Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée
Econostrum.info


         Partager Partager

L’Algérie exporte de l’orge vers la Tunisie


Rédigé par Amal Belkessam, à ALGER, le Lundi 7 Juin 2010 - Lu 3717 fois


Pour la 2ème année consécutive, l'Algérie enregistre des recoltes record de céréales (photo DR)
Pour la 2ème année consécutive, l'Algérie enregistre des recoltes record de céréales (photo DR)
ALGERIE. Après 43 années d’absence sur le marché international en tant qu’exportateur de céréales, l’Algérie devrait exporter, ce 10 juin 2010, une cargaison de 10.000 quintaux d’orge à destination de la Tunisie.

Destinée à l’Office des céréales de Tunis, cette cargaison a été achetée auprès d’un trader français.

Le prix de vente (145 $ soit 121,3€ la tonne) est supérieur au prix de référence fixé à la Bourse de Chicago, prix qui oscille entre 130 et 135 $ (108,7 et113€) la tonne.

L’orge algérien est réputé pour sa teneur en protéine, son faible taux d’humidité et son caractère bio. Interrogé le 10 juin sur la chaîne 3 de Radio Alger, Noureddine Kahal, le Directeur général de l’Office algérien des céréales (OAIC), a révélé qu’en une année, l’Algérie a réduit sa facture d’importation de produits céréaliers d’un montant de 2 mds $ soit 1,67mds €.

De 2008 à 2009, cette facture est passée d’un peu plus de 3 mds $ (2,51mds€) à 1 mds$ (836,3 M€) environ.

Cette première exportation de céréales algériennes est d'autant plus importante que les pays du sud et de l'est de la Méditerranée sont fortement déficitaires en céréales depuis de nombreuses années et représentaient avant la crise 22% des importations mondiales de céréales. "Pendant la crise, ce chiffre a encore augmenté. L'Algérie, le Maroc, la Tunisie et l'Egypte, qui représentent seulement 2 à 3% de la population mondiale, ont importé 18% des céréales", précisait récemment Vincent Dollé, directeur du Centre international des hautes études agronomiques de Montpellier (CIHEAM).


Lire aussi: L'Algérie se dote d'un Plan d’appui gouvernemental à l’industrie agroalimentaire

Les bonnes récoltes chamboulent l’agriculture algérienne





1.Posté par taieb gharbi le 08/06/2010 08:32
Un bon renversement de situation. C'est ça le développement durable et la véritable indépendance de l'Algérie : ne jamais dépendre de l'extérieur pour nourrir ses enfants. Une réussite à diagnostiquer et à méditer.

2.Posté par lachnani cherif le 08/06/2010 13:02
Bonne nouvelle !!!!!! Vive le marché agricole maghrébin... Cette situation va stimuler les opérateurs des deux pays et des autres pour produire plus et mieux, chacun selon ses capacités et ses moyens puisque le marché est là, tout près, demandeur sur le marché mondial. Alors autant se servir de l'épicier du coin, c'est ça le commerce de proximité...


   Nos partenaires






À propos d'Econostrum.info


Econostrum.info est un média indépendant qui traite au quotidien l'actualité économique des pays riverains de la Méditerranée. Coopération économique, actualité des entreprises par secteur (Industrie, Services, Transport, Environnement, Société/Institutions), dossiers thématiques, actualité des aéroports, compagnies aériennes et maritimes (nouvelles destinations)... sont traités et analysés par une équipe de journalistes présents dans le bassin méditerranéen.


S'abonner à Econostrum.info