Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée


            Partager Partager

L'Algérie ferme son espace aérien à tous les avions marocains




Les avions marocains sont désormais interdits en Algérie (photo : F.Dubessy)
Les avions marocains sont désormais interdits en Algérie (photo : F.Dubessy)
ALGÉRIE / MAROC. La situation se durcit entre l'Algérie et le Maroc avec la fermeture de l'espace aérien algérien à tous les avions marocains. Prise mercredi 22 septembre 2021 au soir, à l'issue d'une réunion du Haut Conseil de sécurité algérien (HCS), présidée par Abdelmadjid Tebboune, chef de l'État, cette décision de restriction du trafic aérien marocain est à effet immédiat et se veut la plus large possible.

Alger n'accueillera plus sur ses tarmacs aussi bien les avions civils que les avions militaires marocains ainsi que tous les appareils immatriculés au Maroc. Mais aussi dans son ciel, ce qui exclut tout survol de l'espace algérien par ces aéronefs. Le gouvernement algérien évoque dans un communiqué présidentiel, "la poursuite des provocations et des pratiques hostiles de la part du Maroc" pour expliquer cette escalade dans la mésentente entre les deux pays voisins.

La crise dure depuis de longues décennies et aucune visite d'État de haut niveau n'ayant eu lieu depuis 2012. Les soubressauts du dossier du Sahara occidental ne cessent de l'alimenter. Elle a cependant connu un paroxysme fin août 2021 avec l'annonce unilatérale par l'Algérie de la rupture des relations diplomatiques avec le Maroc.

Douze ans de brouille lors de la précédente rupture diplomatique

Cette situation n'avait qu'un seul précédent, en mars 1976 après la reconnaissance par Alger de la République arabe sahraouie démocratique (RASD) autoproclamée par les indépendantistes du Front Polisario, alors que le Maroc considère cette province comme parti intégrante de son territoire. La brouille avait duré douze ans, jusqu'à une "normalisation" sur la base de quatre principes : Une volonté de promouvoir entre les deux peuples des relations permanentes de paix, de bon voisinage et de coopération; Une contribution à l'accélération de l'édification du Grand Maghreb arabe; Une contribution au resserrement des rangs arabes autour de la cause du peuple palestinien; le soutien à une solution juste et définitive au conflit du Sahara occidental à travers un référendum d'autodétermination.

Lors des violents incendies qui ont ravagé le Nord du pays en août 2021, Rabat avait proposé d'envoyer deux bombardiers d'eau pour aider à les combattre. Alger, qui tient responsable le Maroc de ces catastrophes sur son territoire, avait refusé préférant s'adresser à la France et à l'Espagne.

Les frontières terrestres entre les deux pays sont officiellement fermées depuis 1994. Celles aériennes ne le sont que depuis le 17 mars 2021 pour motif d'épidémie de Covid-19. Reste qu'au 1er juin 2021, les passagers en provenance de sept pays (mais pas le Maroc) peuvent désormais venir en Algérie.

Eric Apim
Jeudi 23 Septembre 2021

Lu 2278 fois




Dans la même rubrique :
< >

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

A lire avant de commenter !
Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Econostrum.info.
Pour assurer des échanges de qualité, un maître-mot : le respect. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.
Il n'est pas permis de choisir comme nom d'utilisateur le nom d'une autre personne physique ou morale (entreprise, institution, etc.).
Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, reproduisant des échanges privés, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos…).
Econostrum.info se réserve le droit d'éliminer tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, répété plusieurs fois, promotionnel ou grossier, contenant des invectives et des propos agressifs visant des personnes, notamment les autres commentateurs.
Une trop mauvaise qualité d’écriture (multiplication des fautes de frappe, absence totale de ponctuation, langage SMS, etc.) peut entraîner la non-publication des messages.
Les décisions des modérateurs ne peuvent être contestées. L’auteur de la contribution est responsable de son contenu. La fiabilité de l’utilisateur, son identité et sa moralité ne peuvent être garantis par Econostrum.info. Econostrum.info ne pourra en aucun cas en être tenu responsable.
Si vous désirez signaler un contenu illicite ou abusif, merci de le faire à l'adresse suivante : redaction@econostrum.info.


Droits d'auteur et/ou Droits sur les Dessins et Modèles
Le présent site constitue une œuvre dont Econostrum.info est l'auteur au sens des articles L. 111.1 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. La conception et le développement dudit site ont été assurés par la société Econostrum.info. Les photographies, textes, slogans, dessins, images, vidéos, séquences animées sonores ou non ainsi que toutes œuvres intégrées dans le site sont la propriété d'Econostrum.info. Les reproductions, sur un support papier ou informatique, du dit site et des œuvres qui y sont reproduits sont interdites sauf autorisation expresse d'Econostrum.info.







Actus par pays

Voir en plein écran




Suivez-nous
Facebook
Twitter
YouTube
Newsletter



Actus par zones

Algérie Bosnie-Herzégovine Égypte Espagne France Grèce Israël Italie Jordanie Liban Libye Maroc Portugal Syrie Tunisie Turquie Europe MENA




Guide de l'économie 2021
Le guide 2021 de l'économie en Méditerranée

Le guide 2021 de l'économie e...

 30,00 € 
  Prix Spécial | 20,00 €



À propos d'Econostrum.info


Econostrum.info est un média indépendant qui traite au quotidien l'actualité économique des pays riverains de la Méditerranée. Coopération économique, actualité des entreprises par secteur (Industrie, Services, Transport, Environnement, Finances), dossiers thématiques, actualité des aéroports, compagnies aériennes et maritimes (nouvelles destinations)... sont traités et analysés par une équipe de journalistes présents dans le bassin méditerranéen.