Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée


L’Algérie donne son feu vert à d’importants investissements touristiques étrangers



            Partager Partager

Smail Mimoun, ministre du Tourisme change la donne pour les agences de tourisme (photo DR)
Smail Mimoun, ministre du Tourisme change la donne pour les agences de tourisme (photo DR)
ALGERIE. Les difficultés rencontrées par les pèlerins algériens, lors de leur retour d’Arabie saoudite, ont amené les pouvoirs publics à fermer provisoirement cinq agences de tourisme.

Le ministre en charge du secteur, Smail Mimoune, a précisé à la radio nationale chaine 3 qu’«une commission nationale se réunira pour retirer l’agrément ou sanctionner ces agences ».

De même, il annonce que l'agrément des 874 agences de tourisme et de voyage actuellement en activité ne sera plus permanent, mais qu'il fera l'objet d'un renouvellement périodique tous les trois ans.

Les agences auront des obligations contractuelles vis-à-vis de leurs clients et les contrôles de l'administration deviendront plus fréquents à l'avenir.

L’agrément des agences de tourisme sera périodique

Le renouvellement d’agrément des agences se fera sur la base d’un contrôle suivi d’un rapport des inspecteurs de tourisme.

Cette mesure d’interdiction temporaire de ces agences s’inscrit dans une volonté affichée de normaliser la profession : « Dorénavant, dira le ministre, les gérants d’agence de voyage doivent être des professionnels et avoir un diplôme universitaire. Nous allons lancer des programmes de formation des gestionnaires d’agences de tourisme et de voyage au même titre que la formation des guides et des réceptionnistes »

Projets touristiques débloqués

Deux importants projets touristiques bloqués depuis de nombreux mois viennent d’être agréés par le Conseil national des investissements (CNI).

Le premier, d’une valeur de 41 mds DZD soit 401, 31 M€, a été initié par une société mixte algéro-émiratie. Il devrait être à l’origine de la création de 1 500 emplois.

Situé près de Sidi Fredj, une station balnéaire située sur la côte ouest d’Alger, ce centre se compose d’un hôtel 5 étoiles, de tours résidentielles, d’un centre commercial et d’une marina.

Le second projet, d’un montant de 5 mds $ soit 3,63 mds€ est situé au Sud-Ouest de la capitale. Dounia Parc, c’est son nom, devrait générer, selon le ministre, quelques 778 emplois.

Il s’agit en réalité d’une résidence de luxe de 800 hectares comptant 13 000 logements, un hôtel international, une tour de 47 étages, un hôpital international avec piscine, un centre d’affaires, une salle de conférence, un terrain de golf, un immense parking… 

Le groupe Emirat investments company (EIIC) a pris en charge ce projet à hauteur de 80%.

Lire aussi:Nouvelle défection d’un investisseur émirati en Algérie
La conjoncture internationale risque d’entraver l’essor du tourisme algérien

Amal Belkessam, à ALGER

Lundi 4 Octobre 2010

Lu 3219 fois




Dans la même rubrique :
< >

Mardi 19 Mars 2019 - 12:24 La croisière s'allie au Sud €


Droits d'auteur et/ou Droits sur les Dessins et Modèles
Le présent site constitue une œuvre dont Econostrum.info est l'auteur au sens des articles L. 111.1 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. La conception et le développement dudit site ont été assurés par la société Econostrum.info. Les photographies, textes, slogans, dessins, images, vidéos, séquences animées sonores ou non ainsi que toutes œuvres intégrées dans le site sont la propriété d'Econostrum.info. Les reproductions, sur un support papier ou informatique, du dit site et des œuvres qui y sont reproduits sont interdites sauf autorisation expresse d'Econostrum.info.



Suivez-nous
Facebook
Twitter
Rss
YouTube


Actus par zones

Algérie Bosnie-Herzégovine Égypte Espagne France Grèce Israël Italie Jordanie Liban Libye Maroc Portugal Syrie Tunisie Turquie Europe MENA



RÉFLEXION

La Syrie, symbole du retour triomphant de la Russie au Moyen-Orient...
et après ?

Roland Lombardi, consultant indépendant, associé au groupe d’analyse de JFC Conseil
avis d'expert


LE Guide euroméditerranéen des financements et de la coopération 2019
Guide euroméditerranéen des financements et de la coopération
 30,00 € 
  Prix Spécial | 19,00 €
FICHES FINANCEMENT - FICHES PAYS - ANNUAIRE