Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée


Israël tente une dernière parade pour éviter ses troisièmes législatives en un an



            Partager Partager

Reuven Rivlin innove en demandant au Parlement de désigner un Premier ministre (photo : Présidence israélienne)
Reuven Rivlin innove en demandant au Parlement de désigner un Premier ministre (photo : Présidence israélienne)
ISRAËL. Après les échecs de Benyamin Netanyahou puis de Benny Gantz à qui il avait confié successivement de former un gouvernement, le président israélien, Reuven Rivlin, a décidé, jeudi 21 novembre 2019, de demander au Parlement de trouver le nom du futur Premier ministre. C'est une première pour ce pays et il s'agit surtout de la dernière chance pour éviter de reconvoquer les électeurs à de nouvelles élections législatives.

Le député choisit devra rallier les suffrages de soixante autres collègues soit la majorité des membres de la Knesset (61 sur 120).

Cette annonce est intervenue quelques heures avant que le Premier ministre sortant se trouve inculpé, jeudi 21 novembre 2019 au soir pour corruption, fraude et abus de confiance. Empêtré dans ses affaires judiciaires, deux autres sont en cours d'instruction, Benyamin Netanyahou a refusé de démissionner malgré les demandes de ses adversaires, et choisi l'attaque.

Dans une intervention télévisée, jeudi 21 novembre 2019 au soir, il a dénoncé "une tentative de coup d'Etat contre un premier ministre, sur la base de fausses accusations." Celui qui est au pouvoir depuis treize ans sans interruption réclame une commission d'enquête indépendante, contre ses procureurs et contre les officiers de police travaillant sur trois dossiers le concernant depuis 2016. Il "exige que l'on enquête sur les enquêteurs." Premier visé, le procureur général du pays Avichaï Mandelblit, celui qui l'a inculpé tout en se plaignant des différentes tentatives de pression subies, de droite comme de gauche, pour qu'il ne le fasse pas.

Benyamin Netanyahou sera malgré tout candidat à sa succession. Il ne lui sera cependant pas facile de convaincre les députés de lui donner une autre chance de composer un gouvernement après cette inculpation.

Si aucun député n'arrive à obtenir une majorité au Parlement, les Israéliens seraient appelés aux urnes en mars 2020. Pour la troisième fois en moins d'un an, après les législatives du 9 avril puis du 17 septembre 2019.

Vendredi 22 Novembre 2019

Lu 1683 fois




Droits d'auteur et/ou Droits sur les Dessins et Modèles
Le présent site constitue une œuvre dont Econostrum.info est l'auteur au sens des articles L. 111.1 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. La conception et le développement dudit site ont été assurés par la société Econostrum.info. Les photographies, textes, slogans, dessins, images, vidéos, séquences animées sonores ou non ainsi que toutes œuvres intégrées dans le site sont la propriété d'Econostrum.info. Les reproductions, sur un support papier ou informatique, du dit site et des œuvres qui y sont reproduits sont interdites sauf autorisation expresse d'Econostrum.info.






Actus par pays

Voir en plein écran




Suivez-nous
Facebook
Twitter
YouTube
Newsletter


Actus par zones

Algérie Bosnie-Herzégovine Égypte Espagne France Grèce Israël Italie Jordanie Liban Libye Maroc Portugal Syrie Tunisie Turquie Europe MENA








À propos d'Econostrum.info


Econostrum.info est un média indépendant qui traite au quotidien l'actualité économique des pays riverains de la Méditerranée. Coopération économique, actualité des entreprises par secteur (Industrie, Services, Transport, Environnement, Finances), dossiers thématiques, actualité des aéroports, compagnies aériennes et maritimes (nouvelles destinations)... sont traités et analysés par une équipe de journalistes présents dans le bassin méditerranéen.