Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée
Econostrum.info


         Partager Partager

L'Albanie devient membre du Conseil de sécurité de l'Onu


Rédigé par , le Lundi 3 Janvier 2022 - Lu 1150 fois


Le Conseil de sécurité de l'Onu compte quinze membres dont cinq permanents (photo : Onu)
Le Conseil de sécurité de l'Onu compte quinze membres dont cinq permanents (photo : Onu)
ALBANIE. Depuis samedi 1er janvier 2022, l'Albanie a rejoint - pour la première fois de son histoire et en compagnie du Brésil, des  Émirats arabes unis, du Gabon et du Ghana - le Conseil de sécurité des Nations unies  comme membre non permanent. Ces pays disposent d'un mandat de deux ans et succèdent à la Tunisie, l'Estonie, le Niger, Saint-Vincent-et-les-Grenadines et au Vietnam.

Basé à New York et siégeant en permanence, le Conseil de sécurité de l'Onu compte cinq membres permanents et dix membres non permanents élus pour un mandat de deux ans. Cette instance a compétence pour constater l’existence d’une menace contre la paix ou d’un acte d’agression. Il invite les parties à un différend à régler ce différend par des moyens pacifiques et recommande les méthodes d’ajustement et les termes de règlement qu'il juge appropriés. Dans certains cas, il peut imposer des sanctions, voire autoriser l’emploi de la force pour maintenir ou rétablir la paix et la sécurité internationales.

La présidence du Conseil de sécurité (tournante chaque mois) est assure depuis le 1er janvier 2022 par la Norvège qui succède au Niger.
 

Une bonne nouvelle pour le Maroc

Cette entrée de l'Albanie a été saluée par plusieurs pays et notamment par la presse marocaine qui se réjouit de l'arrivée d'un pays s'étant prononcé pour l'intégrité territoriale du Maroc. D'autant plus que que la Tunisie, qui s'était abstenue lors du vote de la résolution 2602 de l'Onu fin octobre 2021 pour renouveler le mandat, désormais annuel, de la Minurso (Mission des Nations unies pour l'organisation d'un référendum au Sahara occidental), en sort. Le président tunisien, Kaïs Saïed, avait tenté de désamorcer les conséquences de cette décision pour les relations entre les deux pays, en arguant que "la Tunisie tient à ses relations historiques et fraternelles distinguées avec tous les pays du Maghreb, et adhère au principe de neutralité positive dans sa gestion du Sahara occidental." Avec l'Albanie, le Maroc gagne donc un allié sur ce dossier.

Tirana a en effet rompu ses relations avec la République arabe démocratique sahraouie (RASD) autoproclamée qui revendique le Sahara occidental que Rabat considère comme l'une de ses province. L'Onu le qualifie de territoire non autonome depuis 1963. L'Albanie avait pourtant reconnu la RASD en décembre 1987 avant que ses nouveaux dirigeants post-communistes décident de rompre en 2004 les relations avec elle et de se rapprocher officiellement du Maroc en octobre 2015.

 

L'ALBANIE EN CHIFFRES
(sources: Guide euroméditerranéen 2022 des financements et de la coopération)
 
Pays de 28 748 km² situé dans les Balkans occidentaux, l'Albanie a une population de 3,08 millions d'habitants.

Avec un PIB de 15,14 mrds$ en 2020, il enregistre une croissance négative de 3,3%, une inflation de 1,6% à fin 2020 et une dette publique brute estimée à 75,96% de son PIB sur la même période.

Présidée par Ilir Meta et gouvernée par le Premier ministre Edi Rama, l'Albanie est une république parlementaire qui connait le pluralisme politique depuis 1991 et l'après-communisme.

Elle est membre de l'Otan depuis 2009 et dispose, depuis 2014, du statut de candidat à l'adhésion à l'Union européenne. L'Albanie a obtenu le 25 mars 2020 du Conseil de l'Europe le feu vert à l'ouverture des négociations d'adhésion.

Fin juillet 2021 à Skopje, Edi Rama a signé l'accord de libre-échange "Open Balkans" réunissant également la Macédoine du Nord et la Serbie. Il devrait être opérationnel d'ici le 1er janvier 2023.















Suivez-nous
Facebook
Twitter
Rss
Newsletter



Enquêtes




Actus par pays

Voir en plein écran








Le Guide de l'économie

Facebook

   Nos partenaires





À propos d'Econostrum.info


Econostrum.info est un média indépendant qui traite au quotidien l'actualité économique des pays riverains de la Méditerranée. Coopération économique, actualité des entreprises par secteur (Industrie, Services, Transport, Environnement, Société/Institutions), dossiers thématiques, actualité des aéroports, compagnies aériennes et maritimes (nouvelles destinations)... sont traités et analysés par une équipe de journalistes présents dans le bassin méditerranéen.


S'abonner à Econostrum.info