Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée
Econostrum.info


         Partager Partager

Intel va investir 80 mrds€ dans six pays de l'UE dont trois méditerranéens


Rédigé par , le Mercredi 16 Mars 2022 - Lu 1033 fois


Intel veut "faire progresser de façon spectaculaire la position de l'Europe dans le secteur des semi-conducteurs", selon son Pdg (photo; Intel)
Intel veut "faire progresser de façon spectaculaire la position de l'Europe dans le secteur des semi-conducteurs", selon son Pdg (photo; Intel)
UE. Pour apposer un "made in Europe" sur ses puces, le géant américain des semi-conducteurs Intel a dévoilé, mardi 15 mars 2022, un plan d'investissement dans six pays de l'Union européenne. Sa première phase comprend une enveloppe de 33 mrds€ et la totalité pourrait atteindre jusqu'à 80 mrds€ sur dix ans. "Grâce à cet investissement historique, Intel prévoit d'apporter sa technologie la plus avancée en Europe, créant ainsi un écosystème européen de puces de nouvelle génération et répondant à la nécessité d'une chaîne d'approvisionnement plus équilibrée et plus résiliente", précise un communiqué de l'entreprise.

Ce plan va concerner en premier lieu l'Allemagne avec 17 mrds€ consacrer à bâtir un méga-site de fabrication de semi-conducteurs de pointe à Magdebourg opérationnel en 2027. Puis l'Irlande (12 mrds€ immédiats pour une extension de son site de Leixlip) et la Pologne (agrandissement de 50% de la surface des laboratoires de Gdansk), mais aussi plusieurs pays méditerranéens.

Ainsi en France, Intel va créer son nouveau pôle européen de Recherche et Développement (R&D) et de conception sur le Plateau de Saclay (20 km au Sud de Paris). 1 000 nouveaux emplois de haute technologie (dont 450 d'ici fin 2024) sont envisagés dans ce qui deviendra le siège européen d'Intel pour les capacités de conception de calcul haute performance (HPC) et d'intelligence artificielle (IA). Ce site accueillera également le principal centre européen de conception de fonderie en France destiné aux services fournis aux partenaires industriels et aux clients français, européens et mondiaux de l'entreprise.

Investissements dans la R&D

En Espagne, comme en Italie, les Américains investiront dans la R&D, la fabrication et les services de fonderie. Les négociations ont débuté avec le gouvernement italien pour la création d'une usine de fabrication de pointe pour un investissement potentiel de 4,5 mrds€ entre 2025 et 2027. Il devrait permettre la création de 1 500 emplois directs et 3 500 supplémentaires chez les fournisseurs et les partenaires. Intel prévoit également d'acquérir dans ce pays Tower Semiconductor, une entreprise disposant d'un important partenariat avec STMicroelectronics et possédant une usine à Agrate Brianza (Lombardie).

En Espagne, le Barcelona Supercomputing Center, centre de supercalculateurs et son partenaire depuis dix ans Intel vont implanter des laboratoires communs à Barcelone pour faire progresser l'informatique.

"Les investissements que nous prévoyons constituent une étape majeure tant pour Intel que pour l'Europe. La loi sur les puces de l'UE permettra aux entreprises privées et aux gouvernements de travailler ensemble pour faire progresser de façon spectaculaire la position de l'Europe dans le secteur des semi-conducteurs", commente Pat Gelsinger, Pdg d'Intel. Selon lui, "cette vaste initiative stimulera l'innovation en matière de R&D en Europe et apportera une fabrication de pointe dans la région, au bénéfice de nos clients et partenaires du monde entier. Nous sommes déterminés à jouer un rôle essentiel dans le façonnement de l'avenir numérique de l'Europe pour les décennies à venir."

20% du marché mondial des semi-conducteurs en 2030 pour l'UE

La Commission européenne vient d'autoriser 30 mrds€ d'aides publiques des Etats membres à des industriels du secteur des semi-conducteurs, même étrangers. Intel en a tenu compte pour prendre sa décision. L'UE a également annoncé, début février 2022, un plan de 43 mrds€ pour se donner les moyens de devenir un acteur majeur dans la fabrication des puces électroniques. Elle envisage d'obtenir 20% du marché mondial des semi-conducteurs d'ici 2030.

"Les plans d'investissement d'Intel permettront d'accélérer les capacités de conception de puces de pointe, de stimuler l'industrie européenne des fournisseurs de matériaux et d'équipements, et de servir la solide base de clients de tous les secteurs en Europe", indique un communiqué d'Intel. Dans le même document, l'entreprise précise "en outre, ces investissements attireront des milliers d'ingénieurs et de techniciens supplémentaires, ce qui augmentera le nombre d'innovateurs, d'entrepreneurs et de visionnaires qui feront progresser l'avenir numérique et écologique de l'Europe".

Présent depuis trente ans dans l'Union européenne, Intel y emploie actuellement quelque 10 000 salariés. Au cours de la dernière décennie, l'entreprise américaine a dépensé plus de 10 mrds€ auprès de ses fournisseurs européens et prévoit de quasiment les doubler d'ici 2026 dans son optique de "s'efforcer de rééquilibrer l'approvisionnement en silicium au niveau mondiale".




   Nos partenaires






À propos d'Econostrum.info


Econostrum.info est un média indépendant qui traite au quotidien l'actualité économique des pays riverains de la Méditerranée. Coopération économique, actualité des entreprises par secteur (Industrie, Services, Transport, Environnement, Société/Institutions), dossiers thématiques, actualité des aéroports, compagnies aériennes et maritimes (nouvelles destinations)... sont traités et analysés par une équipe de journalistes présents dans le bassin méditerranéen.


S'abonner à Econostrum.info