Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée



Israël va autoriser 2 500 nouveaux logements de colons en Cisjordanie



            Partager Partager

ISRAËL / PALESTINE. "Nous nous sommes engagés à augmenter les constructions en Judée-Samarie et nous tenons nos promesses." Avigdor Lieberman a révélé, jeudi 24 mai 2018, l'autorisation, la semaine prochaine par le comité de planification, de la construction, de 2 500 logements israéliens dans les territoires occupés de Cisjordanie. Selon le ministre israélien de la Défense, "ils seront construits immédiatement en 2018."

Avigdor Lieberman devrait également solliciter le même comité pour 1 400 autres logements non encore validés et affirme qu'il va "dans les prochains mois demander l'autorisation de construire des milliers de logements supplémentaires".

Toutes les constructions de colons situées en territoires occupées sont considérées, au regard du droit international, comme illégales. En outre, une grande partie de la communauté internationale estime que ces implantations israéliennes en Palestine menacent la paix avec les Palestiniens.
Elles rendent également de moins en moins probable une situation à deux Etats en morcelant de plus en plus la Palestine avec ces enclaves israéliennes. L'ONG israélienne "La Paix maintenant" parle d'ailleurs d"annexion de facto" et a recensé 2 783 constructions de nouveaux logements en Cisjordanie en 2017 dont 10% illégales selon les lois israéliennes. 91% d'entre elles sont des constructions en dur contre 9%  non permanentes (mobile-home). Selon la même organisation, 6 742 logements ont été programmés dans cinquante-neuf différentes localisations entre janvier et décembre 2017.

Plus de 600 000 colons israéliens (avec Jérusalem Est) vivent en Palestine occupée face à trois millions de Palestiniens. Pour Riyad al-Maliki, ministre Palestinien des Affaires étrangères, "ces colonies constitue la menace la plus dangereuse pour le vie des Palestiniens et leurs moyens de subsistance." Il a présenté mardi 22 mai 2018 une requête à la Cour pénale internationale (CPI) de La Haye pour "violations des droits de l'homme liées aux politiques de colonisation israéliennes dans les territoires occupés".
Son homologue israélien Ze'ev Elkin (en charge des affaires stratégiques) a répliqué que "la CPI n'est pas compétente pour traiter de la question israélo-palestinienne, car Israël n'est pas membre de la CPI et car l'Autorité palestinienne n'est pas un Etat."



Jeudi 24 Mai 2018

Lu 1453 fois




Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 12 Décembre 2018 - 12:05 L'Espagne augmente son salaire minimum de 22%


Droits d'auteur et/ou Droits sur les Dessins et Modèles
Le présent site constitue une œuvre dont Econostrum.info est l'auteur au sens des articles L. 111.1 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. La conception et le développement dudit site ont été assurés par la société Econostrum.info. Les photographies, textes, slogans, dessins, images, vidéos, séquences animées sonores ou non ainsi que toutes œuvres intégrées dans le site sont la propriété d'Econostrum.info. Les reproductions, sur un support papier ou informatique, du dit site et des œuvres qui y sont reproduits sont interdites sauf autorisation expresse d'Econostrum.info.







RÉFLEXIONS

Les territoires ont un rôle à jouer dans la lutte contre le changement climatique : Région SUD et opportunités de coopération sur le plan EU-Med

Constantin Tsakas, délégué général de l'Institut de la Méditerranée, secrétaire général du Femise
Grand angle

Israël : Existe-t-il une alternative politique à Benyamin Netanyahou ?

Roland Lombardi, consultant indépendant, associé au groupe d'analyse de JFC Conseil
Grand angle


LE Guide euroméditerranéen des financements et de la coopération 2019
Guide euroméditerranéen des financements et de la coopération
 30,00 € 
  Prix Spécial | 19,00 €
FICHES FINANCEMENT - FICHES PAYS - ANNUAIRE


Actus par zones

Algérie Bosnie-Herzégovine Égypte Espagne France Grèce Israël Italie Jordanie Liban Libye Maroc Portugal Syrie Tunisie Turquie Europe MENA

Suivez-nous
Facebook
Twitter
Rss