Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée



Johan Bencivenga veut faire cohabiter industries et santé des habitants



            Partager Partager

Johan Bencivenga se dit pour l'ouverture dominicale, à condition de régler en amont les problèmes (photo : F.Dubessy)
Johan Bencivenga se dit pour l'ouverture dominicale, à condition de régler en amont les problèmes (photo : F.Dubessy)
BOUCHES-DU-RHÔNE. "Quand on prend une décision, il faut regarder devant, pas derrière. Les cheminots regardent derrière.» Lors de son intervention à mi-mandat, mercredi 11 avril 2018 à Marseille, Johan Bencivenga, président de l'Union pour les Entreprises des Bouches-du-Rhône (UPE13), s'est plaint amèrement des conséquences économiques sur son département des mouvements perlées de la SNCF, doublés du conflit chez Air France. Le patron des patrons locaux évoque "une baisse de 20% du chiffre d'affaires dans le secteur de l'hôtellerie et de la restauration avec de nombreuses annulations."

Dénonçant un combat d'un autre temps et "leurs privilèges", Johan Bencivenga "appelle les cheminots à réfléchir aux conséquences de leurs actes."

Autre point évoqué, celui de l'extension de la zone touristique décidée par la ville de Marseille. Elle devrait permettre d'élargir la possibilité d'ouverture le dimanche des commerces du centre-ville. L'UPE 13 se bat contre ce vote sur la forme, "nous n'avons pas été consulté" s'étonne le président de l'UPE 13, et sur le fond. Johan Bencivenga s'affirme pourtant d'accord pour une ouverture dominicale mais précise qu'"il faut d'abord créer les conditions. Transports, sécurité, propreté, parkings... Rien n'a encore été réglé aujourd'hui sur une zone de l'hyper-centre beaucoup plus petite. N'étendons pas quelque chose qui ne fonctionne pas !", lance-t-il. Tout en s'avouant "pour l'ouverture des commerces le dimanche. Cela va dans le sens de l'histoire et le dynamisme du centre-ville passe par là. Mais ceci doit s'effectuer avec un phasage."

Evacuer (le sujet) de la pollution sur le pourtour de l'Etang de Berre

Patronat et industriels demandent plus de concertation sur l'environnement du pourtour de l'Etang de Berre (photo : F.Dubessy)
Patronat et industriels demandent plus de concertation sur l'environnement du pourtour de l'Etang de Berre (photo : F.Dubessy)
Le grand sujet du moment semble toutefois demeurer celui de l'environnement du pourtour de l'Etang de Berre. A l'ouest de la cité phocéenne, rien de nouveau, si ce n'est un vent médiatique autour de la pollution engendrée par les usines implantées dans ce secteur que Johan Bencivenga entend évacuer. " Nous ne voulons pas la santé ou l'emploi mais les deux. Nous ne faisons aucun déni sur l'impact de l'industrie sur l'environnement et nous refusons de mettre en balance la santé avec le développement économique d'un territoire. » Pour le président de l'UPE 13, "l'industrie est un trésor à préserver, comme la santé des habitants."

Tout en rappelant que ce secteur "ne représente que 30% de la pollution atmosphérique, soit autant que les transports", Thierry Zarka, président de l'UPE 13 Etang de Berre, souligne que "depuis cinq ans, l'industrie locale s'inscrit dans un cycle d'amélioration continue en matière de rejets dans l'environnement." Marc Bayard, vice-président du Groupement maritime et industriel de Fos et sa région (GMIF), demande d'ailleurs "de ne pas noircir plus le tableau qu'il ne l'est. 1 mrd€ ont été investit sur quinze ans pour améliorer la pollution de l'air.

A l'image de Thierry Zarka demandant "une meilleure cohabitation et une meilleure compréhension des problèmes", les industriels entendent favoriser la concertation avec les habitants. Pour cela, ils veulent confier une mission d'information et d'organisation d'ateliers citoyens au Secrétariat permanent pour la prévention des pollutions industrielles (S3PI) Paca. Réunissant, en cinq collèges, associations,  collectivités locales, industriels, syndicats et Etat, il deviendrait « le tiers de confiance entre les industries et la population, piloterait la concertation et organiserait des ateliers citoyens pour mieux partager de l'information », comme l'indiquent François Bourrasse, président du GMIF, et Johan Bencivenga.


Mercredi 11 Avril 2018

Lu 1774 fois




Droits d'auteur et/ou Droits sur les Dessins et Modèles
Le présent site constitue une œuvre dont Econostrum.info est l'auteur au sens des articles L. 111.1 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. La conception et le développement dudit site ont été assurés par la société Econostrum.info. Les photographies, textes, slogans, dessins, images, vidéos, séquences animées sonores ou non ainsi que toutes œuvres intégrées dans le site sont la propriété d'Econostrum.info. Les reproductions, sur un support papier ou informatique, du dit site et des œuvres qui y sont reproduits sont interdites sauf autorisation expresse d'Econostrum.info.







RÉFLEXION

Europe : contradictions internes et politique de voisinage en Méditerranée

Henry Marty-Gauquié, directeur honoraire de la BEI, membre du groupe de réflexion et d'analyse JFC Conseil.
Grand angle


LE Guide euroméditerranéen des financements et de la coopération 2019
Guide euroméditerranéen des financements et de la coopération
 30,00 € 
  Prix Spécial | 19,00 €
FICHES FINANCEMENT - FICHES PAYS - ANNUAIRE


Actus par zones

Algérie Bosnie-Herzégovine Égypte Espagne France Grèce Israël Italie Jordanie Liban Libye Maroc Portugal Syrie Tunisie Turquie Europe MENA

Suivez-nous
Facebook
Twitter
Rss