Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée



Istanbul va construire un tunnel bimodal sous le Bosphore pour relier l'Europe et l'Asie



            Partager Partager

Le gouvernement turc a annoncé la construction d'un tunnel sous le Bosphore (Photo C. Garcia)
Le gouvernement turc a annoncé la construction d'un tunnel sous le Bosphore (Photo C. Garcia)

TURQUIE. Le Premier ministre turc Ahmet Davutoglu a annoncé la construction d'un grand tunnel ferroviaire et autoroutier entre les rives asiatique et européenne d'Istanbul. C'est le dernier mégaprojet en date d'une longue série de grands chantiers urbains initiés depuis l'arrivée au pouvoir de Recep Tayyip Erdogan.

Le tunnel, dont le plan a été dévoilé vendredi 27 février 2015 par le Premier ministre, sera constitué de trois niveaux. Les étages inférieur et supérieur seront réservés à la circulation automobile, tandis que le niveau central sera destiné au transport ferroviaire.

Ahmet Davutoglu a annoncé que les appels d'offres seront conclus avant les élections législatives prévues le 7 juin 2015. Le tunnel de 6,5 kilomètres de long, dont la conception a demandé « dix long mois de travail », selon le Premier ministre, devrait être ouvert à la circulation d'ici cinq ans.

Selon les projections officielles, le « Grand tunnel d'Istanbul » devrait coûter 3,1 mrds€. Sa construction, qui se fera dans le cadre d'un partenariat privé-public, « ne coûtera pas un seul centime à l'Etat », a assuré le chef du gouvernement.


À terme, le tunnel devrait permettre le passage de 6,5 millions de passagers par an. Ce nouvel axe entre les deux continents sera relié au réseau ferroviaire existant, ainsi qu'au métro d'Istanbul et aux trois ponts (deux existants, un en construction) qui traversent le Bosphore.

Le Premier ministre a insisté sur le caractère « vert » de ce projet, qui pourra, selon lui, diminuer de 110 000 tonnes la quantité de CO2 rejetée dans l'atmosphère grâce notamment au temps de parcours réduit. Une position contestée par les mouvements écologistes et par nombre d'urbanistes, selon qui l'extension du réseau autoroutier risque d'accroître l'étalement urbain dans une métropole comptant déjà plus de seize millions d'habitants.

Alexandre Billette, à ISTANBUL

Lundi 2 Mars 2015

Lu 10000 fois




Dans la même rubrique :
< >

Mardi 20 Février 2018 - 15:28 Uber se retire du Maroc


Droits d'auteur et/ou Droits sur les Dessins et Modèles
Le présent site constitue une œuvre dont Econostrum.info est l'auteur au sens des articles L. 111.1 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. La conception et le développement dudit site ont été assurés par la société Econostrum.info. Les photographies, textes, slogans, dessins, images, vidéos, séquences animées sonores ou non ainsi que toutes œuvres intégrées dans le site sont la propriété d'Econostrum.info. Les reproductions, sur un support papier ou informatique, du dit site et des œuvres qui y sont reproduits sont interdites sauf autorisation expresse d'Econostrum.info.







RÉFLEXIONS

Les territoires ont un rôle à jouer dans la lutte contre le changement climatique : Région SUD et opportunités de coopération sur le plan EU-Med

Constantin Tsakas, délégué général de l'Institut de la Méditerranée, secrétaire général du Femise
Grand angle


LE Guide euroméditerranéen des financements et de la coopération 2019
Guide euroméditerranéen des financements et de la coopération
 30,00 € 
  Prix Spécial | 19,00 €
FICHES FINANCEMENT - FICHES PAYS - ANNUAIRE


Actus par zones

Algérie Bosnie-Herzégovine Égypte Espagne France Grèce Israël Italie Jordanie Liban Libye Maroc Portugal Syrie Tunisie Turquie Europe MENA

Suivez-nous
Facebook
Twitter
Rss