Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée

L’Agence de l’Eau engage 100 M€ contre pollutions et inondations





FRANCE/MEDITERRANEE. Agence d’Etat, l'Agence de l'Eau utilise le produit de taxes sur l’eau et cofinance des projets d’amélioration des ressources. Fin 2014, en France méditerranéenne, elle se préoccupe notamment de la protection contre les inondations, un phénomène de plus en plus fréquent et destructeur.


            Partager Partager

Une partie importante du programme consiste à rendre au milieu des eaux épurées (photo MN)
Une partie importante du programme consiste à rendre au milieu des eaux épurées (photo MN)
Avec près de 130 M€ d’aides engagées en 2014 en Rhône Alpes, Provence Alpes Cote d’Azur, Corse, Languedoc et Roussillon, l’Agence de l’Eau a cherché à mettre à niveau nombre de stations d’épuration des eaux. C’est une des priorités de cette Agence d’Etat, qui utilise l’argent des taxes sur l’eau pour des programmes d’amélioration de cette ressource essentielle.
 
Fin octobre, sa déclinaison Rhône-Méditerranée-Corse, qui correspond peu ou prou au long et large bassin fluvial du Rhône et aux rivières et fleuves côtiers méditerranéens de l’Italie à l’Espagne, a décidé d’attribuer 79 M€ d’aides à projets.
 
Les deux tiers de ces sommes doivent aider des collectivités à éviter les débordements de leurs stations d’épuration, en cas d’orages.
 
Côte d’Azur, Nîmes, Montpellier…cet automne, des « épisodes » orageux ravageurs et répétés ont, partout, rappelé que crues et inondations caractérisent les régions méditerranéennes françaises.
 
La Communauté Urbaine de Marseille Provence Métropole restructurera le collecteur d’eaux usées du littoral sud de Marseille. La collectivité construit notamment un bassin d’orage d’une capacité de 50 000 m². Il prendra place sous un stade et permettra de limiter les pollutions qui affectent le site côtier exceptionnel des Calanques, aujourd’hui  Parc National.

Pollution chimiques et inondations dans le Gard

L’Agence de l’Eau apportera 40% du montant de ces travaux, soit 21,6 M€.
 
Dans le Var, département à la démographie galopante, cet organisme finance  40% d'une nouvelle station d’épuration qui doit rendre une eau propre au ruisseau de la Camiole. Celui-ci se déverse en effet dans le lac de St-Cassien, principale réserve d’eau potable de tout l’est de ce département très touristique.
 
Dans le Gard, à Salindres, c’est la réduction d’une pollution au fluor que visent les aides de l’Agence de l’Eau dans cette région industrielle proche du Rhône. Parallèlement, la société Pechiney  bénéficiera d'une aide destinée à éviter tout rejet dans deux rivières locales : l’Avène et l’Arias.
 
En Languedoc-Roussillon, à Aniane, L’Agence de l’Eau jouera la carte de la protection des ressources. Il s’agit de cesser de puiser dans une nappe karstique pour l’alimentation en eau de cette commune de 3000 habitants. Elle est désormais raccordée à un cours d’eau montagnard.
 
À Nîmes, dans le Gard, l’aménagement de deux kilomètres  entre les cours  du Valladas et du Vistre, deux cours d’eau locaux, doivent à la fois protéger le milieu de ces rivières sensibles, et éviter leur débordement en cas d’inondations. 

Signe probable du réchauffement climatique, entre octobre et novembre 2014, cette région a subi pas moins de neuf « épisodes cévenols » : orages violents avec débordement immédiat des cours d’eau, envahissement subit des villes, destructions matérielles et morts d’hommes.
 
L’Agence de l’Eau consacrera en cette fin d’année 11 M€ aux seuls aménagements en Languedoc-Roussillon, y soutenant un programme d’investissements de 31,5M€
Marseille Provence Métropole reçoit un financement pour réduire l'impact d'une station d'épuration sur les eaux du site des Calanques (photo MN)
Marseille Provence Métropole reçoit un financement pour réduire l'impact d'une station d'épuration sur les eaux du site des Calanques (photo MN)

Mardi 16 Décembre 2014


Lu 1123 fois











RÉFLEXIONS

Les territoires ont un rôle à jouer dans la lutte contre le changement climatique : Région SUD et opportunités de coopération sur le plan EU-Med

Constantin Tsakas, délégué général de l'Institut de la Méditerranée, secrétaire général du Femise
Grand angle


LE Guide euroméditerranéen des financements et de la coopération 2019
Guide euroméditerranéen des financements et de la coopération
 30,00 € 
  Prix Spécial | 19,00 €
FICHES FINANCEMENT - FICHES PAYS - ANNUAIRE


Actus par zones

Algérie Bosnie-Herzégovine Égypte Espagne France Grèce Israël Italie Jordanie Liban Libye Maroc Portugal Syrie Tunisie Turquie Europe MENA

Suivez-nous
Facebook
Twitter
Rss