Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée


L'Afrique du nord victime des flux financiers illicites


Mille milliards d'euros sont sortis d'Afrique de façon illicite entre 1980 et 2009, presque l'équivalent du PIB du continent. Les élites africaines et l'opacité bancaire occidentale privent l'Afrique de capitaux essentiels à son développement.


            Partager Partager

Siège de la Banque africaine de développement à Tunis (photo F.Dubessy)
Siège de la Banque africaine de développement à Tunis (photo F.Dubessy)
AFRIQUE. La Banque Africaine de Développement (BAD) et la Global Financial Integrity (GFI) publient un rapport intitulé « Les flux financiers illicites et le problème des transferts nets de ressources en provenance d'Afrique : 1980-2009 ». L'Afrique du Nord représente à elle seule 31% des flux illicites.

Sur le continent, ceux-ci ne cessent de croître « compromettant gravement son développement économique » souligne le rapport. Le continent africain « est depuis de longues années un créancier net vis-à-vis du reste du monde », ajoutent les deux organisations, mettant à mal à l’idée reçue « que l'Occident injecte de l'argent en Afrique, grâce à l'aide étrangère et aux autres flux de capitaux du secteur privé, sans recevoir grand-chose en retour ».

Durant la période étudiée, les flux financiers cumulés sortis de façon illicite d’Afrique (corruption, pots de vin et autres activités illégales) seraient de l’ordre de 935 à 1035 mrds€. Mthuli Ncube, économiste en chef et vice-président de la BAD donne la mesure de l’importance de ces fuites « quasi l'équivalent du PIB actuel de l'Afrique ».

Tranparence bancaire

Les capitaux sortant d'Afrique illégalement représentent un volume financier comparable au PIB du continent. Photo DR.
Les capitaux sortant d'Afrique illégalement représentent un volume financier comparable au PIB du continent. Photo DR.
L'Afrique du Nord n'est pas épargnée par ce phénomène. Ses ressortissants sortiraient frauduleusement de leurs pays environ 318 mrds€ soit environ 31% de ce magot. L'Égypte, l'Algérie et la Libye seraient, selon le rapport, les plus touchées tandis que le Maroc et la Tunisie apparaissent relativement épargnés par le phénomène.

Économiste en chef de GFI, Dev Kar, insiste sur « les contrecoups d’un climat des affaires défavorable et d’une mauvaise gouvernance globale (…). Le taux de croissance plus lent aboutit à une plus grande dépendance vis-à-vis de l'aide, et c’est l'argent des contribuables étrangers qui vient compenser le manque à gagner des recettes intérieures ».

Car « pour chaque pays qui perd de l'argent de manière illicite, un autre pays reçoit cet argent. Ces sorties sont facilitées par l'opacité financière constatée dans les économies occidentales avancées et les paradis fiscaux. L’application des mesures de transparence en vue de restreindre le secret des paradis fiscaux et les opérations des sociétés-écrans est cruciale si nous voulons freiner les flux illicites », dénonce Raymond Baker, de GFI.

Issa Faye, chef de division au Département de la recherche de la BAD exhorte les responsables politiques africains à « assurer la transparence dans toute la chaîne de valeur des ressources, et créer des fonds souverains qui fonctionnent efficacement ». Le rapport prône également la communication des informations bancaires transfrontalières auprès de la Banque des règlements internationaux (BRI) notamment sur le secteur, l’échéance et le pays de résidence des détenteurs de comptes de dépôt.

Voir le rapport


Vendredi 31 Mai 2013

Lu 1268 fois




Droits d'auteur et/ou Droits sur les Dessins et Modèles
Le présent site constitue une œuvre dont Econostrum.info est l'auteur au sens des articles L. 111.1 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. La conception et le développement dudit site ont été assurés par la société Econostrum.info. Les photographies, textes, slogans, dessins, images, vidéos, séquences animées sonores ou non ainsi que toutes œuvres intégrées dans le site sont la propriété d'Econostrum.info. Les reproductions, sur un support papier ou informatique, du dit site et des œuvres qui y sont reproduits sont interdites sauf autorisation expresse d'Econostrum.info.


Publireportage


Med'Innnovant, un concours accélérateur de start-up


Publireportage
Publireportage Euroméditerranée




Actus par pays

Voir en plein écran




Suivez-nous
Facebook
Twitter
YouTube
Newsletter


Actus par zones

Algérie Bosnie-Herzégovine Égypte Espagne France Grèce Israël Italie Jordanie Liban Libye Maroc Portugal Syrie Tunisie Turquie Europe MENA








À propos d'Econostrum.info


Econostrum.info est un média indépendant qui traite au quotidien l'actualité économique des pays riverains de la Méditerranée. Coopération économique, actualité des entreprises par secteur (Industrie, Services, Transport, Environnement, Finances), dossiers thématiques, actualité des aéroports, compagnies aériennes et maritimes (nouvelles destinations)... sont traités et analysés par une équipe de journalistes présents dans le bassin méditerranéen.