Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée


Isi@med veut jeter des ponts numériques entre les rives de la Méditerranée


Initié par les Nations Unies, le programme Isi@med veut réduire la pauvreté en comblant la fracture numérique. Il montre aussi comment des coopérations Nord-Sud peuvent engendrer des dynamiques entre les pays du Nord.


            Partager Partager

Nader Ghazal, le maire de Tripoli au Liban, entouré des intervenants de l'atelier Isi@med lors de la Semaine économique de la Méditerranée (Photo XDR)
Nader Ghazal, le maire de Tripoli au Liban, entouré des intervenants de l'atelier Isi@med lors de la Semaine économique de la Méditerranée (Photo XDR)
FRANCE / MEDITERRANNEE. La Méditerranée représente une frontière physique mais également numérique. Elle sépare ceux qui ont accès aux nouvelles technologies de l’information et de la communication et les autres. 
Sur la base de ce constat, le Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD ) a mis sur pied le programme Isi@med, qui fait l’objet de deux journées de rencontres à Marseille à l’occasion de la Semaine économique de la Méditerranée%20de%20la%20Semaine%20%C3%A9conomique%20de%20la%20M%C3%A9diterran%C3%A9e .

Lancé début 2009 par une série de consultations impliquant au Nord l’Espagne, la France et l’Italie et au Sud le Maroc, le Liban et la Syrie, Isi@med a pris appui sur les programmes existants de coopération décentralisée pour créer des solutions pratiques de réduction de la fracture numérique et, conséquemment, de réduction de la pauvreté. 
 
«Trois grands thèmes sont ressortis des consultations sur le terrain », expose Najat Rochdi, Directrice adjointe du bureau du PNUD à Genève. Il s’agit de l’aménagement et la valorisation des territoires (systèmes d’information géographiques, portails de services aux citoyens, exploitation des produits du territoire ou écotourisme), du développement économique local (appui aux coopératives, développement des micro-entreprises allant du marketing produit aux plateformes d’e-commerce). 

La troisième composante du programme, tournée vers les femmes, la jeunesse et la diaspora, ambitionne de leur « donner de la voix à travers les outils technologiques et les réseaux sociaux », résume Najet Tenoutit, coordonnatrice du programme (Centre de Marseille pour l’intégration en Méditerranée ).

Une dynamique induite au Nord

Najat Rochdi, Directrice adjointe du bureau du PNUD à Genève, s'est appuyée sur les remontées du terrain pour établir les thèmes d'action d'Isi@med (Photo XDR)
Najat Rochdi, Directrice adjointe du bureau du PNUD à Genève, s'est appuyée sur les remontées du terrain pour établir les thèmes d'action d'Isi@med (Photo XDR)
La région Oriental au Maroc et la municipalité de Tripoli au Liban, pilotes du projet, ont été rejoints par de nouveaux partenaires : la Ville de Malaga, en Espagne, la Région Champagne Ardennes en France et la province de Como en Italie. 

En 2011, les participations de la Mauritanie et du Sénégal sont escomptées. Le programme fonctionne sur une base classique - pour 1$ apporté par une collectivité au minimum 1$ est apporté par le PNUD. Soit pour l’ensemble du projet ART Gold, dont ISI@med est la composante TIC, : Mauritanie $1,5 million de fonds mobilisés pour 2011-2012 , Maroc $ 2,5 millions, Sénégal $1,1 million, Syrie $ 1 million et Liban $3 millions.

Pour exemple dans la région Oriental, un des objectifs est d’ « offrir une base de données  pour obtenir une cartographie destinée à dessiner une route du goût et des sites remarquables des produits du terroir », indique Abderrahim El Khantour, le partenaire de la Région Champagne Ardennes. Ce dernier estime qu’Isi@med possède des « bienfaits collatéraux ». « Nous parlons de coopération Nord Sud ou Sud Sud mais ce genre de dispositif permet de créer une dynamique de coopération Nord Nord. La ville de Malaga, avant, je la voyais seulement sur une carte… ».

Amandine Place
Mercredi 1 Décembre 2010

Lu 4077 fois




Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 15 Novembre 2013 - 09:05 La jeunesse marocaine au microscope de l'Ocemo


Droits d'auteur et/ou Droits sur les Dessins et Modèles
Le présent site constitue une œuvre dont Econostrum.info est l'auteur au sens des articles L. 111.1 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. La conception et le développement dudit site ont été assurés par la société Econostrum.info. Les photographies, textes, slogans, dessins, images, vidéos, séquences animées sonores ou non ainsi que toutes œuvres intégrées dans le site sont la propriété d'Econostrum.info. Les reproductions, sur un support papier ou informatique, du dit site et des œuvres qui y sont reproduits sont interdites sauf autorisation expresse d'Econostrum.info.


Publireportage


MED’INNOVANT AFRICA pour imaginer la ville méditerranéenne de demain


Publireportage
Publireportage Euroméditerranée








Suivez-nous
Facebook
Twitter
Rss
YouTube


Actus par zones

Algérie Bosnie-Herzégovine Égypte Espagne France Grèce Israël Italie Jordanie Liban Libye Maroc Portugal Syrie Tunisie Turquie Europe MENA








À propos d'Econostrum.info


Econostrum.info est un média indépendant qui traite au quotidien l'actualité économique des pays riverains de la Méditerranée. Coopération économique, actualité des entreprises par secteur (Industrie, Services, Transport, Environnement, Finances), dossiers thématiques, actualité des aéroports, compagnies aériennes et maritimes (nouvelles destinations)... sont traités et analysés par une équipe de journalistes présents dans le bassin méditerranéen.