un vaste réseau commercial sur le marché chinois, aux États-Unis, au Moyen-Orient et en Asie du Sud-Est, ainsi que de plus de 10 000 franchisés et distributeurs dans le monde.

Côté algérien, Asmidal, fruit en septembre 1984 de la réorganisation du groupe pétrolier Sonatrach, possède trois filiales et quatre participations. Il est spécialisée dans la production, la commercialisation et le développement des engrais, des nutriments et des produits phytosanitaires, en plus des domaines de la maintenance industrielle et de la formation, ainsi que des services de surveillance et de convoyage.

Succédant en février 2011 à la Société de Gestion des Actionnaires SOMINE, Manal gère un portefeuille de dix filiales et participations spécialisées dans l'exploration, l'exploitation de mines et de carrières, ainsi que dans la transformation, la valorisation et le négoce de produits miniers.




   Nos partenaires





À propos d'Econostrum.info


Econostrum.info est un média indépendant qui traite au quotidien l'actualité économique des pays riverains de la Méditerranée. Coopération économique, actualité des entreprises par secteur (Industrie, Services, Transport, Environnement, Société/Institutions), dossiers thématiques, actualité des aéroports, compagnies aériennes et maritimes (nouvelles destinations)... sont traités et analysés par une équipe de journalistes présents dans le bassin méditerranéen.


S'abonner à Econostrum.info